La Maison de Dracula



La Maison De Dracula - House Of Dracula

1945
Erle C. Kenton

Lon Chaney Jr. : Lawrence Stewart Talbot / le loup-garou ||| John Carradine : Comte Dracula ||| Martha O'Driscoll : Miliza Morelle ||| Lionel Atwill : l'inspecteur de Police Holtz ||| Onslow Stevens : Dr Franz Edelmann ||| Jane Adams : Nina ||| Ludwig Stossel : Siegfried ||| Glenn Strange : le monstre de Frankenstein ||| Skelton Knaggs : Steinmuhl
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
La Maison de Dracula

sur
Amazone

fleche
fleche


532 lectures

La Maison de Dracula
En Images

Retour à  Dracula
Retour à Dracula
La Maison de Dracula  - House Of DraculaLa Maison de Dracula  - House Of DraculaLa Maison de Dracula  - House Of DraculaLa Maison de Dracula  - House Of Dracula
La Maison de Dracula  - House Of DraculaLa Maison de Dracula  - House Of DraculaLa Maison de Dracula  - House Of DraculaLa Maison de Dracula  - House Of Dracula

La Maison de Dracula
Synopsis

Le Comte Dracula souhaiterait guérir du vampirisme. C’est du moins ce qu’il affirme au Dr Edelman, mais Dracula est un rusé, s’il approche ce savant c’est pour mieux envouter sa belle assistante !
Au même moment, Larry Talbot se présente au cabinet du médecin afin d’être débarrassé de la lycanthropie…
le brave docteur accepte de traiter ces deux patients peu ordinaires et c’est alors qu’il réconforte Larry Talbot, qui s’est réfugié dans une grotte, qu’apparait le corps exténué de la créature de Frankenstein.
Et c’est ainsi que la demeure du docteur devient celle de ces trois monstres !
Mais que chacun se rassure, tout est mal qui finit bien : le seul monstre qui ne l’est que périodiquement sera sauvé et décrochera la belle!

Quelques mots sur
La Maison de Dracula

 
 
Aux studios de la Universal (1), Larry Talbot, alias le loup-garou, revient pour la quatrième fois, alors que le Comte Dracula dénombre cinq apparitions et que la créature de Frankenstein en compte sept. Mais doit-on considérer leur présence dans ce métrage comme de véritables apparitions? Dracula, toujours dépourvu de canines, ne fait qu’un bref passage et meurt sans combattre (Image 2). En fait, il n’est utile au scénario que dans la mesure où il contamine de docteur Franz Edelmann. Larry Talbot se contente de jouer les désespérés avant de se métamorphoser en jeune premier bien heureux de ravir le cœur de la belle assistante (Image 3). Quant à la créature de Frankenstein, elle ne joue qu’au monstre endormi qui ne s’éveille que pour mieux bruler (Image 8).
En fait au centre de ce métrage se dresse un autre monstre, celui du savant que ses expériences et sa naïveté précipitent dans la folie (Images 1-6).
Les spécialistes des écrans fantastiques des années 40, soulignent le fait que ce film marque la fin du genre, usé à trop exploiter les figures habituelles des monstres, englouti sous la vague déferlante de westerns et de films noirs (2). Et il est incontestable que cette « Maison de Dracula » souffre d’un manque d’imagination scénaristique que ne parviennent pas à occulter les noirs contrastés, les effets spéciaux (Images 4-5-6) et les ombres menaçantes (Image 8).




1- https://fr.wikipedia.org/wiki/Universal_Monsters

2- D’après le site allociné.fr, l’Universal envisagerait de créer une franchise de films interconnectés autour des personnages Dracula, la momie, le loup-garou et la créature de Frankenstein. Le premier de ces films, The Mummy, serait prévu pour avril 2016.

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs


Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

1.89 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar