Mon père est ingénieur



Mon Père Est Ingénieur -

2004
Robert Guédiguian

Ariane Ascaride : Natacha / Marie ||| Jean-Pierre Darroussin : Jérémie / Joseph ||| Gérard Meylan : Monsieur Vadino / Roustido ||| Christine Brucher : Madame Vadino ||| Pascale Roberts : la mère de Natacha ||| Jacques Boudet : le père de Natacha ||| Youssef Sahbeddine : Rachid / Vincent ||| Mathilda Duthu : Mylène / Mireille ||| Pierre Banderet : l'âne ||| Patrick Bonnel : le bœuf
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Mon père est ingénieur

sur
Amazone

fleche
fleche


617 lectures

Mon père est ingénieur
En Images

Retour à Robert Guediguian
Retour à Robert Guediguian
Mon père est ingénieur - Mon père est ingénieur - Mon père est ingénieur - Mon père est ingénieur -
Mon père est ingénieur - Mon père est ingénieur - Mon père est ingénieur - Mon père est ingénieur -

Mon père est ingénieur
Synopsis

Au sortir de leur étude de médecine, Jérémie a décidé de parcourir le monde, tandis que Natacha a préféré devenir médecin de quartier.
Un jour, son père l'a trouvée inerte et muette : « sidération psychique » ont diagnostiqué les médecins.
Et Jérémie est de retour et les souvenirs se bousculent…

Quelques mots sur
Mon père est ingénieur

A l’origine, sur les quais de Marseille alors qu’un mistral à décorner les taureaux de Camargue avait nettoyé le ciel, se rejoue la scène de la Nativité. Marie et Joseph, chargé de baluchons, avancent lentement à la recherche d’un refuge. Deux SDF, d’accueil agressif, vont leur accorder l’asile…
Marie c’est Natacha qui, allongée sur un transat, écoute l’histoire de cette nuit du 24 décembre que lui lit sa mère alors qu’en retrait son père, vieux militant communiste, bougonne.
Et le film se refermera sur la même scène avec dans le rôle de Marie une adolescente française et dans celui de Joseph un jeune arabe.
En deux mille ans, tout a continué et les batailles de Natacha pour racheter les Hommes n’ont rien changé et les combats de Jérémie pour sauver l’Humanité sont restés sans effet.
Victime de l’un de ces hommes, Natacha a quitté le monde pour se claquemurer dans le silence et le rêve, Jérémie a quitté l’Humanité pour se réfugier dans l’immeuble de Natacha où présent et passé se confondent. Et lorsqu’il découvre que le responsable de ce fiasco est ce fils d'immigré italien fier de sa francité, c’est dans l’amour qu’il s’enferme, laissant au coupable le soin de se haïr lui-même et peut-être d’aller se « pendre » à moins qu’il n’attende de se rompre « par le milieu du corps » et que « toutes ses entrailles » se répandent.
Le ver est dans le fruit, le mal est dans la classe, le mal absolu, celui qui détruit, qui réduit à néant les idéaux, à coup de réalisme ou de chosification.

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs




Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar