Les Dragueurs



Les Dragueurs -

1959
Jean-Pierre Mocky

Jacques Charrier : Freddy ||| Charles Aznavour : Joseph Bouvier ||| Anouk Aimée : Jeanne ||| Nicole Berger : Françoise ||| Estella Blain : Sylviane ||| Dany Carrel : Dadou ||| Belinda Lee : Ghislaine ||| Véronique Nordey : la « bobby-soxer » ||| Dany Robin : Denise ||| Margit Saad : Ingrid ||| Inge Schoener : Monica ||| Gérard Hoffmann : Marco ||| Henri Poirier : le « fiancé » de Ghislaine ||| Claude Mansard : Babs, le noctambule ivre ||| Jean Roquel : un ami de Freddy ||| Gérard Darrieu : un ami de Freddy ||| Uta Taeger : Myriam ||| Cora Camoin : la bavarde à l'aérogare ||| Catherine Candida : une invitée de la surboom ||| Lucie Arnold : une invitée de la surboum ||| Jean Degrave : un invité de la surboum ||| Claude Figus : un invité de la surboum ||| Dany Jacquet : une invitée de la surboum ||| Rudy Lenoir : un invité de la surboum ||| Maryse Mejean : une invitée de la surboum ||| Claude Mercutio : un invité de la surboum ||| Max Montavon : un invité de la surboum ||| Arlette Redon / Arlette Balkis : la femme sur le banc ||| Harold Monk : un dragueur au Lido ||| Etienne Dirand : un dragueur au Lido ||| Jacques-François Zeller : un dragueur au Lido ||| Chantal Duvivier : une fille place Saint-Sulpice ||| Virginie Marelli : l'autre fille place Saint-Sulpice ||| Liliane David : une fille à l'aérogare ||| Liane Marelli : une autre fille à l'aérogare ||| Sylvie Adassa ||| Alain Decock ||| Tania Miller : Une fille au Lido ||| Michèle Bardollet : voix off ||| Michèle Verez
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Les Dragueurs

sur
Amazone

fleche
fleche


139 lectures

Les Dragueurs
En Images

Retour à Jean-Pierre Mocky
Retour à Jean-Pierre Mocky
Les Dragueurs - Les Dragueurs - Les Dragueurs - Les Dragueurs -
Les Dragueurs - Les Dragueurs - Les Dragueurs - Les Dragueurs -

Les Dragueurs
Synopsis

Paris, samedi soir et nuit. Freddy, comme chaque samedi, se met en chasse de conquêtes féminines. Chemin faisant, il rencontre Joseph, un modeste employé timide et gauche. Et tous les deux déambuleront dans les rues de la capitale à la recherche de compagnie féminine…

Quelques mots sur
Les Dragueurs





Jean-Pierre Mocky signe avec ces « Dragueurs » son premier film (1), film fortement sous l’influence de la Nouvelle Vague. Ainsi, il filme en extérieur et bannit les dialogues théâtralisés, cherchant au contraire, au travers de la quête sexuelle triste et banale de ses deux personnages, à capter la désespérance du Paris nocturne.
Des quais de Montmartre aux galeries du Lido, en passant par Champs Elysées, le regardeur est convié à suivre les déambulations de deux jeunes dragueurs, l’un désabusé, mais expert en la matière, l’autre falot et maladroit, à la recherche de l’épouse.
Et de Denise, rencontrée à l'aérogare des Invalides, à un bar de la Contrescarpe où ils draguent Sylvaine et Dadou, l’une désespérée l’autre délurée, ils accumulent les échecs avant de tenter de fuir Ingrid et Monika, deux Suédoises en goguette rencontrées sur Champs-Elysées, qui rêvent de cabarets. Et lorsque Freddy, après avoir renvoyé chez elle une adolescente précoce, croise Jeanne, son idéal féminin, il hésite et elle disparait dans la nuit. Le hasard d’une rencontre les conduit, en compagnie des Suédoises retrouvées, chez Ghislaine où se déroule une surprise-partie aux allures d’orgie. Et une nouvelle fois, Freddy renonce à Ghislaine au grand dam de celle-ci…
Quant à Joseph, il se retrouvera seul, mais en compagnie de Françoise une infirmière égarée dans la surprise-partie aux allures d’orgie.

Six décennies plus tard, si ce métrage n’a pas trop mal vieilli, il apparait clairement corseté par la censure, victime de la phallocratie ordinaire au siècle dernier et très éloigné du style Mocky



1- Mais la production imposa non seulement Jacques Charrier pour le rôle de Freddy, mais aussi la fin. Jean-Pierre Mocky souhaitait une fin un tantinet sordide : Freddy au volant de sa voiture gagnait la rue Saint-Denis où il retrouvait une prostituée, le sosie de Jeanne, et montait avec elle dans une chambre d'hôtel. Notons que Mocky aurait tourné cette fin.

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs

Quelques liens

Visitez l'officiel : http://jpierre-mocky.fr/


La caverne d'Ali Baba : http://atreyucinema.blogspot.com/2017/07/filmo-jean-pierre-mocky.html?zx=73fc62ab1c46f8b7



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar