Éloge de l'amour



Éloge De L'amour -

2001
Jean-Luc Godard

Bruno Putzulu>... >Edgar @@@ Cécile Camp>... >Elle @@@ Jean Davy>... >Grandfather @@@ Françoise Verny>... >Grandmother @@@ Audrey Klebaner>... >Eglantine @@@ Jérémie Lippmann>... >Perceval @@@ Claude Baignières>... >Mr. Rosenthal @@@ Rémo Forlani>... >Mayor Forlani @@@ Mark Hunter>... >U.S. Journalist @@@ Jean Lacouture>... >Historian @@@ Philippe Lyrette>... >Philippe, Edgar's Assistant @@@ Bruno Mesrine>... >Magician @@@ Djéloul Beghoura>... >Algerian @@@ Violeta Ferrer>... >Woman 1 @@@ Valérie Ortlieb>... >Woman 2 @@@ Serge Spira>... >Homeless Man @@@ Stéphanie Jaubert>... >Young Girl @@@ Jean-Henri Roger>... >Mayor Forlani's Aide @@@ Lemmy Constantine>... >U.S. Assistant @@@ William Doherty>... >U.S. Official @@@ Hocine Choutri>... >L'homme qui court @@@ Marie-Françoise Audollent>> @@@ Ludovic Berthillot>... >Le clochard @@@ Laurence Colussi>> @@@ Marceline Loridan Ivens>... >Woman in movie theatre @@@ Noël Simsolo>> @@@ Ysé Tran>... >Maid @@@ Marie Desgranges>... >Woman on a bench in Paris
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Éloge de l'amour

sur
Amazone

fleche
fleche


1227 lectures

Éloge de l'amour
En Images

Retour à Jean-luc Godard
Retour à Jean-luc Godard
Éloge de l'amour - Éloge de l'amour - Éloge de l'amour - Éloge de l'amour -
Éloge de l'amour - Éloge de l'amour - Éloge de l'amour - Éloge de l'amour -

Éloge de l'amour
Synopsis

Edgar, qui prépare une cantate dédiée à Simone Weil, rend visite à Jean Lacouture. Il rencontre les Bayard à qui un studio hollywoodien veut acheter leur histoire, celle du réseau Tristan et Iseult qui entre 1941 et 1944 résista aux nazis. Mais la petite fille des Bayard s’oppose à la signature de ce contrat. D’après elle, c’est parce qu’ils n’ont ni nom ni histoire qu'ils veulent acheter histoire des autres.
Deux ans plus tard, Edgar prépare un film sur l’histoire d’un couple de jeunes, d’adultes et de vieux. Le couple de jeunes ne pose pas de problèmes. Pour celui des vieux, Edgar éprouve quelques difficultés à trouver la femme. Quant à celui des adultes, il veut engager la petite fille des Bayard. Dans un premier temps, celle-ci, qui travaille dans une librairie et fait des ménages le soir dans les trains de la gare saint Lazare et les bureaux place d'Italie pour élever son fils de trois ans, refuse. Et lorsqu’elle fait mine d’accepter, Edgar renonce à son projet de film.
Quelques mois plus tard, Edgar rend visite à l’oncle de la petite fille des Bayard dans l’espoir de comprendre les raisons de son suicide. Ce ne peut pas être parce qu’il a renoncé à son film sur quatre moments de l'amour :la rencontre, la passion physique, la séparation, les retrouvailles.

Quelques mots sur
Éloge de l'amour





Au magnifique noir et blanc de la première moitié qui se situe dans un proche passé, dans un passé quasi présent, mais qui évoque le Paris d’antan, celui d’« A bout de souffle », celui des temps où Billancourt n’était pas la forteresse vide de la CGT, succède le voyage en Bretagne d’Edgar, qui s’était déroulé dans un passé plus lointain, mais qui de par ses couleurs saturées semble appartenir au futur.
« Les films devraient avoir un début, un milieu et une fin, mais pas forcément dans cet ordre. » JLG
La fin succède au milieu qui précède la fin… peut-être parce que JLG filme le film auquel Edgar renonce, peut-être parce qu’il ajoute aux cartons « éloge », « de l’amour » le carton « de quelque chose »… de la peinture, du cinéma de la littérature (1)…
« Quand je pense à quelque chose, en fait, je pense à autre chose. On ne peut penser à quelque chose que si l'on pense à autre chose. Par exemple, vous voyez un paysage nouveau pour vous, mais il n'est nouveau que parce que vous le comparez en pensée à un autre paysage ancien celui-là que vous connaissez ».
Pour penser à l’amour, il faut obligatoirement penser à autre chose… peut-être parce que « Chaque pensée devrait rappeler la ruine d'un sourire ».



1- Le spectateur « croise » au fil des images :
Rembrandt, Rubens, Breughel, Delacroix, Matisse, Corot, Lichtenstein, Raphaël…
Bresson. Rossellini, Max Ophuls, Langlois…
Sartre, Bataille, Chateaubriand, Balzac, Édouard Peisson…

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs




Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar