Photo/petite fille/Algérie/muet



Photo/petite Fille/Algérie/muet - Le Monde Comme Il Ne Va Pas

1996
Jean-Luc Godard

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Photo/petite fille/Algérie/muet

sur
Amazone

fleche
fleche


2244 lectures

Photo/petite fille/Algérie/muet
En Images

Retour à Jean-luc Godard
Retour à Jean-luc Godard
Photo/petite fille/Algérie/muet - Le monde comme il ne va pasPhoto/petite fille/Algérie/muet - Le monde comme il ne va pasPhoto/petite fille/Algérie/muet - Le monde comme il ne va pasPhoto/petite fille/Algérie/muet - Le monde comme il ne va pas
Photo/petite fille/Algérie/muet - Le monde comme il ne va pasPhoto/petite fille/Algérie/muet - Le monde comme il ne va pasPhoto/petite fille/Algérie/muet - Le monde comme il ne va pasPhoto/petite fille/Algérie/muet - Le monde comme il ne va pas

Quelques mots sur
Photo/petite fille/Algérie/muet

En 1967, à l’occasion de la sortie de « La Chinoise » JLG dans un long entretien avec les « Cahiers du Cinéma » (n° 194, octobre 1967) déclarait :
« J'ai eu un moment l'intention de filmer « Ah ! les beaux jours ». Je ne s'est pas fait, car on voulait que je prenne Madeleine Renaud et moi je voulais des jeunes. J'aurais aimé cela, car j'avais un texte, et il n'y avait plus rien a faire que le filmer. J'aurais fait juste un travelling. Un travelling qui partait de loin et qui finissait en gros plan. On serait parti d'aussi loin qu'il aurait fallu pour, au bout d'une heure et demie, arriver en gros plan au moment de la dernière phrase du texte. C'était donc purement une question d'arithmétique de classe de 4e, basée sur un petit calcul de vitesse et de temps. »

À l’occasion de la sortie de « For ever Mozart », Godard, sollicité par Laure Adler, participe à l’émission « Le Cercle de Minuit », sur Antenne 2. Il a souhaité la présence d’un écrivain, Philippe Sollers, de deux philosophes, Jean-François Lyotard et Alain Finkielkraut, et d’un critique de cinéma, Jean-Claude Biette. (1)
A cette occasion, il se livre à deux petits exercices, d’une paire de minutes chacun.


C’est cette idée, de 1967, qu’il semble reprendre pour ce court (2) qu’il appelle ses gammes, en référence aux musiciens. Sur une image muette d’un journal, filmée dans un travelling avant, il lit en direct un texte de Chesterton.

« Avec les cheveux roux d’une gamine des rues, je mettrai le feu à toute la civilisation moderne. Puisqu’une fille doit avoir les cheveux longs, elle doit les avoir propres ; puisqu’elle doit avoir les cheveux propres, elle ne doit pas avoir une maison mal tenue ; puisqu’elle ne doit pas avoir une maison mal tenue, elle doit avoir une mère libre et détendue ; puisqu’elle doit avoir une mère libre et détendue, elle ne doit pas avoir un propriétaire usurier ; puisqu’elle ne doit pas avoir un propriétaire usurier, il doit y avoir une redistribution de la propriété ; puisqu’il doit y avoir une redistribution de la propriété, il doit y avoir une révolution. Cette gamine aux cheveux roux est l’image sacrée de l’Humanité. Autour d’elle, l’édifice s’inclinera et se brisera en s’écroulant, les colonnes de la société seront ébranlées. »

Et étrangement, au fur et à mesure que la caméra se rapproche de la petite fille, le texte, qui était en total décalage, fusionne avec l’image pour rendre visible une autre réalité, une autre nécessité.
« le cinéma rend visible ce que l’on ne voit pas »



1- http://www.pileface.com/sollers/article.php3?id_article=1130

2- Connu aussi sous le titre « Le monde comme il ne va pas ».

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs




Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar