Star Trek 5 : L'Ultime Frontière



Star Trek 5 : L'Ultime Frontière - Star Trek V: The Final Frontier

1988
William Shatner

Film basé sur la série originale

William Shatner : capitaine James Tiberius Kirk ||| Leonard Nimoy : capitaine Spock ||| DeForest Kelley : docteur Leonard McCoy ||| James Doohan : commandant Montgomery Scott ||| Walter Koenig : commandant Pavel Chekov ||| George Takei : commandant Hikaru Sulu ||| Nichelle Nichols : commandant Nyota Uhura ||| Laurence Luckinbill : Sybok ||| David Warner : St. John Talbot
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Star Trek 5 : L'Ultime Frontière

sur
Amazone

fleche
fleche


1151 lectures

Star Trek 5 : L'Ultime Frontière
En Images

Retour à Star Trek
Retour à Star Trek
Star Trek 5 : L'Ultime Frontière - Star Trek V: The Final FrontierStar Trek 5 : L'Ultime Frontière - Star Trek V: The Final FrontierStar Trek 5 : L'Ultime Frontière - Star Trek V: The Final FrontierStar Trek 5 : L'Ultime Frontière - Star Trek V: The Final Frontier
Star Trek 5 : L'Ultime Frontière - Star Trek V: The Final FrontierStar Trek 5 : L'Ultime Frontière - Star Trek V: The Final FrontierStar Trek 5 : L'Ultime Frontière - Star Trek V: The Final FrontierStar Trek 5 : L'Ultime Frontière - Star Trek V: The Final Frontier

Star Trek 5 : L'Ultime Frontière
Synopsis

En 2287, le Capitaine Kirk et quelques membres de son équipage prennent sur Terre des vacances qu’il consacre à de futiles activités.
Pendant ce temps Sybok, un vulcain demi-frère de Spock, kidnappe les représentants de la Fédération et d’autres puissances galactiques sur une planète désertique pour attirer un vaisseau quelconque capable de traverser la Grande Barrière et de le conduire au centre de l'Univers où s’étendrait le Paradis et où résiderait le Créateur.
USS Enterprise A tombe dans le piège tendu par Sybok…

Quelques mots sur
Star Trek 5 : L'Ultime Frontière





Quand le vin est tiré il faut le boire et à trop philosopher au coin du zinc, un peu plus tôt un peu plus tard, Dieu s’invite sous une forme ou sous une autre que ce soit au fond du verre ou au fond de la bouteille.
Et c’est ainsi que ce nouveau volet de Star Strek se confronte à la quête du sacré en abusant des effets lumineux, de quelques images inusitées ou d’hommes du désert propulsés sur les terres d’Eden, où tels des phallus jaillissant du sol se dressent des menhirs aux prises avec le vent mauvais.

William Shatner (1) voulait dénoncer au travers de ce métrage le télévangélisme (2), il ne parvient qu’à se couvrir de ridicule et à glaner le Razzie Award (3) du pire film lors de la 10e cérémonie des Razzie Awards, du pire acteur et du pire réalisateur.




1- https://fr.wikipedia.org/wiki/William_Shatner

2- https://fr.wikipedia.org/wiki/T%C3%A9l%C3%A9vang%C3%A9lisme

3- https://fr.wikipedia.org/wiki/Razzie_Awards

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs




Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar