Dracula - Dracula au Pakistan - Zinda Laash - sur le site RayonPolar


Dracula au Pakistan



Dracula Au Pakistan - Zinda Laash

1967
Khwaja Sarfraz

Yasmeen Shaukat >... >Shirin ||| Deeba Begum >... >Shabnam ||| Habibur Rehman >... >Aqil's Brother ||| Asad Bukhari >... >Dr. Aqil Harker ||| Allauddin >... >Parvez ||| Nasreen >... >Vampire Bride ||| Sheela >... >Ghazala ||| Cham Cham >... >Nightclub Dancer ||| Baby Najmi >... >Baby ||| Rehan >... >Professor Tabani / Dracula ||| Nazar >... >Bandmaster ||| Agha Talish >... >Doctor ||| Rangeela >... >Guy at Nightclub ||| Munawar Zarif >... >Guy at Nightclub ||| Latif Charlie
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Dracula au Pakistan
sur
Amazone


fleche
fleche


567 lectures

Dracula au Pakistan
En Images

Retour à  Dracula
Retour à Dracula
Dracula au Pakistan  - Zinda LaashDracula au Pakistan  - Zinda LaashDracula au Pakistan  - Zinda LaashDracula au Pakistan  - Zinda Laash
Dracula au Pakistan  - Zinda LaashDracula au Pakistan  - Zinda LaashDracula au Pakistan  - Zinda LaashDracula au Pakistan  - Zinda Laash

Dracula au Pakistan
Synopsis

Le professeur Tabani pense avoir découvert l’élixir de l’immortalité. Il teste le breuvage, mais en meurt. Découvert sans vie par son assistance, il est aussitôt enterré. Mais à la nuit venue, transformé en vampire, il attaque la belle.
Quelque temps plus tard, le Docteur Aqil Harker rend visite au professeur Tabini dans son château. La nuit venue il est séduit par l’assistante du professeur devenue, elle aussi, un vampire… Sauvé de la morsure de la vampire par le professeur, le Docteur Aqil Harker retrouve la femme endormie dans son cercueil. Il la tue… mais est mordu par le professeur.
Et pendant que le frère du docteur part à sa recherche, Tabani se met en quête de la femme du docteur...

Quelques mots sur
Dracula au Pakistan





Certes, ce Dracula résulte d’une expérience scientifique menée par un savant assoiffé de puissance, ce qui donne lieu à une longue de mise en garde adressée à tous ceux qui ne respectent pas les préceptes.
Certes, toutes les références religieuses et autres gousses d’ail disparaissent du métrage pendant que les noms des protagonistes sont rectifiés.
Certes, les calèches et autres coches cèdent la place aux automobiles pendant que les lampes électriques se substituent aux bougies et autres candélabres
Pour autant, Dracula au Pakistan n’en reprend pas moins toute l’imagerie propre aux films d'horreur gothique. Les couloirs obscurs, labyrinthiques et envahis de toiles d’araignées (Image 4), conduisent à des cryptes plongées dans des noirs profonds que le soleil percera lors de l’heureux dénouement (Image 8).
Pour autant, Dracula n’en vampirise pas moins prioritairement les femmes (Images 1-7) et ses morsures n’en sont pas moins extatiques (image 6).
Pour autant, ce Dracula n’en est pas moins une libre adaptation du roman de Bram Stoker.
En fait, au-delà du jeu parfois trop théâtralisé des acteurs, le spectateur occidental ne sera décontenancé que par la place qu’occupent les scènes de danse (1), parfois déconnectées de l’intrigue (Image 5), et l’étrange bande musicale qui intègre de-ci de-là des notes de la Cucaracha.

Ce film, qui aurait causé une crise cardiaque à une spectatrice lorsqu’elle a découvert Dracula parlant ourdou, a longtemps été considéré comme perdu, jusqu’à ce qu’une copie soit retrouvée dans une poubelle (2). Notons enfin que s’il a réussi à passer la commission de censure, celle-ci aurait par la suite fait savoir aux studios qu’il ne convenait pas de récidiver.




1- Ainsi lorsque le Dr. Aqil Harker croise, dans le palais de Tabini, la femme vampire, celle-ci le séduit grâce à une danse (Image 2). La danse comme vecteur de séduction ! Voilà qui explique que d’aucunes veulent l’interdire…

2- https://fr.wikipedia.org/wiki/Dracula_au_Pakistan

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs




Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar