En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



For Ever Mozart



For Ever Mozart -

1996
Jean-Luc Godard

Madeleine Assas>... >Camille ||| Ghalia Lacroix>... >Rosette ||| Bérangère Allaux>... >Actrice ||| Vicky Messica>... >Metteur en scène ||| Frédéric Pierrot>... >Jérôme ||| Harry Cleven>... >Grand écrivain ||| Michel Francini>... >Baron ||| Sabine Bail>... >Sabine - amie du Baron ||| Max André>... >Conseiller ||| Sylvie Herbert>... >Maman ||| Cécile Reigher>... >Assistante opérateur ||| Dominique Pozzetto>... >Stagiaire ||| Yasna Zivanovic>> ||| Nathalie Dorval>... >Journariste ||| Dan Thorens>... >Serb Corporal ||| Daniel Krellenstein>> ||| Jean Grécault>> ||| Béatrice Avoine>> ||| Marc Faure>... >Ministre ||| Valerio Popesco>> ||| Euryale Winter>> ||| Gérard Baume>> ||| Norbert Krief>> ||| Cécile Caillaud>> ||| Nedeljko Grujic>> ||| Claire Laroche>... >Amie premier assistant ||| Hervé Langlois>... >Acteur ||| Alain Moussay>... >Régisseur ||| Stéphanie Lagarde>> ||| Zbigniew Horoks>> ||| André Lacombe>> ||| Stanislas Gaczol>> ||| Karine Belly>> ||| Sarah Bensoussan>... >La Femme Du Grand Ecrivain ||| Juliette Subira>> ||| Serge Musy>... >Jeune homme au cinéma
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
For Ever Mozart

sur
Amazone

fleche
fleche


1485 lectures

For Ever Mozart
En Images

Retour à Jean-luc Godard
Retour à Jean-luc Godard
For Ever Mozart - For Ever Mozart - For Ever Mozart - For Ever Mozart -
For Ever Mozart - For Ever Mozart - For Ever Mozart - For Ever Mozart -

For Ever Mozart
Synopsis

Dans un théâtre se déroulent les auditions pour le film « Boléro fatal » que prépare Vicky Vitalis. A chaque comédien, Jérôme, l’assistant de Vicky, lance un « Non ».
Camille, la fille de Vitalis, après avoir lu un article dans le Monde intitulé « Sarajevo et Marivaux », signé Sollers, a convaincu Jérôme de partir à Sarajevo et d’y présenter « Le jeu de l'amour et du hasard ». Devant l’impossibilité de dénicher ce texte, ils se rabattent sur « On ne badine pas avec l'amour ».
Camille : "Moi, petite fille d'Albert Camus, décide de jouer ou de faire jouer « On ne badine pas avec l'amour » à Sarajevo"
Et elle propose à Djamila de les accompagner

Sur la route de Sarajevo, Vitalis, qui s’était joint à eux, décide de rebrousser chemin.
A Genève, Sylvie, la sœur de Vitalis, inquiète, s’adresse au secrétaire d'Etat à la défense. Mais celui-ci ne peut rien faire.
Camille, Jérôme et Djamila sont capturés par des miliciens serbes…
François Savioz, membre de la Croix Rouge Internationale et sa secrétaire, Juliette, s’adressent au général serbe… Mais celui-ci n’a que faire de leur demande. Et les exécutions se poursuivent.

Sur les bords du lac Léman, se prépare le tournage du « boléro fatal ». Quant au baron Felix, qui finance le film, il exige l'océan pour décor et la mort de l’héroïne dans un cyclone.
Le tournage fini le public boude film : « manque de nichons ».
A Genève, au grand théâtre, on joue Mozart. Les spectateurs se pressent... Vitalis préfère s’assoir dans l’escalier.

Quelques mots sur
For Ever Mozart





« C’est le Triomphe de l’amour qu’il fallait aller jouer à Sarajevo, et non pas En attendant Godot, comme a cru bon de le faire un écrivain-femme américain, avec autant de perversité inconsciente que d’indécence. » Philippe Sollers, Le Monde du 20.05.94.

« Tu as lu l’article du petit Sollers dans Le Monde ? » l’un des 36 personnages en quête d'auteur.

« J’ai lu un article d’un écrivain, Philippe Sollers, qui était sur Marivaux, dans Le Monde des livres. Dans cet article qui s’appelait Profond Marivaux, où il parlait de Marivaux, à un moment il se moquait d’un écrivain américain que j’ai connu à l’époque où je faisais de la critique de cinéma, Susan Sontag, qui a écrit un beau livre sur la photographie, et qui, elle, montait une pièce de Beckett à Sarajevo. Et Philippe se moquait, ironisait là-dessus, en disant : « Il ne faut pas. Ils sont déjà assez misérables. Il ne faut pas monter du Beckett là-bas. Il faut monter Marivaux ». Ça m’a donné l’idée de faire un film qui s’appellerait Les Jeux de l’amour et du hasard à Sarajevo. Et je suis allé acheter un Marivaux à la petite librairie de Rolle, là où j’habite en Suisse Romande. Mais ils n’avaient pas, bien sûr, de Marivaux. Par contre il leur restait un Musset qui était On ne badine pas avec l’amour. Et donc le film est devenu On ne badine pas avec l’amour à Sarajevo, qui sonnait beaucoup mieux, je trouve. Et bon, j’ai imaginé que dans ce film il y aurait deux ou trois jeunes gens qui partiraient pour monter cette pièce à Sarajevo. Ce seraient leurs aventures sur la route et les endroits où ils seraient arrêtés en cours de route. Et ils n’arriveraient pas jusque là-bas. »
Godard, 1996, Rencontres du cinéma francophone en Beaujolais.

Partis a Sarajevo pour y présenter « On ne badine pas avec l’amour », les trois jeunes gens tombent dans les mains des brigands internationaux sur qui la Croix Rouge à aucune prise. Ils seront violés et contraints de creuser leurs propres tombes.
A l’écran : Ca explose, ça mitraille, ça viole, ça massacre… c’est explicite, c’est du documentaire…
Que peuvent l’art, la culture, la pensée face à la barbarie ? Acter la défaite. Attendre que le cinéma récupère les cadavres et les transporte sur la plage où se tourne « boléro fatal ». Le cinéma, capable d’abolir les distances, capable de fermer les yeux… pourvu que les machines à sous crachent la monnaie. Et pour cela mieux vaut un Terminator qu’un concert de Mozart… où il y a trop de notes.

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs




reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar


En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar





Itinéraire d'un flic
- Episode 1 -
Pendaison
2.99 Euros

(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique














Pinterest