En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



Je vous salue, Marie



Je Vous Salue, Marie -

1985
Jean-Luc Godard

Myriem Roussel : Marie || Thierry Rode : Joseph || Marie Poitou || Philippe Lacoste : L'ange Gabriel || Manon Andersen : La petite fille || Malachi Jara Kohan : Jésus || Juliette Binoche : Juliette || Anne Gautier : Eva || Johan Leysen : le professeur || Georges Staquet
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Je vous salue, Marie

sur
Amazone

fleche
fleche


4493 lectures

Je vous salue, Marie
En Images

Retour à Jean-luc Godard
Retour à Jean-luc Godard
Je vous salue, Marie - Je vous salue, Marie - Je vous salue, Marie - Je vous salue, Marie -
Je vous salue, Marie - Je vous salue, Marie - Je vous salue, Marie - Je vous salue, Marie -

Je vous salue, Marie
Synopsis

Marie, fille d'un garagiste, attend un enfant mais est toujours vierge. Sa sincérité finit par vaincre la jalousie de Joseph qui devra se contenter de quelques regards sur la nudité de la jeune femme. Après une révolte verbale contre Dieu, Marie accepte d'assumer la nativité céleste et met au monde Jésus, un petit garçon plutôt turbulent.

www.gaumont.fr

Quelques mots sur
Je vous salue, Marie





En janvier 1985 (1), quelques jours avant la sortie en salle, le film est projeté au ciné-club de Versailles. La séance est perturbée par des militants intégristes, aussitôt le maire de Versailles interdit la présentation de ce film sur sa commune.
Et lorsque le film menace de sortir enfin en salle, la polémique fait rage dans la presse pendant que des processions d’intégristes venus de St Saint-Nicolas-du-Chardonnet (2) remontent les Champs Élysée à genoux en brulant des cierges.
Finalement lorsque, le 28 janvier 1985, le film est autorisé par le tribunal de grande instance, cinq cent mille spectateurs se précipitent dans les salles obscures voir cet objet de scandale.
Cinq cent mille plus le Pape qui en avril 1985 condamne le film en reconnaissant qu’il la visionné lors d’une séance privée au Vatican. On imagine la joie de JLG qui ne manque pas de lui répondre en mai depuis le Festival de Cannes…

Qu’est-ce qui a conduit les dignitaires de l’Eglise à s’enfermer dans un piège qu’ils se sont tendu eux-mêmes ? Qu’est-ce qui a conduit le Pape à instaurer une sorte de débat avec JLG ?
La défense de l’image de Marie, mère de Dieu ? Ou la confusion entre l’image qu’ils s’en font et celle qu’ils ont cru voir à l’écran ?
Un certain Gabriel, flanqué d’une gamine, après être descendu d’avion annonce à une jeune fille de prénom Marie qu’elle donnera bientôt naissance à un fil.
Gabriel, Marie, Joseph… Je vous salue Marie… des prénoms, des mots et déjà des représentations, des images… La parole laïque n’a pas moins de force que la Parole divine, car elles sont toutes les deux paroles, c'est-à-dire force de création.
La clé du film est peut-être là, dans la chaine laïque-parole-divine, dans la confrontation des deux extrêmes qui la composent :
Divin-laïque ; Ciel-terre ; Nature-ville ; Vérité-mensonge ; Esprit-corps ; Dehors-dedans ; Amour-sexe ; Ville-chambre ; Musique-bruits…
Et cette structuration autour du nombre deux s’étend à tous les couples du film en même temps qu’elle décrit les relations qui les unissent ou les désunissent :
Gabriel-La petite fille ; Marie-Joseph ; Joseph-Juliette ; Eve-Le professeur (3)

Comment métamorphoser cette confrontation en une force créatrice de vie ? (4)
En tuant la méfiance et la jalousie, en apprenant à dire je t’aime…
En réussissant à filmer l’amour (5), c'est-à-dire en filmant une main qui se retire, l’extraordinaire d’un couple ordinaire.
Autant d’éléments que JLG illustre à merveille.



1- Cette même année l’Eglise s’émeut du projet de Martin Scorsese de réaliser « La Dernière Tentation du Christ » et obtient l’interdiction de l’affiche de « Ave Maria » film de Jacques Richard avec Anna Karina

2- L'église Saint-Nicolas-du-Chardonnet est située à Paris 23, rue des Bernardins.
Le 27 février 1977, elle est investie par la force par les membres de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie-X, dirigée par Mgr Marcel Lefebvre.

3- Bafoué par le professeur qui ne souhaitait que la baiser, Eve change de prénom… Elle sera Eva, c'est-à-dire une autre.

4- Le Mystère de la Sainte-Trinité ou comment 1+1=3

5- Myriem Roussel, qui interprète Marie, n’en est pas à son premier JLG. Elle a tourné dans « Passion » et dans « Prénom Carmen ». Depuis elle a noué une relation amoureuse avec JLG. Ceci explique peut-être qu’il réussisse à la filmer avec autant de délicatesse et de douceur

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs




reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar


En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar





Itinéraire d’un flic
- Episode 3 -
Kidnapping
2.99 Euros

(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique














Pinterest