Mario Bava - Les Mille et Une Nuits - Le meraviglie di Aladino - sur le site RayonPolar


 Les Mille et Une Nuits



Les Mille Et Une Nuits - Le Meraviglie Di Aladino

1961
Mario Bava et Henry Levin

Donald O'Connor : Aladdin || Noëlle Adam : Djalma || Vittorio De Sica : Génie || Aldo Fabrizi : Sultan || Michèle Mercier : Princesse Zaina || Milton Reid : Omar || Mario Girotti : Prince Moluk || Fausto Tozzi : Grand Vizir || Luigi Tosi : le père de Djalma || Marco Tulli : Fakir || Raymond Bussières : le Magicien
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Les Mille et Une Nuits
sur
Amazone


fleche
fleche


907 lectures

Les Mille et Une Nuits
En Images

Retour à Mario Bava
Retour à Mario Bava
 Les Mille et Une Nuits  - Le meraviglie di Aladino Les Mille et Une Nuits  - Le meraviglie di Aladino Les Mille et Une Nuits  - Le meraviglie di Aladino Les Mille et Une Nuits  - Le meraviglie di Aladino
 Les Mille et Une Nuits  - Le meraviglie di Aladino Les Mille et Une Nuits  - Le meraviglie di Aladino Les Mille et Une Nuits  - Le meraviglie di Aladino Les Mille et Une Nuits  - Le meraviglie di Aladino

Les Mille et Une Nuits
Synopsis

Aladdin, un jeune garçon pauvre, déjoue les plans funestes de l’ignoble Grand Vizir.
Avec l’aide du Génie, que contient sa lampe magique, l’amour et la justice triomphent à Bassora...

Quelques mots sur
Les Mille et Une Nuits

Le cinéphile amoureux des Contes enchâssés que narrait Shéhérazade afin de retarder la sentence de mort qu’avait édicté son mari le Calif à l’encontre de chacune de ses nouvelles femmes afin de châtier leur infidélité, peut se régaler de plus de 200 métrages construits autour des aventures merveilleuses de Sinbad le Marin, d’Aladin, d’Ali Baba, du Voleur de Bagdad et de bien d’autres personnages aussi pittoresques.
Déclinés dans une multitude de registres, comédie, comédie musicale, aventure, merveilleux ou fantastique, ces films ont tous donné une vision fantasmée de l'Orient, fruit d’un occident empreint de colonialisme paternaliste.

Mario Bava contribua à cette longue édification avec son « Le Meraviglie Di Aladino » qu’il co-réalisa avec Henry Levin. Quelle fut la part de l’un et de l’autre dans ce métrage ? On peut affirmer avec certitude que sa partie centrale, la plus intéressante, celle qui se déroule dans le repère de l’ignoble Grand Vizir, porte la marque esthétique de Mario Bava, faite de couleurs et de lumières improbables.
Pour le reste, ce métrage baigne dans une tonalité qui relève de la clownerie et ne s’adresserait qu’à un jeune public si certaines images ne renvoyaient pas à un sadisme soft (Images 4-5-6-7) pendant que d'autres suintaient la polissonnerie (Images 1-2-3-8) ou la violence extrême, mais fugace (1).




1- Deux protagonistes sont dévorés par une meute de lions

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs




Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar