Dracula - Le Fils de Dracula - Son Of Dracula - sur le site RayonPolar


Le Fils de Dracula



Le Fils De Dracula - Son Of Dracula

1943
Robert Siodmak

Lon Chaney Jr. : le Comte Dracula ||| Robert Paige : Frank Stanley ||| Louise Allbritton : Katherine Caldwell ||| Evelyn Ankers : Claire Caldwell ||| Frank Craven : Docteur Brewster ||| J. Edward Bromberg : Professeur Lazlo ||| Samuel S. Hinds : Juge Simmons ||| Pat Moriarity : Shérif Dawes ||| Etta McDaniel : Sarah ||| George Irving : Colonel Caldwell
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Le Fils de Dracula
sur
Amazone


fleche
fleche


233 lectures

Le Fils de Dracula
En Images

Retour à  Dracula
Retour à Dracula
Le Fils de Dracula  - Son Of DraculaLe Fils de Dracula  - Son Of DraculaLe Fils de Dracula  - Son Of DraculaLe Fils de Dracula  - Son Of Dracula
Le Fils de Dracula  - Son Of DraculaLe Fils de Dracula  - Son Of DraculaLe Fils de Dracula  - Son Of DraculaLe Fils de Dracula  - Son Of Dracula

Le Fils de Dracula
Synopsis

Au manoir du colonel Caldwell, Katherine, l'une des filles du planteur, attend avec impuissance l’arrivée du Comte hongrois Alucard. Et quand celui-ci arrive, le colonel vient de mourir dans d’étranges conditions.
Quelque temps plus tard, après avoir hérité de la plantation, Katherine épouse en secret le Comte Alucard, dont elle n’ignore pas la véritable identité.
Abasourdi par la nouvelle, Frank Stanley, amoureux depuis toujours de Katherine, vide son revolver sur le Comte. Mais les balles le transpercent sans le blesser et tuent Katherine qui s’était blottie derrière lui !
Hagard, Frank déambule dans la campagne avant de se réfugier chez son ami le Dr Brewster pour lui avouer son forfait. Celui-ci se rend aussitôt au manoir où il découvre Alucard et Katherine bien vivants !…
Quelque temps plus tard arrive Lazlo, un professeur hongrois, qui, fort de sa science, a inversé les lettres qui composent le nom de Alucard…

Quelques mots sur
Le Fils de Dracula





Pour son troisième métrage(1), mettant en scène le personnage de Dracula, La Universal fait appel à Lon Chaney (2), une figure incontournable du cinéma horrifique dans les années 40, à qui l’on doit les personnages récurrents de Kharis, la momie, et Larry Talbot, le loup-garou.
Épaulant sa mise en scène efficace, de quelques effets spéciaux inquiétants pour l’époque (Image 7), Robert Siodmak filme un scénario qui fait la part belle aux séquences nocturnes (Image 1), mais qui s’embarrasse de moments inutiles ou mal exploités. Ainsi, le spectateur comprend mal la pertinence du personnage de la reine Zimba. Mais la faiblesse principale de ce film se terre dans le casting et plus particulièrement dans le personnage du Professeur Lazlo, trop débonnaire, trop père tranquille, pour incarner un pendant de Van Helsing convaincant et donc crédible (3) (Image 6).
Nonobstant ces faiblesses, « Le Fils De Dracula » (4) marie avec adresse les éléments constitutifs de Dracula auxquels il adjoint un aspect policier. Durant la moitié du métrage, le spectateur découvre une Katherine Caldwell qui, bien plus que la simple victime consentante du Comte, est sa complice amoureuse (Images 2-3-4). Puis brusquement, au cours de la scène dans la cellule, où elle apparait à Frank Stanley, le spectateur découvre que tout n’était que faux-semblant, qu’elle brule toujours du même désir pour Frank. Katherine a joué la vamp afin d’obtenir du Comte son bien le plus précieux, l’immortalité, bien qu’elle s’apprête à offrir à Frank, son amour de toujours.
Ainsi au centre de cette intrigue, autour de laquelle, en substituant à Dracula un mafieux ou un riche héritier, aurait pu être bâti un polar (Image 5), se dresse le couple Eros-Tanatos (5), un couple qui innerve les trois protagonistes principaux, Frank, Katherine et Dracula.

Notons enfin l’ambigüité, compte tenu de l’époque (1943), des propos que frères Siodmak (6) font tenir au Comte :
« Ma patrie est aride et désolée. Le sol est rougi par le sang de cent races. Il n'y reste plus de vie. »




1- Etrange titre, pour ce film où il n’est jamais question du fils de Dracula

2- https://fr.wikipedia.org/wiki/Lon_Chaney_Jr.

3- C’est très tranquillement qu’il énonce :
« Le vampire peut assumer différentes formes à volonté. Il peut apparaître en chauve-souris... en loup-garou... et parfois comme un petit nuage de vapeur tournoyante. Il peut ainsi passer inaperçu parmi ses ennemis... »

4- Il ne faut pas confondre ce métrage avec « Son of Dracula » , film musical sortie en 1974 et mettant en vedette Harry Nilsson et Ringo Starr

5- Le dénouement illustre le triomphe de l’un des éléments de ce couple au nom de l’autre. Frank tue Katherine pour l’amour, Katherine meurt par l’amour de Frank (Image 8)

6- Robert Siodmak a réalisé ce film, son frère Curt Siodmak a coécrit le scénario. Ces deux juifs polonais ont fui le nazisme et gagné les USA.

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs




Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar