Claude Chabrol - Nul n'est parfait - - sur le site RayonPolar


Nul n'est parfait



Nul N'est Parfait -

1974
Claude Chabrol
- TV Série Histoires insolites -

Michel Duchaussoy : Pierre
Caroline Cellier : Caroline
Louise Rioton : Mme Wanthong
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Nul n'est parfait
sur
Amazone


fleche
fleche


377 lectures

Nul n'est parfait
En Images

Retour à Claude Chabrol
Retour à Claude Chabrol
Nul n'est parfait - Nul n'est parfait - Nul n'est parfait - Nul n'est parfait -
Nul n'est parfait - Nul n'est parfait - Nul n'est parfait - Nul n'est parfait -

Nul n'est parfait
Synopsis

C’est l’histoire d’un couple peu banal qui va, cette fois-ci, nous être contée. Le mari est d’une humeur massacrante — c’est vraiment le bon qualificatif — tant qu’il n’a pas bu son café du matin. Mais qui est parfait? Avec calme et sérénité, son épouse a, pour sa part, accepté la situation. « Quand on a choisi, une fois pour toutes, d’aimer quelqu’un, on peut passer sur bien des choses », déclare-t-elle,
Cette histoire insolite a été adaptée par Roger Grenier (l’adaptateur également de « Monsieur Bébé » et « Les gens de l’été ». J’ai. écrit ce sénario, explique-t-il, d’après une nouvelle d’un écrivain américain pratiquement inconnu, auteur de romans policiers et de nouvelles, George Mandel (il n’a rien à voir avec le collaborateur de Clémenceau dont ce n’était guère le genre d’écrire de telles histoires).
« Nul n’est parfait » est la dernière des histoires insolites mises en scène par Claude Chabrol (les deux suivantes ont été réalisées par Edouard Molinaro et Christian de Challonges). « J’ai été séduit par l’originalité du sujet, déclare-t-il, et par la violence des sentiments que renferme cette histoire ». Il ajoute « Une des séquences devait se tourner dans une cuisine jonchée de débris de vaisselle. J’ai constaté que nous étions tous sevrés car, sur le plateau, afin de constituer le décor, nous nous sommes mis à casser avec frénésie tout ce qui nous tombait sous la main »
Le tournage de Nul n’est parfait s’est déroulé dans. une villa de la banlieue parisienne, à Villecresnes, C’est à Caroline Cellier et à Michet Duchaussoy, les interprètes de son film Que la bite meure, que Claude Chabrøl a confié le rôle de ces époux hors du commun,

L’HISTOIRE DEBUTE AINSI

Un volumineux paquet dans les bras, Caroline sort d’un centre commercial, reprend sa voiture au parking et regagne son domicile, un pavillon isolé. Après s’être garée sans bruit dans le jardin, elle examine avec inquiétude la maison et s’en approche avec précautions,
Sur la pelouse, parmi les éclats de verre d’un carreau brisé, elle ramasse une statuette presse-papier. Rasant le mur, elle gagne le perron puis se faufile dans la maison, Soudain, elle entend un sifflement sauvage, terrifiant, qui, bizarrement, semble la soulager. Décontractée, elle pénètre alors dans la cuisine où elle trouve son mari, Pierre, tranquillement installé au milieu des débris de vaisselle cassée. en train de boire un bol de café

Programme TV








Quelques mots sur
Nul n'est parfait

Série de douze épisodes repartis en deux saisons distantes de cinq ans (1974-1978). La durée de chacun de ces épisodes serait de 52 minutes, format standard de l’époque, et la réalisation est l’œuvre de metteurs en scène différents.
Claude Chabrol a réalisé les quatre premiers de la première saison ainsi que le cinquième de la saison deux.

Les autres réalisateurs sont, dans l’ordre d’apparitions :
Edouard Molinaro pour « Un jour comme les autres avec des cacahuètes » (n°5 saison 1)
Christian de Chalonge pour « Parcelles brillantes » (n°6 saison 1)
Yves Boisset pour « La stratégie du serpent » (n°1 saison 2)
urice Ronet pour « Folies douces » (n°2 saison 2)
Pierre Granier-Deferre pour « Tu comprends ça, soldat? » (n°3 saison 2)
Pierre Grimblat pour « Une dernière fois Catherine » (n°4 saison 2)
Gilles Grangier pour « Le locataire d'en haut » (n°6 saison 2)

On trouve peu de renseignements sur cette série qui semble appartenir à la catégorie des introuvables. Seul le site http://recipol.chez.com en fournit une rapide description. Mais elle semble sujette à caution puisqu’elle n’intègre pas la seconde saison et qu’elle affirme qu’il s’agirait d’adaptation de nouvelles de William Irish.

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs




Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar