En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



Du sang pour Dracula



Du Sang Pour Dracula - Blood For Dracula

1974
Antonio Margheriti & Paul Morrissey

Joe Dallesandro >... >Mario Balato, the Servant ||| Udo Kier >... >Count Dracula ||| Vittorio De Sica >... >Il Marchese Di Fiore ||| Maxime McKendry >... >La Marchesa Di Fiore ||| Arno Juerging >... >Anton, the Count's Servant ||| Milena Vukotic >... >Esmeralda ||| Dominique Darel >... >Saphiria ||| Stefania Casini >... >Rubinia ||| Silvia Dionisio >... >Perla ||| Inna Alexeievna >> ||| Gil Cagne >... >Townsman ||| Emi Califri >> ||| Eleonora Zani >> ||| Giorgio Dolfin >... > ||| Stefano Oppedisano >... > ||| Roman Polanski >... >Man in Tavern
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Du sang pour Dracula

sur
Amazone

fleche
fleche


837 lectures

Du sang pour Dracula
En Images

Retour à  Dracula
Retour à Dracula
Du sang pour Dracula  - Blood for DraculaDu sang pour Dracula  - Blood for DraculaDu sang pour Dracula  - Blood for DraculaDu sang pour Dracula  - Blood for Dracula
Du sang pour Dracula  - Blood for DraculaDu sang pour Dracula  - Blood for DraculaDu sang pour Dracula  - Blood for DraculaDu sang pour Dracula  - Blood for Dracula

Du sang pour Dracula
Synopsis

Les vierges se sont raréfiées en Transylvanie ; or Dracula doit se nourrir de leur sang.
Son serviteur, Anton, le presse de partir pour l’Italie où les vierges seraient légion (1).
Annonçant qu’il cherche une épouse, Dracula est reçu dans la demeure de nobles désargentés, Di Fiore, qui acceptent de lui céder l’une de leurs filles, toutes vierges assurément.
Malheureusement, le domestique de Di Fiore, un marxiste discursif, a consciencieusement défloré les belles

Quelques mots sur
Du sang pour Dracula

 
 
Au beau milieu des années 70, Andy Warhol et ses activistes se penchèrent sur les figures marquantes du fantastique. Ainsi, Frankenstein eut droit à sa dose de chair, quant à Dracula il fut privé du sang des vierges indispensable à sa survie.

La critique indulgente a découvert que ce film concentrait son propos sur une critique sociale…
Certes, Dracula n’est plus le puissant prince des ténèbres, débordant de fougue et de pouvoirs, sa lignée s’éteint dans une lente agonie, à l’image des aristocrates italiens désargentés qui lui ouvrent leurs portes dans l’espoir de sceller avec lui un échange de type marchand. Une de leurs filles contre de l’argent…
Certes, le marché se révèle faussé : Dracula croit acquérir une vierge, il ne croquera que le cou d’une femme au sang impur ; les Di Fiore s’imaginent donner leur fille à marier à un homme capable de leur assurer de nouveau leur lustre d’antan, ils ne récolteront que misère et désolation.
Certes, ici comme ailleurs, le marché ne génère aucun miracle.
Mais ces quelques éléments suffisent-ils pour affirmer que la critique sociale constitue le noyau de ce métrage ?
Le personnage de Mario (Image 3), qui situe la conscience de classe en lieu et place de la braguette (Image 5), fournit une réponse indiscutable. Le cœur de ce film est le corps.
Le corps malade et affaibli, celui qui régurgite et vomit (Images 4-6), celui que l’on démembre à coups de hache, celui que la virginité ronge jusqu’à la folie (Image 8), celui que l’on expose, que l’on offre, que l’on guette, que l’on force, que l’on convoite (Image 2).
Le corps comme un objet de spectacle cinématographique, comme vecteur de provocation (Image 7).
Le corps que l’on s’imagine porteur de subversion.



1- Image 1
« Anton : Je vous recommande l'Italie.
Dracula : Pourquoi?
Anton : Pour plusieurs raisons. Les Italiens seront impressionnés par votre titre et vous y trouverez des vierges.
Dracula : Des vierges?
Anton : Oui. Grâce à l'Église Italienne. Il faut être vierge pour se marier. »



Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs




reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar


En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




1.84 euros au format Kindle
4.91 euros au format broché
sur




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique
















Pinterest