Hunger Games : L'Embrasement



Hunger Games : L'Embrasement - The Hunger Games: Catching Fire

2013
Francis Lawrence

Jennifer Lawrence : Katniss Everdeen || Josh Hutcherson : Peeta Mellark || Liam Hemsworth : Gale Hawthorne || Woody Harrelson : Haymitch Abernathy || Lenny Kravitz : Cinna || Elizabeth Banks : Effie Trinket || Donald Sutherland : Coriolanus Snow || Stanley Tucci : Caesar Flickerman || Sam Claflin : Finnick Odair || Willow Shields : Primrose Everdeen || Paula Malcomson : Mme Everdeen || Jena Malone : Johanna Mason || Amanda Plummer : Wiress || Jeffrey Wright : Beetee || Philip Seymour Hoffman : Plutarch Heavensbee || Toby Jones : Claudius Templesmith || Patrick St. Esprit : Romulus Thread || Nelson Ascencio : Flavius || Lynn Cohen : Mags || Meta Golding : Enobaria || E. Roger Mitchell : Chaff || Alan Ritchson : Gloss || Bruno Gunn : Brutus || Stephanie Leigh Schlund : Cashmere
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Hunger Games : L'Embrasement

sur
Amazone

fleche
fleche


1814 lectures

Hunger Games : L'Embrasement
En Images

Retour à The Hunger Games
Retour à The Hunger Games
Hunger Games : L'Embrasement - The Hunger Games: Catching FireHunger Games : L'Embrasement - The Hunger Games: Catching FireHunger Games : L'Embrasement - The Hunger Games: Catching FireHunger Games : L'Embrasement - The Hunger Games: Catching Fire
Hunger Games : L'Embrasement - The Hunger Games: Catching FireHunger Games : L'Embrasement - The Hunger Games: Catching FireHunger Games : L'Embrasement - The Hunger Games: Catching FireHunger Games : L'Embrasement - The Hunger Games: Catching Fire

Hunger Games : L'Embrasement
Synopsis

Katniss Everdeen et son partenaire Peeta Mellark ont remporté la 74e édition des Hunger Games. Mais le fait qu’ils aient contraint, in extremis, les organisateurs à modifier la règle de l’unique vainqueur a profondément contrarié le Président Snow.
Et pour nos deux héros, la situation empire lorsque le Président réalise que la tournée des districts à laquelle ils sont assujettis est contre-productive dans la mesure où elle alimente les tentatives de révolte contre le Capitole.
Mais la 75e édition des Hunger Games, les Jeux de l’Expiation, va débuter et le President décide qu’au cours de ces jeux les anciens vainqueurs vont s’affronter… Il espère ainsi éliminer Katniss Everdeen et Peeta Mellark

Quelques mots sur
Hunger Games : L'Embrasement





D’un point de vue formel, « Hunger Games : L'Embrasement » est adaptation cinématographique du tome deux de la trilogie « The Hunger Games » écrite par l'auteur américain Suzanne Collins. Il serait donc erroné d’affirmer qu’il s’agit du remake de « Hunger Games ». Faux et paradoxal. Comment une suite pourrait-elle n’être que la reprise du commencement ? Sauf si la saga opte pour la forme d’un serpent qui se mord la queue, ce qui en soi ne manquerait pas d’intérêt. (1)

Mais revenons-en au film qui même s’il n’est pas le remake de son précédent opus en adopte une structure identique :
Première partie : la vie dans les districts, avec la tournée des vainqueurs. (2)
Deuxième partie : Au Capitole ; la préparation des jeux.
Troisième partie : Dans la forêt ; sous le dôme.
Si la première phase du film se différencie quelque peu de par son contenu avec celle qui lui correspond dans le premier volet, la deuxième partie reprend quasi à l’identique les éléments du précédent opus (interview télé ; habits de feu ; défilé de chars ; entrainement…). Quant à la dernière partie, celle qui constitue le cœur du film, si elle rejette dans le hors champ la bataille à mort entre les candidats pour insister sur la lutte qu’ils mènent contre la nature, elle ne se départit pas de son esthétique « Koh-Lanta ». (3)
Passons sur les innombrables invraisemblances scénaristiques et formelles qui parfois frôlent l’escroquerie narrative (4) et soulignons que comme lors du précédent épisode de cette saga, le sujet du film ne semble toujours pas cerné. Car même s’il semblerait s’agir de la révolte contre un pouvoir dictatorial et sanguinaire, mille autres sujets possibles affleurent à l’écran. En fait, le sujet de la saga, à l’image d’elle-même, parait avoir besoin d’un long cheminement avant d’émerger clairement. Espérons qu’il ne se résumera pas à un reboot d’une révolution caritative à tendance judéo-chrétienne.

En attendant le dernier opus de cette version de Survivor qui va se décliner en deux parties, sans se défaire du salmigondis gréco-romain, le spectateur impatient peut toujours se rabattre sur « Koh-Lanta »… Car comme dit mon voisin : « C'est gratuit et il y a plus de filles en bikini » (5)




1- Voir « Angles D’Attaque » (2008), film de Pete Travis avec Sigourney Weaver

2- Une légère dimension d’intrigue politique est introduite

3- Remake sur TF1 de l’émission de télé-réalité « Survivor » diffusée aux USA sur CBS

4- Ainsi, le spectateur médusé apprend à la fin du film que chaque candidat avait pour mission d’épargner Katniss Everdeen !

5- Chacun comprend que mon voisin est de sexe masculin…

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs




Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar