La momia azteca contra el robot humano



La Momia Azteca Contra El Robot Humano -

1958
Rafael Portillo

Ramón Gay >... >Dr. Eduardo Almada ||| Rosita Arenas >... >Flor Almada / Xochitl ||| Crox Alvarado >... >Pinacate ||| Luis Aceves Castañeda >... >Dr. Krupp ||| Jorge Mondragón >... >Dr. Sepúlveda ||| Arturo Martínez >... >Tierno ||| Emma Roldán >... >Maria ||| Julián de Meriche >... >Comandante ||| Salvador Lozano >> ||| Jaime González Quiñones >... >Pepe Almada ||| Ángel Di Stefani >... >Popoca, the Mummy ||| Adolfo Rojas >... >The Human Robot ||| Jesús Murcielago Velázquez >... >El Murciélago ||| Enrique Yáñez >... >Esbirro del Murciélago ||| Guillermo Hernández >... >Esbirro del Murciélago ||| Alberto Yáñez >... >Esbirro del Murciélago ||| Firpo Segura >... >Esbirro del Murciélago ||| Sergio Yañez >... >Esbirro del Murciélago
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
La momia azteca contra el robot humano

sur
Amazone

fleche
fleche


693 lectures

La momia azteca contra el robot humano
En Images

Retour à La Momie
Retour à La Momie
La momia azteca contra el robot humano - La momia azteca contra el robot humano - La momia azteca contra el robot humano - La momia azteca contra el robot humano -
La momia azteca contra el robot humano - La momia azteca contra el robot humano - La momia azteca contra el robot humano - La momia azteca contra el robot humano -

La momia azteca contra el robot humano
Synopsis

Le docteur Krupp, alias « la chauve-souris », n’a pas renoncé à faire main basse sur le pectoral et le bracelet de la momie Pococa dont les gravures indiquent l’emplacement du trésor des Aztèques. Mais Pococa veille farouchement sur ses ornements, alors le Dr Krupp met au point un robot humain afin de le vaincre.

Quelques mots sur
La momia azteca contra el robot humano





Le troisième et dernier opus de la saga de la Momie selon Portillon prend la forme d’un long flash-back au cours duquel le Dr. Eduardo Almada narre à des confrères les événements passés. Et durant une longue demi-heure, le spectateur assiste à une concaténation des scènes les plus marquantes des deux métrages précédents. Certes cette analepse se poursuit par quelques courtes séquences originales relatant les faits qui se sont déroulés durant les cinq ans supposés qui séparent le deuxième opus de celui-ci, mais le mal est fait, le film s’est embourbé dans un rythme mollasson.
A ce manque de souffle s’ajoutent deux autres faiblesses qui relèvent de la même fainéantise.
L’humour, porté par le faux couard Pinacate, que l’on sait ne faire qu’un avec l’Ange, disparait totalement, au point de rendre transparent le personnage.
Quant au robot, protagoniste central au vu du titre, non seulement il n’apparait que durant les dix dernières minutes, mais il coquette avec le ridicule. Empilement de boites de conserve, il se déplace d’un pas mal assuré et se meut sans grâce. Seul un esprit dérangé, tel celui du Docteur Chauve-Souris, pouvait s’imaginer qu’il vaincrait une Momie que la mort a épargnée durant des millénaires.
En conclusion, « La Momia azteca contra el robot humano » constitue le plus mauvais des trois opus de ce triptyque aux multiples défauts. Seuls les « complétistes » les plus persévérants s’amuseront à ce spectacle.

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs




Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar