Brian de Palma - Mariage - The Wedding party - sur le site RayonPolar


Mariage

[Alfred Hitchcock] [Brian de Palma] [Clint Eastwood] [Woody Allen] [John Cassavetes] [Orson Welles] [Francis Ford Coppola] [Russ Meyer] [Claude Chabrol] [Serguei Eisenstein] [John Carpenter] [Quentin Tarantino] [Jean-luc Godard] [Dario Argento] [Mario Bava] [Robert Guediguian] [Agnès Jaoui] [Jean-Pierre Mocky] [Luc Besson]
[James Bond] [ Alien] [Indiana Jones] [Star Wars] [Lemmy Caution] [OSS 117] [ Fantomas] [Mission Impossible] [John McClane] [ Terminator] [Arme Fatale] [Resident Evil] [ Millenium] [Jason Bourne] [ Emmanuelle] [Men in Black] [Mad Max] [ Underworld] [Joseph Rouletabille] [Arsène Lupin] [Hannibal Lecter] [ Angelique] [La Planète des Singes] [ Carrie] [The Hunger Games] [ Hercule] [Robert Langdon] [La Mutante] [ Stargate] [The Maze Runner] [Francis Coplan] [Jules Maigret] [ Divergent] [ Dracula] [Département V] [Jurassic Park] [Star Trek] [Le Transporteur] [Les Mystères de Paris] [48 heures - Le Flic de Beverly Hills] [Xavier Rousseau] [X Men] [ Matrix] [ Rocambole] [Caroline Cherie] [Dix Petits Negres] [Harry Potter] [ Batman] [Sherlock Holmes] [La Momie] [ Ocean] [Henri de Lagardère / Le Bossu] [ Predator] [Les Animaux Fantastiques] [Ryan Jack] [Eugène-François Vidocq] [Slim Callaghan] [San Antonio] [John Rambo] [Donatien Alphonse François de Sade] [ Tarzan] [Allan Quatermain] [ Jumanji] [Retour vers le Futur] [ Taken] [Charlie's Angels] [Tomb Raider] [Bad Boys] [Le Retour des Morts Vivants] [Matt Helm] [ Zorro] [Pirates des Caraibes] [Bulldog Drummond] [ Attack] [ Dune]
[Harrison Ford] [Julia Roberts] [Noomi Rapace] [Peta Wilson] [Sean Connery] [Marlène Jobert] [Bruce Willis] [Meg Ryan] [Sigourney Weaver] [Jacques Higelin] [Laura Antonelli] [Brigitte Bardot] [Jean-Paul Belmondo] [Raquel Welch]


Filmographie de Brian de Palma

Mariage - The Wedding Party

1966

En association avec Wilford Leach

Josephine Fish : Jill Clayburgh || Charlie : Charles Pfluger || M. Fish : Raymond McNally || Cecil : Robert De Niro || Mme Fish : Valda Setterfield || le révérend Oldfield : John Braswell || Alistair : William Finley || Phoebe : Jennifer Salt || Ninny : Sue Ann Converse || Baker : John Quinn || Jean-Claude/Singh/Klaus : Richard Kolmar || une mariée : Penny Bridgers || une mariée : Nancy Reeder || une mariée : Cynthia Munroe || une invitée : Andra Akers || une invitée : Laurie Kennedy || un invité : Jared Martin
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Mariage
sur
Amazone


fleche
fleche


Mariage

5848 lectures

Synopsis

Mariage
Quelque temps avant son mariage qui doit se dérouler dans une île, le futur époux est invité dans la demeure de ses beaux-parents en compagnie de deux amis et témoins.
Entre les trois hommes, les conversations tournent autour du sexe, du Vietnam et Black Power… en fait, les deux témoins tentent de dissuader leur ami de se marier.
Mais les mots sont impuissants face à l'amour… Pourtant…
Le soir venu, après un repas de famille, le couple ne parvient pas à s'isoler. Dans leur chambre, défile la belle famille…
Le lendemain le couple part en balade dans la campagne en compagnie du prêtre qui doit célébrer la cérémonie. A la croisée des chemins le futur époux bifurque à gauche… Il tombe sur une voiture en panne et une horde de passagères…
Le lendemain, il a droit à un baptême de l'air et à une leçon de golf dans le salon… Finalement, il parvint à s'esquiver et rejoint ses amis puis une bouteille... et bien d'autres plaisirs.
C'est au terme de ces expériences que la situation se renverse.
Le doute est en lui.
Le jour du mariage, il prend la fuite… du moins le tente-t-il, mais ses amis le rattrapent et le trainent à l'autel.


Mariage

Le burlesque

 
 
On a écrit, en parlant de ce film (1), que le scénario manquait de consistance et d'homogénéité, et il est vrai que le tournage de cette comédie semi-improvisée a duré presque deux ans. Mais quels qu'en soient ses défauts ou faiblesses, il constitue un élément important dans la filmographie de Brian de Palma.
En 1963, époque de la réalisation de ce film, Brian de Palma, comme des dizaines d'autres cinéastes de par le monde, est fortement influencé par la Nouvelle Vague et l'esthétique du cinéma italien. On décrypte cette emprise dans de multiples scènes du film.
Comment ne pas penser aux images de Godard, Truffaut ou Chabrol en regardant Charlie (Charles Pfluger) et ses deux témoins, Alistair (William Finley) et Cecil (Robert De Niro) discuter sur un banc (que ce soit dans un jardin ou dans la maison des beaux-parents) ? Comment ne pas penser à ces mêmes réalisateurs en voyant les plans d'un Charlie s'éveillant seul, bâillant puis se dissimulant sous les draps? La Nouvelle Vague semble présente d'un bout à l'autre du film, ne serait-ce que dans "l'insignifiance" des faits filmés.
Mais la Nouvelle vague n'est certainement pas la seule source d'inspiration de ce film.
Lorsque Charlie se sépare du prêtre et de sa fiancée pour bifurquer sur la gauche, il rencontre une bande de quatre jeunes filles, légèrement vêtues et en panne de voiture. Fort galamment, il offre ses services pour désembourber la voiture. Cette scène, et l'aspect ambigu qui la conclut, semble tout droit sortie d'une comédie italienne, au même titre que les scènes des repas familiaux.
Mais là n'est probablement pas le plus important.
Brian de Palma ponctue son film d'intertitres stylisés, comme au temps du cinéma muet.
Le " cœur " de ce film ne serait-il pas là?
"The Wedding Party" s'ouvre sur l'arrivée de Charlie, Alistair et Cecil dans l'île.
Le bateau dépose les trois protagonistes qu'une voiture attend. Un chauffeur les aide à charger leurs bagages, la voiture démarre, mais des bagages tombent… De toutes les fenêtres dépassent les cannes, des raquettes. Finalement, elle quitte le port et gagne la route où elle avance en zigzaguant… Le chauffeur est contraint de se tenir sur le marchepied… Cette succession images accélérées, n’est pas sans évoquer les burlesques de Buster Keaton.
Et le film se conclut sur des images semblables. Le jour de la cérémonie Charlie tente de fuir l'île. En haut-de-forme, il vole un vélo, mais ne trouvant qu'un vélocipède avec une grande roue à l'avant, il opte pour le stop… Finalement, il repère une barque, mais celle-ci coule…
En d'autres termes, " The Wedding Party " s'ouvre et se conclut sur des scènes burlesques.
Que se passe-t-il entre ? Rien, si ce n'est la description d'un monde bourgeois et conformiste… Comme si le film, lui-même, n’était qu’une parenthèse… qui par contagion devient, elle aussi, burlesque.

(1) Ce film est un fiasco économique qui contraint de Palma à réaliser des documentaires de commande.
Mariage



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar