Claude Chabrol - Folies bourgeoises - - sur le site RayonPolar


Folies bourgeoises



Folies Bourgeoises -

1976
Claude Chabrol

Bruce Dern : William Brandels || Stéphane Audran : Claire Brandels || Sydne Rome : Nathalie || Jean-Pierre Cassel : Jacques Lavolet, l'éditeur || Ann-Margret : Charlie Minerva || Maria Schell : Gretel || Francis Perrin : Robert Sartre || Curd Jürgens : le bijoutier || Tomás Milián : le détective
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Folies bourgeoises
sur
Amazone


fleche
fleche


425 lectures

Folies bourgeoises
En Images

Retour à Claude Chabrol
Retour à Claude Chabrol
Folies bourgeoises - Folies bourgeoises - Folies bourgeoises - Folies bourgeoises -
Folies bourgeoises - Folies bourgeoises - Folies bourgeoises - Folies bourgeoises -

Folies bourgeoises
Synopsis

Claire de la Tour Piquet découvre, en quelques jours, que son amant, l’éditeur de son mari, et ce dernier la trompent avec la même femme, Charlie, une traductrice.
Le traumatisme de la découverte la plonge dans un état hallucinatoire où son imaginaire commet les pires exactions.
A bout de nerf et folle de jalousie, elle contraint son époux à quitter Paris et à s’installer à la campagne.
Son mari, de passage à Paris propose à sa maîtresse de partir pour New York. Il décide de téléphoner à Claire pour lui annoncer qu’il la quitte. Mais c’est une voix masculine qui lui répond.
Et c’est à son tour de sombrer dans des délires hallucinatoires que nourrit une jalousie inattendue.

Quelques mots sur
Folies bourgeoises

Au sujet des circonstances qui entourent la réalisation de ce film le réalisateur déclarera :
« L'idée venait du producteur Alexander Salkind (1), qui voulait obtenir la Légion d'honneur. Pour cela, il avait acheté les droits de Le Malheur fou, de Lucie Faure (2), la femme d'Edgar (3). Un auteur de théâtre écrit un premier script magnifique, mais uniquement adapté de la première page du roman, car, comme tout le monde, il n'avait pas pu le lire en entier. Scénario refusé. S'y est attelé un autre scénariste, qu'une crise de poliomyélite avait transformé en obsédé sexuel. Du coup, toutes les scènes étaient ponctuées d'une fellation. Obligé de récrire l'adaptation, j'en ai laissé une pour lui rendre hommage ! (4)» (5).
Lors de « la Master class Claude Chabrol, présentée par Pascal Mérigeau »(6), Claude Chabrol dira, à l’évocation de ce film qu’il s’agit de l’un des trois plus mauvais films du cinéma Français.
Mais doit-on prendre ses paroles pour paroles de vérité, et passer ainsi à côté d’un film qui se révèle au final hilarant ?
La jalousie, moralement injustifiable, de Claire déclenche chez cette bourgeoise des moments de délire hallucinatoire. Elle s’imagine croiser son amant au bras de sa maitresse : elle les abat tous les deux à coups de révolver (Image 1). Elle assiste à un mariage : elle pose une bombe lors du banquet (image 2). Mais, le moment le plus délirant est celui où son mari, sujet à son tour de semblables crises, imagine sa femme surgissant de derrière le rideau du Crazy Horse, juchée sur les épaules de son amant, armée d’un ciseau, venir l’émasculer. C’est tout bonnement grandiose. (Images 4-5-6-7-8).
Mais pour autant, il faut admettre que le jugement de Claude Chabrol est fondé.
L’intrigue ne va nulle part. Les plans s’entrechoquent dans un fouillis où l’imaginaire ne sert nullement à ancrer les personnages. Autant dire qu’il n’existe aucun enjeu dramatique à la succession des scènes qui au final ne constituent qu’un enfilage de stretchs comiques, sensation qu’accentue le ton des acteurs et la musique.
Notons, pour finir, que Claude Chabrol dit avoir eu conscience du fiasco annoncé et qu’il ait tenté de construire un plan soigné pour l’instant final. Un plan qui devait probablement donner sens à l’ensemble. Et ce sont deux statues qui se font face, les bras tendus l’une vers l’autre. Un plan encore plus horrible que tous les autres, juge Claude Chabrol. (6)



1- Alexander Salkind est un producteur de cinéma d'origine russe, naturalisé mexicain, né le 2 juin 1921 et mort le 8 mars 1997.

2- Lucie Faure, née Meyer le 6 juillet 1908 à Paris et morte le 25 septembre 1977 à Boissise-la-Bertrand (Seine-et-Marne), est une femme de lettres françaises, romancière, directrice de revue

3- Edgar Faure, né le 18 août 1908 à Béziers (Hérault) et mort le 30 mars 1988 à Paris, est un homme politique français. Plusieurs fois ministre, il est président du Conseil à deux reprises et président de l'Assemblée nationale de 1973 à 1978.

4- Notons pour les curieux que la scène se situe à la suite de l’image 3

5- Express.fr

6- http://www.dailymotion.com/video/x8e33j_master-class-claude-chabrol_shortfilms

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs




Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar