Allemagne année 90 neuf zéro



Allemagne Année 90 Neuf Zéro - Solitudes, Un état Et Des Variations

1991
Jean-Luc Godard

Eddie Constantine : Lemmy Caution -- Hanns Zischler : Conte Zelten -- Claudia Michelsen : Charlotte Kestner / Dora -- Nathalie Kadem : Delphine de Stael -- André S. Labarthe : Récitant -- Robert Wittmers : Don Quichotte -- Kim Kashkashian : Musicien
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Allemagne année 90 neuf zéro

sur
Amazone

fleche
fleche


4388 lectures

Allemagne année 90 neuf zéro
En Images

Retour à Jean-luc Godard
Retour à Jean-luc Godard
Allemagne année 90 neuf zéro - Solitudes, un état et des variationsAllemagne année 90 neuf zéro - Solitudes, un état et des variationsAllemagne année 90 neuf zéro - Solitudes, un état et des variationsAllemagne année 90 neuf zéro - Solitudes, un état et des variations
Allemagne année 90 neuf zéro - Solitudes, un état et des variationsAllemagne année 90 neuf zéro - Solitudes, un état et des variationsAllemagne année 90 neuf zéro - Solitudes, un état et des variationsAllemagne année 90 neuf zéro - Solitudes, un état et des variations

Allemagne année 90 neuf zéro
Synopsis

Lemmy Caution vivait depuis des années en Allemagne de l’Est en tant qu’agent infiltré.
Et la vieille taupe dormante qui a « battu le record de la Belle au bois dormant », repasse à l'Ouest avec à la main un attaché-case qui ne contient que la photo photo de « La Môme vert-de-gris ».
Lemmy Caution parcourt des champs de ruines, des zones industrielles et des campagnes rieuses en demandant : l’Ouest c’est vers où ?
Lorsqu’enfin il entre à Berlin (Ouest), il découvre le luxe des néons et se replie vers son hôtel où deux grosses études dédiées à la Gestapo lui permettent de caler son matelas.

Quelques mots sur
Allemagne année 90 neuf zéro





Si l’on excepte les fugaces apparitions sur le petit écran ou les participations marginales dans quelques films, Lemmy Caution a disparu en 1966, après avoir quitté Alphaville en compagnie de Natacha. Où était-il ? En Allemagne de l’Est. Que faisait-il ? Il dormait, comme tout agent infiltré.
Mais pendant ce temps-là, l’histoire suivait son cours et dans la nuit du jeudi 9 au vendredi 10 novembre 1989, le mur de Berlin tombait. Nuit historique ?
« En quoi le jour de la chute du mur de Berlin est historique, alors que le jour d’avant ou d’après ne le serait pas ? Qu’est-ce qu’on appelle histoire ? » JLG
« Pourquoi dit-on que le mur de Berlin s’est effondré en deux jours ? C’est exactement le contraire, on a mis deux jours à le construire(1), et il a mis quarante ans à disparaître »LJG
Et pendant que l’histoire déployait la raison, Lemmy Caution se défaisait de ces attributs, cigarettes, whisky, petites pépées et bagarres. Il se contentait de vieillir, doucement, loin de tous, loin du monde, seul, à l’image de l’Allemagne d'Est.
Au réveil, il ne reste que les rides ou des ruines, des souvenirs ou des friches industrielles. L’est est en marche vers l’ouest, tout comme Lemmy est en quête de « La Môme vert-de-gris ». Dans ses souvenirs résonne sa rencontre avec la Môme, dans ceux de l’Allemagne se bousculent les images du passé : Staline se mêle à Hitler et à Eva Braun ; Goethe réplique à Rosa Luxemburg; le chien de Mozart traverse l’écran alors que ses notes se mélangent aux crépitements des mitrailleuses et aux discours des dignitaires nazis ; aux pensées d’Hegel répondent les mots de Thomas Mann…
Comment filmer l’histoire dans son mouvement, dans sa durée ? C’est un soldat américain qui, un soir d’ivresse, a tué Anton Webern. « Un morceau de musique, intitulé valse des cinq minutes, dure cinq minutes. C’est en cela, et en rien d’autre que consiste son rapport avec le temps. Mais un récit dont l’action durerait cinq minutes peut quant à lui s’étendre sur une période beaucoup plus longue, pourvu que ces cinq minutes soient remplies par une conscience exceptionnelle ». Comment filmer la nouvelle Allemagne ?
Au cinéma, il y a l’image qui se décline en images filmées, en images extraites de documentaires, de photographies, d’actualités, ou d’inserts provenant d’autres films, mais il y a aussi les intertitres résurgence du cinéma muet. Au cinéma, il y a le son qui lui aussi se décline en dialogues, en voix off, tantôt pensées, tantôt off, en bruits, tantôt environnants, tantôt ajoutés, en musique… Parfois l’image et le son s’associent, parfois ils se séparent, parfois ils sont synchrones et parfois ils ne le sont pas. Tout est une question de rituels.
Hans et Sophie Scholl furent décapités à la hache par les nazis. La voix off nous le dit, pendant qu’à l’écran on voit une rose blanche et que la voix cède sa place au crépitement d’une machine à écrire. Le mouvement d'Hans et Sophie Scholl s’appelait « La Rose Blanche » et leur crime fut de distribuer des tracts tapés à la machine.
Et la marche en avant, la marche vers l’ouest se poursuit. Don Quichotte ne monte plus à l’assaut des moulins à vent, il attaque les excavatrices. Lénine est relégué à la décharge, pendant que Karl Marx n’a droit qu’à un bouquet de fleurs des champs.
L’Est passe à l’Ouest, la liberté triomphe et avec elle la démocratie faite d’image de femme à la tenue sado-maso qui teste les cigarettes West… Serait-ce ça l’« Allemagne neuf zéro » ? (3) Et Lemmy Caution serait-il l’ultime survivant du souvenir ? Serait-il le dernier des hommes (4) à même de revoir les fantômes du passé ?
Good bye Lenny, car les femmes s’en balancent et la Môme n’est plus(2).


1- Dans la nuit du 12 au 13 août 1961 avec la pose de grillages et de barbelés autour de Berlin-Ouest

2- Sophie Magdalena Scholl, née en 1921, est embrigadée dans les mouvements de jeunesse hitlérienne, mais à partir de juin 1942, elle tient des réunions antinazies avec son frère Hans. Après avoir lancé des tracts dans la cour intérieure de l’université de Munich, elle est dénoncée à la Gestapo par le concierge de l'université et est arrêtée avec son frère Hans le 18 février 1943. Ils seront exécutés le 22 février 1943.
Quelques jours plus tard, Thomas Mann lui rend hommage sur les ondes de la BBC.
Après la division de l’Allemagne, l’Est et Ouest se sont disputé sa mémoire. Pour les uns, ils étaient l'héritier de la résistance des communistes; pour les autres ils présentaient l’avantage d'être chrétiens

3- « Neuf en français veut dire nouveau. La langue française est une langue qui aime toujours plaisanter avec les choses tout en ayant l’air sérieux » JLG

4- Le Dernier des hommes est un film allemand muet réalisé par Friedrich Wilhelm Murnau, sorti en 1924. Le portier du grand hôtel Atlantic atteint par la limite d’âge est relégué à une autre tâche. Dépouillé de sa livrée, il n’est plus rien. Caution est-il encore Lemmy maintenant qu’il n’a plus les cigarettes, le whisky et les petites pépées ? Maintenant que le mur n’existe plus ?

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs




Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar