Billy the Kid contre Dracula



Billy The Kid Contre Dracula - Billy The Kid Versus Dracula

1966
William Beaudine

John Carradine >... >Count Dracula / posing as James Underhill ||| Chuck Courtney >... >William 'Billy the Kid' Bonney ||| Melinda Plowman >... >Elizabeth (Betty) Bentley ||| Virginia Christine >... >Eva Oster ||| Harry Carey Jr. >... >Ben Dooley ||| Walter Janovitz >... >Franz Oster ||| Bing Russell >... >Dan 'Red' Thorpe ||| Olive Carey >... >Dr. Henrietta Hull ||| Roy Barcroft >... >Sheriff Griffin ||| Hannie Landman >... >Lisa Oster ||| Richard Reeves >... >Pete - Saloonkeeper ||| Marjorie Bennett >... >Mary Ann Bentley ||| William Forrest >... >The Real James Underhill ||| George Cisar >... >Joe Flake ||| Leonard P. Geer >... >Yancy (as Lennie Geer) ||| William Challee >... >Tom - Station Agent ||| Charlita >... >Nana - Indian Maiden ||| Max Kleven >... >Sandy Newman ||| Jack Williams >... >Duffy
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Billy the Kid contre Dracula

sur
Amazone

fleche
fleche


606 lectures

Billy the Kid contre Dracula
En Images

Retour à  Dracula
Retour à Dracula
Billy the Kid contre Dracula - Billy the Kid Versus DraculaBilly the Kid contre Dracula - Billy the Kid Versus DraculaBilly the Kid contre Dracula - Billy the Kid Versus DraculaBilly the Kid contre Dracula - Billy the Kid Versus Dracula
Billy the Kid contre Dracula - Billy the Kid Versus DraculaBilly the Kid contre Dracula - Billy the Kid Versus DraculaBilly the Kid contre Dracula - Billy the Kid Versus DraculaBilly the Kid contre Dracula - Billy the Kid Versus Dracula

Billy the Kid contre Dracula
Synopsis

Un homme taciturne, revêtu d’une longue cape, voyage en compagnie d’un vendeur de whisky et femme qu’accompagne son frère. La femme, à qui le voyage en diligence délie la langue, présente à ses compagnons de route un portrait de sa fille Elizabeth Bentley…
La beauté de la belle subjugue Dracula. Elle sera sa femme !
Il met à profit un arrêt de la diligence pour se repaitre, jusqu’à la mort, du sang d’une jeune indienne. Pour les compagnons de celle-ci, le doute n’est pas de mise, les meurtriers sont les occupants de la diligence. Ils se mettent aussitôt à sa poursuite et massacrent tous les voyageurs.
Et voilà le Comte en route vers le ranch de la malheureuse orpheline, en ayant usurpé l’identité de son oncle qu’elle n’a jamais rencontré...

Quelques mots sur
Billy the Kid contre Dracula

 
 
La même année où Jesse James affrontait Frankenstein sous la direction de William Beaudine (1), le Comte Dracula, lors d’une escapade au Far West devait se coltiner le redoutable Jesse James, rangé des voitures, devenu régisseur du ranch de sa dulcinée et quelque peu mollasson.
William Beaudine, cet homme de cinéma, qui débuta sa carrière comme acteur burlesque avant de se tourner vers la réalisation et à qui l’industrie cinématographique est redevable de plus de 200 films, ne signa pas que des « nanars », il dirigea aussi au temps du muet, pour leur plus grande gloire, des acteurs comme W. C. Fields (2) ou Mary Pickford (3). Malheureusement, avec cet avant-dernier film, il ne signe pas sa plus brillante réalisation.
Certes, aucun des éléments constitutifs du western ne fait défaut au métrage, ainsi le spectateur assiste une attaque indienne de la diligence, un échange de coups de poing dans le saloon et de rasades de whisky, suivies, quelque temps plus tard, d’un défouraillage de revolvers, malheureusement l’absence de rythme expédie l’ensemble au royaume des anecdotes. Pour sa part, l’aspect horrifique du film, il se cantonne à quelques effets de filtres et à des gros plans des yeux exorbités de Dracula. Quant à l’articulation de ces deux genres, elle se révèle aussi poussive que maladroite. Mais il est vrai que ce « Billy The Kid Versus Dracula » était handicapé par un scénario aussi improbable que brouillon, un Chuck Courtney (4) à la filmographie honnête et un John Carradine (5) par trop routier du personnage du Comte.




1- https://fr.wikipedia.org/wiki/William_Beaudine

2- On lui doit cette célèbre boutade :
« Quelqu’un qui déteste les chiens et les enfants ne peut pas être complètement mauvais. »
Et à un critique qui lui reprochait son alcoolisme, il lança :
« Ne serait-ce pas terrible si je citais des statistiques dignes de confiance qui prouvaient que davantage de personnes sont rendues folles par l’hystérie religieuse que par la consommation d’alcool? »
voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/W._C._Fields

3- https://fr.wikipedia.org/wiki/Mary_Pickford

4- https://fr.wikipedia.org/wiki/Chuck_Courtney

5- https://fr.wikipedia.org/wiki/John_Carradine

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs


Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar