En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



Nocturna : Granddaughter of Dracula



Nocturna : Granddaughter Of Dracula -

1979
Harry Hurwitz

Nai Bonet >... >Nocturna ||| John Carradine >... >Count Dracula ||| Yvonne De Carlo >... >Jugulia Vein ||| Brother Theodore >... >Theodore ||| Sy Richardson >... >RH Factor ||| Antony Hamilton >... >Jimmy ||| Ivery Bell >... >The Moment of Truth ||| Michael Harrison >... >The Moment of Truth ||| Norris Harris >... >The Moment of Truth ||| William H. Jones Jr. >... >The Moment of Truth ||| Adam Keefe >... >BSA President ||| Monica Tidwell >... >Brenda ||| Tony Sanchez >... >Victim ||| Thomas Ryan >... >Policeman ||| Al Sapienza >... >Musician ||| Jerry Sroka >... >Musician ||| A.C. Weary >... >Musician ||| Ron Toler >... >Taxi Driver ||| John Epstein >... >John ||| Albert Ottenheimer >... >Dr. Bernstein ||| John Blyth Barrymore >... >Punk Vampire ||| Toby Handman >... >BSA Member ||| Angelo Vignari >... >BSA Member ||| Shelley Wyant >... >BSA Member ||| Irwin Keyes >... >Transylvania Character ||| Marcus Anthony >... >Transylvania Character ||| Frank Irizarry >... >Disc Jockey
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Nocturna : Granddaughter of Dracula

sur
Amazone

fleche
fleche


978 lectures

Nocturna : Granddaughter of Dracula
En Images

Retour à  Dracula
Retour à Dracula
Nocturna : Granddaughter of Dracula  - Nocturna : Granddaughter of Dracula  - Nocturna : Granddaughter of Dracula  - Nocturna : Granddaughter of Dracula  -
Nocturna : Granddaughter of Dracula  - Nocturna : Granddaughter of Dracula  - Nocturna : Granddaughter of Dracula  - Nocturna : Granddaughter of Dracula  -

Nocturna : Granddaughter of Dracula
Synopsis

Les temps sont durs et pour s’acquitter des taxes le château de Dracula est devenu un hôtel que dirige la petite-fille du Comte, la belle Nocturna. Afin d’accroitre les revenus, l’hôtel reçoit un groupe de disco venu des USA. Et c’est en écoutant leur musique que Noctura s’éprend de Jimmy, l’un des musiciens, et c’est en dansant qu’elle aperçoit pour la première fois son reflet dans un miroir.
Il n’en faut pas plus pour que Nocturna décide de fuir à New York où elle se met aussitôt à la recherche de Jugulia, une ancienne maitresse du Comte.
Malheureusement pour elle, son grand-père n’entend pas la laisser vivre sa vie. En compagnie de son complice Theodore, il contraint Jugulia à lui révéler l’adresse de Jimmy… mais la chance sourit à ce dernier qui est tiré des griffes de Theodore grâce à l’intervention de Nocturna.
Fou de rage, Dracula débarque dans la discothèque où dansent Jimmy et Nocturna et jette un mauvais sort à tous les fêtards. Noctura n’a d’autres choix que d’accepter de retourner en Transylvanie.
Dracula aurait-il triomphé ? Que nenni, l’amour est plus fort que la mort !

Quelques mots sur
Nocturna : Granddaughter of Dracula

 
 
En 1977, « la fièvre du samedi soir » explose à l’écran, propulsant sur le devant de la piste de danse un jeune inconnu répondant au nom de John Travolta. Un an plus tard, c’est le vendredi que Donna Summer met à l’honneur (1).
Le Comte Dracula, décliné et accommodé à toutes les sauces, des plus fades aux plus épicées, ne pouvait échapper au tourbillon du disco.
Alors que John Carradine (2) (Image 6) se drape pour la dernière fois dans la cape du Comte et que Yvonne De Carlo (3) (Image 7) hante les nuits de NY, avant de se métamorphoser tous les deux en chauves-souris, grâce à des effets spéciaux dérobés à une BD pour nourrisson, Nai Bonet enfile une robe vaporeuse pour des danses disco interminables (Image 5) (4).
Malheureusement, le Comte est piètre danseur et le métrage aligne mollement des scènes de nu et des scènes de dancing. Le spectateur plus intéressé par les unes que par les autres pourra se délecter du bain de Nocturna durant 5 minutes (Images 1-2) ou durant cinq autres minutes, des anatomies de jeunes perverses qui s’exposent au quidam éberlué dans le seul but de lui soutirer du sang (Images 3-4).
Nai Bonet (5), qui débuta une carrière de danseuse du ventre à 13 ans au Flamingo Hotel de Las Vegas et la poursuivit par quelques Scopitone, s’imaginait probablement en haut de l’affiche (Image 8). Mais le public en décida autrement. Ce film ainsi que le suivant furent de tels flops qu’elle renonça au dur métier d’actrice.



1- « Dieu merci, c'est vendredi » (Thank God It's Friday) (1978) de Robert Klane
2- https://fr.wikipedia.org/wiki/John_Carradine

3- https://fr.wikipedia.org/wiki/Yvonne_De_Carlo

4- En fait, elle la quitte lors de cette scène qui ne dure pas moins de 5 minutes

5- https://en.wikipedia.org/wiki/Nai_Bonet

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs




reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar


En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




1.89 euros au format Kindle
4.97 euros au format broché
sur




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique
















Pinterest