La momia azteca



La Momia Azteca -

1957
Rafael Portillo

Ramón Gay >... >Dr. Eduardo Almada ||| Rosita Arenas >... >Flor Sepúlveda / Xochitl ||| Crox Alvarado >... >Pinacate ||| Luis Aceves Castañeda >... >Dr. Krupp ||| Jorge Mondragón >... >Dr. Sepúlveda ||| Arturo Martínez >... >Tierno ||| Emma Roldán >... >Criada ||| Julián de Meriche >... >Doctor congresista ||| Salvador Lozano >... >Doctor Ríos ||| Jaime González Quiñones >... >Pepe Almada ||| Ángel Di Stefani >... >Popoca ||| Jesús Murcielago Velázquez >... >El Murciélago ||| Enrique Yáñez >... >Esbirro del Murciélago ||| Guillermo Hernández >... >Lobo ||| Alberto Yáñez >... >Esbirro del Murciélago ||| Firpo Segura >... >Esbirro del Murciélago ||| Sergio Yañez >... >Esbirro del Murciélago ||| Estela Inda >... >Aztec Chanteuse
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
La momia azteca

sur
Amazone

fleche
fleche


491 lectures

La momia azteca
En Images

Retour à La Momie
Retour à La Momie
La momia azteca - La momia azteca - La momia azteca - La momia azteca -
La momia azteca - La momia azteca - La momia azteca - La momia azteca -

La momia azteca
Synopsis

Afin de prouver l’hypothèse hasardeuse selon laquelle l’hypnose permettrait d’éveiller les souvenirs de ses vies passées, le Dr Almada se met en quête d’un cobaye.
Face à son désarroi, sa fiancée se porte volontaire. Et sous hypnose, elle voyage jusqu’au temps lointain où les Aztèques peuplaient les contrées. Mais ce voyage dans le passé lointain ne sera pas sans conséquences funestes et ceci d’autant plus qu’un mystérieux homme masqué, qui épie le Dr Almada, assiste à la scène…

Quelques mots sur
La momia azteca





Telle sa lointaine cousine égyptienne, la momie aztèque, à chahuter les dieux, n’échappe pas leur malédiction. Embaumé vivant, l’indélicat fripon est condamné à la vie éternelle des morts vivants… Quant au métrage, premier volet d’un triptyque, il n’esquive pas les moments incontournables qui rythment ses confrères de la Universal ou de la Hammer. Ainsi, le spectateur assiste à un long flash-back qui le propulse au cœur de la pyramide où se déroule la cérémonie sacrificielle. Il n’évitera pas non plus la scène au cours de laquelle la momie s’empare de l’héroïne et conduit jusqu’à l’autel sacrificatoire.
Mais à la différence des opus des studios susnommés, l’archéologie et les fouilles, qu’elle suppose, seront absentes de ce métrage. Oscillant entre films de gangsters, en vogue dans les studios hollywoodiens pour lesquels avait travaillé le réalisateur dans les années 40, et le discours scientifique aux relents fantastiques, le métrage adopte une tonalité bigarrée, faite d’angoisse, de mystère et de comique. Mêlant momie, réincarnation, légende aztèque, recherche scientifique, dangereux gang dirigé un Fantômas local, il tente au travers cette profusion de thèmes et de personnages de masquer la pauvreté de son scénario et l’indigence pécuniaire. Ainsi, si la séance d’hypnose se révèle convaincante, la scène de flash-back, qu’elle induit, souffre d’un triple défaut, qu’un plan serré s’emploie à dissimuler : la pauvreté des décors, le manque de créativité et une durée demeurée. Quant au dénouement il relève du bâclage absolu.
Pour autant, peut-être grâces à l’adroit mariage entre Histoire et légendes du pays et modernisme aux accents d’anticipation, ce métrage connut un succès qui incita le réalisateur à mettre immédiatement en chantier un second opus.

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs




Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar