En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



Vixen



Vixen - Vixen

1968
Russ Meyer

Erica Gavin: Vixen
Garth Pillsbury: Tom
Harrison Page: Niles
Jon Evans: Judd
Vincene Wallace: Janet King
Robert Aiken: Dave King
Michael Donovan O'Donnell: O'Bannion
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Vixen

sur
Amazone

fleche
fleche


5330 lectures

Vixen
En Images

Retour à Russ Meyer
Retour à Russ Meyer
Vixen - VixenVixen - VixenVixen - VixenVixen - Vixen
Vixen - VixenVixen - VixenVixen - VixenVixen - Vixen

Vixen
Synopsis

Le mari de Vixen est aviateur dans le Nord ouest d u Canada. Et cette profession le conduit à s’absenter souvent de chez lui.
Pendant ce temps-là, pour tromper l’ennui Vixen s’adonne aux joies de la nature et ne refuse jamais de nouvelles compagnies… sauf celle de Niles, un jeune noir qui a fuit les USA pour échapper à la guerre.
Un jour, O'Bannion, un touriste écossais engage Tom pour le conduire aux USA.
Et voici Tom, O'Bannion et Niles en route pour les Etats-Unis… en compagnie de Vixen.
Mais O'Bannion n’a nullement l’intention d’atterrir aux U.S.A., sa véritable destination est Cuba.

Quelques mots sur
Vixen

Alors que Pier Paolo Pasolini réalisait un film où un personnage d’une beauté captivante phagocytait la cellule familiale de bourgeois milanais, couchant avec chaque membre de cette respectable maison, Russ Meyer tournait un film dont le titre allait lui coller à la peau pour le reste de ses jours (1) – Et lui ouvrir brièvement la porte des studios (2).
Mais quel rapport existe-t-il entre cette comédie de mœurs et ce théorème jamais démontré qui énoncerait que le Verbe se fait sexe ? Peut être dans le fait que dans ces deux films l’un des protagonistes couche avec chacun des autres sans distinction de sexe. Mais que l’on se rassure les similitudes s’arrête là… Ce serait faire insulte que de les poursuivre.
Vixen trompe son ennui en trompant son mari avec un policier de passage, un couple de vacanciers, son frère et même son époux… avec tout un chacun sauf avec Niles car il est noir et que Vixen refuse son corps au noir.
Et ce film, au scénario brinquebalant, est devenu au fil des décennies un mythe du cinéma « pornographique », quitte à décevoir jusqu’au suicide les passionnés du genre. Car nous sommes loin, immensément loin, des plans cliniques et frontaux pour surfeur solitaire. Si des scènes dénudées, rythme les images champêtres aux relents pré-écologiques, elles ont,aujourd'hui, toute leur place dans les productions télévisuelles à destination d’un public familial ou dans le « Lagon bleu » (3). Force est de constater, qu’avec le recul du temps Vixen à visuellement pris toutes les rides de l’évolution des mentalités et des mœurs. Mais force est aussi d’admettre qu’il renferme, plus que jamais, toute sa charge subversive. Aujourd’hui où, sournoisement, s’est imposé l’idée d’une bienséance qui interdit de rire d’autre chose que de ses propres mésaventures, qui a nettoyé les séries télévisées de toute image équivoque, qui voit des ligues créationnistes imposer leur point de vue comme discutable (4)… il est enthousiasmant de se souvenir qu’il fut un temps où l’on pouvait, sur un ton engoué, aborder tous les sujets, que ce soit l’homosexualité, la bisexualité, l’inceste ou le racisme (5)… de se souvenir qu’il a existé un temps où un vent de liberté soufflait (6)… pour le meilleur, comme pour le pire.



1- Ce film rapporte 15 millions de dollars, pour un budget de 72 000 $. Le succès est tel que ce titre est définitivement synonyme du nom du réalisateur. A tel point qu'il réalisera trois autres films dont le titre évoquera celui-ci et qu'une multitude de ses autres films seront rebaptisés dans le seul but de ce référer à celui-ci

2- Fort du succès de ce film, Russ Meyer est contacté par la Fox, studio pour lequel il réalisera deux films : « La Vallée des plaisirs » – rebaptisé « Hollywood Vixens » -et « The Seven minutes ».

3- « The Blue Lagoon » (1981) réalisé par Randal Kleiser. Remake de « The Blue Lagoon » (1949) de Frank Launder, lui-même nouvelle version d’un film de 1923 de W. Bowden et Dick Cruickshanks. Adaptation d’un roman de même nom d'Henry De Vere Stacpoole
Après que leur bateau se soit échoué, deux jeunes enfants se retrouvent seuls et isolés sur une île déserte. Ils grandissent ensemble et des sentiments commencent à les envahir.

4- Dans les années 1990 et 2000, alors que le créationnisme était depuis 1987 retiré officiellement de tous les manuels scolaires après une longue bataille juridique, de nombreux États américains (Pennsylvanie, Kansas, Géorgie, Mississippi, etc.) sont revenus sur la question et ont tenté de faire en sorte que les théories issues du darwinisme soient présentées aux écoliers comme de simples théories concurrentes, mais en rien supérieures, au dogme créationniste, cette démarche a été soutenue notamment par George W. Bush. (Wikipédia)

5- Bien sûr, ce film occasionna de nombreux problèmes à son réalisateur. Rappelons que le 6 mars 1978, un extrémiste proche du United Klans of America, Joseph Paul Franklin, tire sur Larry Flint, le directeur de la publication pornographique « Hustler » et son avocat. Larry Flint devenant paraplégique.

6- Quelque temps plus tard Brian de Palma livrera son « Dionysus In '69 »

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs




reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar


En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




euros au format Kindle
sur




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique
















Pinterest