Star Trek, le film



Star Trek, Le Film - Star Trek: The Motion Picture

1979
Robert Wise

Film basé sur la série originale

William Shatner : Amiral / Capitaine James Tiberius Kirk ||| Leonard Nimoy : Commandant Spock ||| DeForest Kelley : le Dr. Leonard H. « Bones » McCoy ||| James Doohan : Commandant Montgomery « Scotty » Scott ||| George Takei : Lieutenant-commandant Hikaru Sulu ||| Walter Koenig : Lieutenant-commandant Pavel Chekov ||| Nichelle Nichols : Lieutenant-commandant Nyota Uhura ||| Majel Barrett : le Dr. Christine Chapel ||| Persis Khambatta : Lieutenant Ilia ||| Stephen Collins : Capitaine Willard « Will » Decker ||| Grace Lee Whitney : Lieutenant-commandant Janice Rand ||| David Gautreaux : Commandant Branch ||| Marcy Lafferty : Chef DiFalco ||| Franklyn Seales
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Star Trek, le film

sur
Amazone

fleche
fleche


1003 lectures

Star Trek, le film
En Images

Retour à Star Trek
Retour à Star Trek
Star Trek, le film - Star Trek: The Motion PictureStar Trek, le film - Star Trek: The Motion PictureStar Trek, le film - Star Trek: The Motion PictureStar Trek, le film - Star Trek: The Motion Picture
Star Trek, le film - Star Trek: The Motion PictureStar Trek, le film - Star Trek: The Motion PictureStar Trek, le film - Star Trek: The Motion PictureStar Trek, le film - Star Trek: The Motion Picture

Star Trek, le film
Synopsis

Une entité extraterrestre, apparemment hostile, se dirige tout droit vers la Terre.
L'Amiral Kirk retrouve le commandement de l'USS Enterprise au grand dam de Will Decker qui se voit rétrogradé capitaine.
Sur la route qui mène l'USS Enterprise au plus près de l’Entité, Spock rejoint l’équipage.
L’entité, qui est un amas de connaissances, se présente sous le nom de V'GER au travers d’un répliquant du lieutenant Ilya, qu’elle a au préalable vaporisé.
V'GER finit par révéler le but de son voyage : retrouver sur Terre le Créateur !
Qui est V'GER ? Tout simplement une résurgence du passé, le retour de VoyaGER…

Quelques mots sur
Star Trek, le film





En 1977 sort sur les écrans « Star Wars », électrisée par le succès de ce métrage, La Paramount décide de ressusciter les personnages de la série « Star Trek » (Image 3) (1), annulée depuis 1969 après 79 épisodes.
Autour d’un scénario simplissime et dans le cadre d’un décor convaincant, malgré ses forts relents de carton et de toile peinte (Image 1) et de maquettes (Image 2), d’effet lumineux (Image 8) et de filtres colorés (Image 5), le réalisateur se trouve confronté à une mission surhumaine : métamorphoser un épisode de 45 minutes en un métrage de 2h 10 (1). A ce défi gigantesque, il n’existe qu’une unique réponse : le délayage, l’allongement quasi infini de scènes qui sous d’autres cieux n’auraient donné lieu qu’à de brèves transitions. Ainsi, le spectateur suit l’embarquement du capitaine Kirk sur U.S.S. Enterprise durant une dizaine de minutes, puis il doit encore patienter durant vingt minutes que se dissipe une tempête magnétique. Au final, l’intrigue ne débute vraiment que plus d’une heure après le commencement du film.
Autant dire que seuls les inconditionnels de Star Trek sont en mesure de goûter aux charmes désuets des leçons de philosophie existentielle absconses (Image 7) qui suivent entre deux tirades aussi sibyllines que pseudo scientifiques.




1- Les oreilles pointues de M. Spock ont failli manquer à l’appel puisque Leonard Nimoy avait juré de ne plus reprendre le rôle (Images 4-6)
2-
3- En 1969, Paramount Pictures décide de lancer, à la demande des fans, un projet intitulé Star Trek, Phase II pour la télévision. Un épisode pilote est écrit… c’est cet épisode qui sert de scénario à ce film.

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs




Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar