Une bonne à tout faire



Une Bonne à Tout Faire - Nouvelle Version

2006
Jean-Luc Godard

Andrei Konchalowsky
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Une bonne à tout faire

sur
Amazone

fleche
fleche


2614 lectures

Une bonne à tout faire
En Images

Retour à Jean-luc Godard
Retour à Jean-luc Godard
Une bonne à tout faire - Nouvelle versionUne bonne à tout faire - Nouvelle versionUne bonne à tout faire - Nouvelle versionUne bonne à tout faire - Nouvelle version
Une bonne à tout faire - Nouvelle versionUne bonne à tout faire - Nouvelle versionUne bonne à tout faire - Nouvelle versionUne bonne à tout faire - Nouvelle version

Quelques mots sur
Une bonne à tout faire

En 2010, à l’occasion de la sortie de son film « Film:Socialisme », JLG accorde un entretien, de deux heures, à l’équipe de Mediapart, Plenel, Ludovic Lamant et Sylvain Bourmeau. En bonus à cette longue conversation, il invite les journalistes de ce site à visionner et filmer de vieux plans qu’il a filmés en 1981 alors qu’il rendait visite à Francis Ford Coppola dans les studios de Zoetrope et qu’il projette de présenter lors de l’exposition qui lui sera consacrée à Beaubourg.
Et durant sept minutes, le cameraman de Mediapart filme un écran de télévision où l’on devine un contenu de court métrage inédit à ce jour.

Que dire de cette « Une bonne à tout faire », nouvelle version ? Rien de plus que ce qui a été dit de « Une bonne à tout faire », version originelle, puisqu’elle reste inédite.
Par contre, il convient de s’interroger sur une « nouvelle version ».
Que voyons-nous ? Un écran de télévision.
Que devinons-nous de ce qui se déroule sur cet écran ? Une équipe de cinéma se prépare à tourner une scène.
De quelle scène s’agit-il ? De la représentation du tableau de Georges De La Tour, la « nativité »
Que pouvons-nous en déduire ? Rien, si ce n’est que JLG nous donne à voir, ou plutôt nous laisse entrevoir, un court métrage jamais vu. Autrement dit, il joue avec nous, au chat et à la souris.
En d’autres termes :
En 1962, JLG endossait l’habit de Buster Keaton pour interpréter le fiancé dans le mini-film burlesque et muet, « Les Fiancés du pont Macdonald » (1), contenu dans le long métrage d’Agnès Varda, « Cléo de 5 à 7 ». Et très sérieusement, il annonçait que jamais plus il ne porterait de lunettes noires puisqu’elles lui faisaient voir la vie en noir… Il s’agissait, bien sûr d’une plaisanterie, d’une farce !
Ici et maintenant, ici et ailleurs… dans un cas comme dans l’autre, il ne s’agit que d’un canular.



1- Avec ce sous-titre : « Méfiez-vous des lunettes noires »
Avec :
Anna Karina : la fiancée ; Jean-Luc Godard : le fiancé ; Émilienne Caille : la fiancée noire ; Eddie Constantine : l'arroseur ; Sami Frey : le croque-mort ; Georges de Beauregard : le chauffeur ; Danièle Delorme : la vendeuse de fleurs ; Yves Robert : le vendeur de mouchoirs ; Alan Scott : le marin ; Jean-Claude Brialy : l'infirmier.

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs




Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar