En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



Caroline chérie



Caroline Chérie -

1968
Denys de La Patellière

France Anglade : Caroline de Bièvre, mariée à l'avocat Georges Berthier ||| François Guérin : Gaston de Sallanches, l'amour de Caroline ||| Bernard Blier : Georges Berthier, avocat et député à la convention ||| Karin Dor : Isabelle de Coigny, une maîtresse de Gaston ||| Giorgio Albertazzi (VF : Dominique Paturel) : Jean Albencet, le géologue qui cherche un assistant ||| Vittorio De Sica (VF : Jean Martinelli) : Le comte de Bièvre, père de Caroline ||| Françoise Christophe: La Chabanne, l'assistante du docteur Belhomme ||| Jean-Claude Brialy : De Boimussy, l'aristocrate guillotinné ||| Charles Aznavour : Le postillon qui sauve caroline ||| Gert Fröbe : Le docteur Belhomme ||| Jacques Monod : De Carilly, le docteur qui a racheté le château du comte ||| François Chaumette : Van Krift 1 ||| Isa Miranda : La duchesse de Bussez ||| Valeria Ciangottini: Marie-Anne de Forbin ||| Jean-Pierre Darras : Van Krift 2 ||| Roger Dumas : Clément, l'ancien jardinier du comte ||| Pierre Vernier : Le général Bonaparte ||| Denis Savignat : Un aristocrate à Vincennes ||| Henri Virlojeux : Le docteur Guillotin ||| Béatrice Altariba: aristocrate chez Belhomme ||| Michel Barbey ||| Didier Chéreau ||| Jacques Richard : Le commissaire à la perquisition ||| Claude Bertrand : Le municipal de la prison ||| Jacques Hilling : L'homme du relais ||| Michel Tureau : Un agent qui recherche Caroline ||| Pierre Leproux : Un ami de Berthier ||| André Badin : Un domestique à Vincennes ||| Pierre Lafont : Un autre domestique à Vincennes ||| Béatrice Costantini ||| Dominique Zardi : Un assistant du municipal de la prison ||| Jean-Pierre Sentier : Un révolutionnaire ||| Sady Rebbot : L'homme enfermé avec Caroline ||| Denise Péron ||| Daniel Ceccaldi : voix du narrateur
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Caroline chérie

sur
Amazone

fleche
fleche


1011 lectures

Caroline chérie
En Images

Retour à Caroline Cherie
Retour à Caroline Cherie
Caroline chérie - Caroline chérie - Caroline chérie - Caroline chérie -
Caroline chérie - Caroline chérie - Caroline chérie - Caroline chérie -

Caroline chérie
Synopsis

A quelques scènes près, en plus ou en moins, le scénario de ce remake ne se différencie guère de celui du film originel.

Quelques mots sur
Caroline chérie





Pour ce film, la nouvelle Caroline, au décolleté toujours aussi affriolant, évolue dans un décor au design résolument seconde moitié des années 60. Exit les décors baroques, place au bleu, à l’orange, au rouge et au jaune. Oubliant le pudique « Fils de Caroline Chérie » et puisant son inspiration polissonne dans « Un caprice de Caroline Chérie », le réalisateur propose au public le spectacle de pérégrinations qui ne sont que prétexte à galipettes et autre doux larcin crapuleux.
Le spectateur d’aujourd’hui, pourvu qu’il ait atteint un certain âge, s’étonnera de croiser beaucoup de grands noms du cinématographe français dans cette comédie aux prétentions émoustillantes.
Malheureusement pour ce regardeur français, il fut privé de quelque temps fort en la matière.
Ainsi, son homologue outre alpin vit ce que vit le révolutionnaire lorsqu’il retira le drap qui couvrait Isabelle de Coigny (Image 4-Bas). De même, la rencontre entre Caroline et le docteur De Carilly fut l’occasion pour celui-ci de découvrir une autre partie de l’anatomie de la charmante et puérile France Anglade (Image 8-Bas). La version française de ce métrage aurait donc souffert de quelques coupes pudiques ? Pas uniquement. Dans la scène finale (Image 3-Bas) le drap bleu qui couvre Caroline est absent de la version italienne…

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs




reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar


En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar





Itinéraire d’un flic
- Episode 2 -
Sodomie
2.99 Euros

(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique














Pinterest