Dracula, prince des ténèbres



Dracula, Prince Des Ténèbres - Dracula, Prince Of Darkness

1965
Terence Fisher

Christopher Lee >... >Dracula ||| Barbara Shelley >... >Helen ||| Andrew Keir >... >Father Sandor ||| Francis Matthews >... >Charles ||| Suzan Farmer >... >Diana ||| Charles 'Bud' Tingwell >... >Alan ||| Thorley Walters >... >Ludwig ||| Philip Latham >... >Klove ||| Walter Brown >... >Brother Mark ||| George Woodbridge >... >Landlord ||| Jack Lambert >... >Brother Peter ||| Philip Ray >... >Priest ||| Joyce Hemson >... >Mother ||| John Maxim >... >Coach Driver
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Dracula, prince des ténèbres

sur
Amazone

fleche
fleche


1030 lectures

Dracula, prince des ténèbres
En Images

Retour à  Dracula
Retour à Dracula
Dracula, prince des ténèbres  - Dracula, Prince of DarknessDracula, prince des ténèbres  - Dracula, Prince of DarknessDracula, prince des ténèbres  - Dracula, Prince of DarknessDracula, prince des ténèbres  - Dracula, Prince of Darkness
Dracula, prince des ténèbres  - Dracula, Prince of DarknessDracula, prince des ténèbres  - Dracula, Prince of DarknessDracula, prince des ténèbres  - Dracula, Prince of DarknessDracula, prince des ténèbres  - Dracula, Prince of Darkness

Dracula, prince des ténèbres
Synopsis

Un malheureux concours de circonstances, provoqué en sous-main par le diabolique Klove, contraint deux couples de touristes anglais à séjourner dans le château de feu le comte Dracula.
Le sang de l’un de ces hommes servira à ramener du néant Dracula, la femme de celui-ci sera immédiatement vampirisée.
Ceci fait, Dracula, éternel insatisfait, jettera son dévolu sur la seconde femme…

Quelques mots sur
Dracula, prince des ténèbres

Terence Fisher réalise ici le troisième film de la Hammer consacré à Dracula. Si le deuxième opus se caractérisait, malgré son titre, par la disparition du Comte Dracula au profit du baron Meinster, fervent adepte des pratiques vampiriques, ce troisième volet marque le retour du Comte, mais aussi la disparition du docteur Van Helsing (1) remplacé par un moine érudit et débonnaire (Image 6) (2).

Déterminé à situer les nouveaux méfaits de Dracula dans la continuité, le film s’ouvre sur un rappel des faits. Le spectateur revoit la scène sur laquelle se concluait « Le Cauchemar De Dracula » au cours de laquelle Dracula était réduit en cendre par un rayon du soleil. Mais bien plus que d’inscrire ce métrage comme la suite de ce précédent film, ces images posent le défi auquel sont confrontés les scénaristes et de fait, nonobstant les rebondissements anecdotiques, le cœur du scénario.
Si Dracula a été réduit en cendre, comment le ressusciter ? La réponse à cette délicate question induit la structure du film, c'est-à-dire sa division en deux parties. La seconde partie étang consacrée à répondre à la non moins, mais bien plus classique question : Puisque Dracula a été ressuscité, comment le tuer ?

Deux questions, deux parties, deux rythmes, deux esthétiques.

Durant le premier segment, qui voit les deux couples d’Anglais séjourner au château de feu Dracula, le décor est au centre. La caméra explore les couloirs déserts et surchargés de tentures de velours qu’agite un souffle mystérieux, de candélabres dont les flammes des bougies frémissent sous le courant d’air. Elle cadre l’ombre menaçante de Klove jusqu’à son surgissement des ténèbres (Image 1), s’aventure dans les chambres (Image 2) pour y fixer le visage inquiet de Helen ou y saisir les sourires inconscients des autres touristes. Le suspense s’installe, l’angoisse monte, car le spectateur sait qu’un peu plus tôt, un peu plus tard, Dracula jaillira du néant.
La rupture est brutale. Un coup de poignard dans le dos ; l’homme est pendu par les pieds au-dessus du sarcophage où sont rependues les cendres du Comte. Le gore suggéré s’installe. Un coup de lame dans son cou ; son sang s’égoutte sur les cendres (Image 3). La résurrection se produit, Dracula est là ! (Image 4).
La seconde partie du film, consacrée à la lutte pour l’élimination de Dracule, adopte un rythme rapide que ponctuent de nombreuses bagarres (Image 5) et un décor, celui du couvent, dépouillé. L’imagerie s’organise autour des brèves et mutiques apparitions du Comte et avant tout sur la charge érotique de qui se dégage de la nouvelle Helen devenue, de par la volonté de Dracula, une vampire. Une vampire qui se débat avec violence lorsque les moines, figure prégnante de l’inquisition, la mettent à mort telle une simple sorcière (Images 7-8).




1- Cette année-là, Peter Cushing tournait dans « L'Île de la terreur » et « Les Daleks envahissent la Terre »

2- https://fr.wikipedia.org/wiki/Jack_Lambert_(acteur_britannique)

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs




Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar