En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



Soigne ta droite



Soigne Ta Droite - Une Place Sur La Terre

1987
Jean-Luc Godard

Jane Birkin ... La cigale || Dominique Lavanant ... La femme de l'amiral || Pauline Lafont ... La golfeuse || Eva Darlan ... La passagère || Isabelle Sadoyan ... La grand-mère || Carina Barone ... L'Américaine || Catherine Houssay ... La première hôtesse || Anny Seneque ... La seconde hôtesse || Eloïse Beaune ... La maman || Laurence Masliah ... L'amoureuse classique || Agnès Sourdillion ... La campeuse || Melissa Chartier ... La petite fille || Valérie Morat ... La femme de chambre || Jacques Villeret ... L'individu || François Périer ... L'homme || Michel Galabru ... L'amiral || Rufus ... Le policier || Jean-Luc Godard ... L'idiot et le prince || Philippe Khorsand ... Le passager || Philippe Rouleau ... Le golfeur || Raphaël Delpard ... L'homme d'affaires || Jean-Pierre Delamour ... Le stewart || Jean Grécault ... Le français moyen || Bruno Wolkowitch ... L'amoureux classique || Marc Labrousse ... La campeur || Jacques Pena ... Le papa || Guy Moeson ... Le noir || Kader Kada ... L'Arabe || Catherine Ringer ... Elle-même || Fred Chichin ... Lui-même
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Soigne ta droite

sur
Amazone

fleche
fleche


3781 lectures

Soigne ta droite
En Images

Retour à Jean-luc Godard
Retour à Jean-luc Godard
Soigne ta droite - Une place sur la TerreSoigne ta droite - Une place sur la TerreSoigne ta droite - Une place sur la TerreSoigne ta droite - Une place sur la Terre
Soigne ta droite - Une place sur la TerreSoigne ta droite - Une place sur la TerreSoigne ta droite - Une place sur la TerreSoigne ta droite - Une place sur la Terre

Soigne ta droite
Synopsis

C'est vers la fin du XXe siècle que le téléphone sonne chez l'idiot. Il termine son travail et se prépare à passer l'une de ces soirées tranquilles comme on en trouve encore dans certaines régions abandonnées de l'Europe a mi distance des forêts de l'Allemagne du sud et des lacs du nord de l'Italie. Là, là, là, Le téléphone sonne. La voix est inconnue et polie mais autoritaire. En haut lieu, on est prêt à pardonner à l'idiot ses nombreux péchés mais il doit faire très vite : inventer une histoire, la filmer et livrer la copie en fin d'après midi dans la capitale. Il faut que le film commence son exploitation, le soir même. Une automobile attend l'idiot dans un garage du bas de la vallée et un billet à l'aéroport du coin. A ce prix mais à ce prix seulement, l'idiot sera pardonné

Quelques mots sur
Soigne ta droite





En 1968, JLG construisait « One + One » autour de scènes montrant les Rolling Stones enregistrant « Sympathy for the Devil ». A celles-ci, il adjoignait des moments fictionnels mettant en jeu des militants des Black Panthers et d’autres se déroulant dans une librairie à tendance pornographique.
Avec « Soigne ta droite » JLG récidive en substituant au groupe anglais les Rita Mitsouko (1), aux Black Panthers le double personnage de L'idiot et le prince (2) et au pornographe celui de L'individu, à moins que ce ne soit l’inverse, ce qui revient au même.
Film totalement déstructuré, où la bande-son se distant de l’enchainement d’images parfois répétitives, « Soigne ta droite » est, au cours ses séquences centrales, le voyage en avion, un hommage à Jerry Lewis et plus particulièrement à son film « T'es fou Jerry » sortie en 1983. JLG, Jerry Lewis, un couple qui ne doit pas surprendre, si l’on se souvient des apparitions du réalisateur dans un film comme « Prénom Carmen ». JLG, sous ses sentences parfois absconses (3) et au-delà des surcharges de citations qui, telles des béquilles, semblent indispensables à son équilibre, a toujours été attiré par le burlesque.
Du fiancé du pont Macdonald à L'idiot ou le prince en passant par l’oncle Jeannot, JLG est toujours apparu à l’écran comme un témoin du cinéma muet des années 20. D’ailleurs dans de multiples interviews il revendique cette bivalence entre le parlant et le muet, entre le comique et le « penseur ». Tantôt théoricien du marxisme-léninisme, tantôt penseur de l’absence d’image ou de la lutte entre la bande-son et la bande-image, de l’imperfection du cinéma face aux autres arts ou de la mort du cinéma que la télévision a terrassé, mais toujours souriant sous cape, toujours à la recherche d’un mot, d’une expression, en définitive d’une pirouette de clown.
Et c’est certainement pour souligner cette dualité que ce film porte le sous-titre : « Une Place Sur La Terre ». Car ce film n’est pas uniquement une fantaisie, un sketch filmique de Jacques Villeret (4), de Dominique Lavanant, ou de Michel Galabru, il est aussi la mise en image du périple d’un homme qui cherche sa place sur terre au travers de la création, création qui constitue le sujet central du film.



1- JLG ne se contente pas de cette substitution. Alors qu’il filmait les Stones en plan large tout en les enveloppant d’un mouvement circulaire de la caméra, il filme les Rita en plans fixes et morcelés en maximum. Là où les Stones avaient tout l’espace et le temps pour exister, les Rita sont comme enfermés dans un cadre serré et parcellisé.

2- A l’origine ce rôle aurait dû échoir à Michel Serrault, mais il est vrai qu’à l’origine soigne ta droite devait être tout autre, comme une réplique aux « Ripoux »

3- « Y’a des gens qui disent qu’ils n’ont pas tout compris dans mon film. Mais il n’y a rien à comprendre. Y’a qu’à entendre et prendre. Quand j’entends un disque de Madonna, je ne comprends pas les paroles, mais je comprends le disque » JLG telerama n°1981, 30 décembre 1987

4- Dans un entretien aux Cahiers du Cinéma n°408, janvier 1988, JLG exprime sa déception quant au travail de Villeret

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs




reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar


En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar





Vous avez dit farine
Hors Série
Paru au siècle dernier - 1999
8 Euros

(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique














Pinterest