En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



Le grand amour du comte Dracula



Le Grand Amour Du Comte Dracula - Dracula's Great Love

1972
Javier Aguirre

Paul Naschy>... >Count Dracula / Dr. Wendell Marlow ||| Rosanna Yanni>... >Senta ||| Haydée Politoff>... >Karen ||| Mirta Miller>... >Elke ||| Ingrid Garbo>... >Marlene ||| Víctor Alcázar>... >Imre Polvi ||| Álvaro de Luna>... >Porteador ||| José Manuel Martín>> ||| Susana Latour>... >Victim in Karen's dream - Image in Negative ||| Julia Peña>... >Peasant woman ||| Leandro San José>> ||| Benito Pavón>> ||| Loreta Tovar>... >Blonde victim in bed
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Le grand amour du comte Dracula

sur
Amazone

fleche
fleche


561 lectures

Le grand amour du comte Dracula
En Images

Retour à  Dracula
Retour à Dracula
Le grand amour du comte Dracula - Dracula's Great Love Le grand amour du comte Dracula - Dracula's Great Love Le grand amour du comte Dracula - Dracula's Great Love Le grand amour du comte Dracula - Dracula's Great Love
Le grand amour du comte Dracula - Dracula's Great Love Le grand amour du comte Dracula - Dracula's Great Love Le grand amour du comte Dracula - Dracula's Great Love Le grand amour du comte Dracula - Dracula's Great Love

Le grand amour du comte Dracula
Synopsis

Un petit groupe de voyageurs circule sur les terres du légendaire Comte Dracula, quand leur diligence perd une roue. En tentant de réparer, le cocher meurt d’un coup de sabot.
L’homme et ses quatre compagnes de voyage se réfugient dans le château du Comte transformé en sanatorium.
Ils sont accueillis chaleureusement par le docteur Marlowe enchanté de rompre sa solitude.
Mais très vite, l’homme et trois des jeunes femmes succombent à la morsure du vampire, quant à la quatrième elle s’amourache du Comte…

Quelques mots sur
Le grand amour du comte Dracula

 
 
Après un prologue au cours duquel deux livreurs transportant vers les caves d’une demeure une caisse à la forme d’un cercueil avant d’être vampirisé pour l’un, tué d’un coup de hache dans le crâne pour l’autre, le métrage s’installe dans le classicisme du genre.
Lorsque les voyageurs égarés pénètrent dans le sanatorium du Dr. Wendell Marlow, la caméra croise l’un des livreurs du prologue. Visiblement devenu le fidèle serviteur de Dracula.
Jusque-là, rien d’extraordinaire.
Mais très vite, le métrage dérape et quitte le sentier balisé des Dracula. Le serviteur vampirise l’un des voyageurs et c’est Dracula qui tuera ce dernier en le défenestrant lorsqu’il attaquera Karen avant de trucider, d’un pieu dans le cœur (Image 3) (1), le serviteur lorsque celui-ci tentera de kidnapper la jeune femme.
Etonnant, non ?
Le spectateur indulgent ne relèvera pas les quelques incohérences scénaristiques. Le fait que Karen ne s’étonne de rien, ni de la disparition de ses trois amies, ni de l’agression qu’elle subit de la part de son compagnon de voyage, constituant la plus troublante. Par contre, ce même spectateur sera probablement déconcerté par la dernière partie du métrage, celle d’où disparaissent les dialogues au profit de la voix off, celle qui s’enfonce dans le propos sibyllin, support à une cérémonie aux senteurs démoniaque.
Quant au dénouement, le suicide par amour de Dracula (Image 8), il laissera sans voix le plus volubile de regardeur.
Nonobstant ces bizarreries (2) et autres incohérences, le spectateur de la version non expurgée aura droit à 13 minutes d’érotisme pervers qui mélange les amours saphiques et sanglants (Images 1-2), les flagellations (Image 5), les engorgements (Image 6) et les décolletés magnanimes (Image 4).




1- Il récidive plus tard et pour les mêmes raisons avec l’une de ses vampires (Image 7)

2- Signalons comme autre bizarrerie le peu de pouvoir qu’exerce le Prince des Ténèbres sur ses semblables masculins. A croire que par nature et quelle que soit sa condition, l’homme est libre alors que la femme est soumise…

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs




reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar


En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




1.89 euros au format Kindle
sur




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique
















Pinterest