La malédiction de la vallée des rois



La Malédiction De La Vallée Des Rois - The Awakening

1980
Mike Newell

Charlton Heston : Matthew Corbeck ||| Susannah York : Jane Turner ||| Stephanie Zimbalist : Margaret Corbeck ||| Jill Townsend : Anne Corbeck ||| Patrick Drury : Paul Whittier ||| Bruce Myers : Dr. Khalid ||| Nadim Sawalha : Dr. El Sadek ||| Ian McDiarmid : Dr. Richter ||| Ahmed Osman : Yussef ||| Miriam Margolyes : Dr. Kadira ||| Michael Mellinger : Hamid ||| Leonard Maguire : John Matthews
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
La malédiction de la vallée des rois

sur
Amazone

fleche
fleche


769 lectures

La malédiction de la vallée des rois
En Images

Retour à La Momie
Retour à La Momie
La malédiction de la vallée des rois - the AwakeningLa malédiction de la vallée des rois - the AwakeningLa malédiction de la vallée des rois - the AwakeningLa malédiction de la vallée des rois - the Awakening
La malédiction de la vallée des rois - the AwakeningLa malédiction de la vallée des rois - the AwakeningLa malédiction de la vallée des rois - the AwakeningLa malédiction de la vallée des rois - the Awakening

La malédiction de la vallée des rois
Synopsis

Alors que Matthew Corbeck, archéologue obnubilé, et son assistante pénètrent dans la chambre mortuaire de la Reine Kara, son épouse accouche au Caire d’un enfant mort né. Mais à l’instant précis où Matthew retire la dalle protégeant le sarcophage, l’enfant revient à la vie…
Quelques jours plus tard, lassée par les absences incessantes de son mari, Anne Corbeck disparait avec l'enfant.
Dix-huit ans plus tard, Matthew Corbeck, qui a refait sa vie avec son assistante, reçoit la visite de sa fille Margaret. Obsédé par la légende sulfureuse qui accompagne la Reine Kara, et désireux de faire découvrir l’Egypte à sa fille, Matthew Corbeck entraine celle-ci jusqu’à la sépulture de la Reine.
Et la malédiction peut ainsi s’accomplir…

Quelques mots sur
La malédiction de la vallée des rois





Ici point de momie poussiéreuse qui ressuscite après un sommeil millénaire. Et la Reine Kara se révélera au final n’être plus qu’un tas d’os friables.
Exit donc les Momies vengeresse et assoiffée de pouvoir, place à la réincarnation par la possession.

Si le spectateur n’éprouve aucun déplaisir à regarder cette adaptation de la nouvelle The Jewel of Seven Stars de Bram Stoker (1), il ne sortira pas du multiplex totalement conquis par ce métrage.
Certes quelques morts violentes tendance hard gore extrairont le regardeur de sa torpeur, mais le rythme paresseux qui domine l’expédiera fissa dans cette vague somnolence.
Mêlant maladroitement drame familial et malédiction, le scénario avance à visage découvert. Aucun mystère ne l’habite et aucun suspense ne lui insuffle une force envoutante. Dès les premiers coups de massue contre la dalle protectrice de la chambre funéraire de la reine le spectateur est averti de la possession dont va être victime la fille de Matthew Corbeck. Mais là ne serait pas un défaut rédhibitoire si la suite était effrayante. Or il n’en est rien. Margaret Corbeck, la possédée agit comme en état de lévitation pacifique et Matthew Corbeck, affublé d’une barbe vieillissante, parait plus possédé que la possédée, ce qui est un comble.




1- Cette nouvelle a connu d’autres adaptations
Mystery and Imagination: "The Curse of the Mummy" (1970) (télévision)
Blood from the Mummy's Tomb (1971)
The Tomb (1986)
Bram Stoker's Legend of the Mummy (1998)

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs




Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar