Brian de Palma - Les Incorruptibles - The Untouchables - sur le site RayonPolar


Les Incorruptibles

[Alfred Hitchcock] [Brian de Palma] [Clint Eastwood] [Woody Allen] [John Cassavetes] [Orson Welles] [Francis Ford Coppola] [Russ Meyer] [Claude Chabrol] [Serguei Eisenstein] [John Carpenter] [Quentin Tarantino] [Jean-luc Godard] [Dario Argento] [Mario Bava] [Robert Guediguian] [Agnès Jaoui] [Jean-Pierre Mocky] [Luc Besson]
[James Bond] [ Alien] [Indiana Jones] [Star Wars] [Lemmy Caution] [OSS 117] [ Fantomas] [Mission Impossible] [John McClane] [ Terminator] [Arme Fatale] [Resident Evil] [ Millenium] [Jason Bourne] [ Emmanuelle] [Men in Black] [Mad Max] [ Underworld] [Joseph Rouletabille] [Arsène Lupin] [Hannibal Lecter] [ Angelique] [La Planète des Singes] [ Carrie] [The Hunger Games] [ Hercule] [Robert Langdon] [La Mutante] [ Stargate] [The Maze Runner] [Francis Coplan] [Jules Maigret] [ Divergent] [ Dracula] [Département V] [Jurassic Park] [Star Trek] [Le Transporteur] [Les Mystères de Paris] [48 heures - Le Flic de Beverly Hills] [Xavier Rousseau] [X Men] [ Matrix] [ Rocambole] [Caroline Cherie] [Dix Petits Negres] [Harry Potter] [ Batman] [Sherlock Holmes] [La Momie] [ Ocean] [Henri de Lagardère / Le Bossu] [ Predator] [Les Animaux Fantastiques] [Ryan Jack] [Eugène-François Vidocq] [Slim Callaghan] [San Antonio] [John Rambo] [Donatien Alphonse François de Sade] [ Tarzan] [Allan Quatermain] [ Jumanji] [Retour vers le Futur] [ Taken] [Charlie's Angels] [Tomb Raider] [Bad Boys] [Le Retour des Morts Vivants] [Matt Helm] [ Zorro] [Pirates des Caraibes] [Bulldog Drummond] [ Attack] [ Dune]
[Harrison Ford] [Julia Roberts] [Noomi Rapace] [Peta Wilson] [Sean Connery] [Marlène Jobert] [Bruce Willis] [Meg Ryan] [Sigourney Weaver] [Jacques Higelin] [Laura Antonelli] [Brigitte Bardot] [Jean-Paul Belmondo] [Raquel Welch]


Filmographie de Brian de Palma

Les Incorruptibles - The Untouchables

1987

Eliot Ness Kevin Costner || Jim Malone Sean Connery || Oscar Wallace Charles Martin Smith || Giuseppe Petri / George Stone Andy Garcia || Al Capone Robert De Niro || Mike Dorsett, le chef de la police Richard Bradford || Walter Payne, le comptable de Capone Jack Kehoe || George Brad Sullivan || Frank Nitti Billy Drago || Catherine, la femme d'Eliot Ness Patricia Clarkson || Alderman Del Close || l'employé de Ness Michael Byrne || le chauffeur Vito D'Ambrosio || le lieutenant Anderson Peter Aylward || l'agent Preseuski Don Harvey || un capitaine Robert Swan || Mme Blackmer Colleen Bade || le cousin du flic Sean Grennan || un truand Mike Bacarella || la fille de Ness Kaitlin Montgomery || un reporter Chelcie Ross || un reporter Larry Brandenburg || un reporter Tim Gamble || la femme dans l'ascenseur Jennifer Anglin || le juge Anthony Mockus Sr. || le défenseur Will Zahrn || le procureur de la république Clifton James (non crédité) || Scoop Steven Goldstein || Williamson Kevin Michael Doyle
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Les Incorruptibles
sur
Amazone


fleche
fleche


Les Incorruptibles

8344 lectures

Synopsis

Les Incorruptibles
Al Capone est le maître incontesté de Chicago. Il règne sans partage sur contrebande de l'alcool et fait respecter sa loi par la terreur et la corruption.
Face à lui, se dressent Eliot Ness et sa petite équipe.
Oscar Wallace, un comptable, qui a rejoint celle-ci découvre que Capone n’a pas payé ses impôts depuis quatre ans. Cela va-t-il suffire pour faire tomber le caïd?
Frank Nitti, le porte flingue de Capone, se charge d’éliminer le témoin qui pourrait mettre en difficulté son patron.
Pour Ness l’affaire se présente donc mal… et c’est à ce moment là qu’il apprend que le comptable de Capone doit quitter la ville par un train de nuit


Les Incorruptibles

Du maniérisme

 
 
Ce film est une commande qui permet au réalisateur de diriger de nouveau, après une longue pose, Robert de Niro. Dans ce film, qui met en scène l’opposition violente entre Capone et Ness, Brian de Palma renonce à ses préoccupations habituelles, ayant trait aux rapports entre image et réel.
Mais il ne renonce pas pour autant à son esthétique.
La critique a souvent souligné que le cinéaste était un maniériste, dans le sens où il filmait à la manière de certains grands maîtres, insistant sur sa relecture incessante du cinéma Hitchcockien. Mais n’est pas maniériste qui veut et il faut un talent immense pour se permettre des variations convaincantes à partir de séquences voire de motif appartenant à un autre.
La scène finale est là pour nous le rappeler.
Il est minuit, gare centrale de Chicago. Ness, posté en haut de l’escalier, attend l’arrivée du comptable de Capone. Le hall est désert, une femme s’apprête à gravir l’escalier monumental. Mais un landau lui complique la tâche. Ness quitte son poste et se porte à son aide. Et c’est à ce moment là qu’arrive le comptable. Les gangsters qui l’accompagnent dégainent leurs armes, Ness doit lâcher le landau.
Et la succession des plans s’accélère, pendant que le landau dégringole l’escalier au ralenti. Plongées, contre-plongées s’enchaînent pour une fusillade des plus violentes et une descente sans fin de la poussette. En mêlant les plans d’ensemble et gros plans, en se focalisant sur le landau ou le détail de ses roues, en alternant des plans des gangsters qui du bas ou du milieu de l’escalier tirent sur Ness, en montrant alternativement Ness qui riposte et des marins qui s’effondrent sous les balles, Brian de Palma nous projette au milieu de la mêlée, la manière d’Eisenstein.
Mais sous ce maniérisme éclatant, qui réécrit une scène anthologique du cinéma politique, s’en cache un autre bien plus structurel : le western.
Certes Ness ne pénètre pas dans le Chicago tenu par Capone à cheval, il n’est pas un pistolero sans nom venu de nulle part, mais durant un long moment il sera un homme sans visage.
Lorsque nous le découvrons pour la première fois à l’écran, il est de dos alors que son épouse lui prépare le petit-déjeuner et il nous faudra attendre la séquence suivante pour découvrir son visage inondé par les flashs des journalistes.
De la même manière, une fois sa tâche terminée il ne quittera pas la ville sur son pur-sang pour disparaître à l’horizon, mais s’enfoncera dans la foule des passants.
Pour autant le cheval n’est pas absent.
Au milieu du film, Ness et son équipe décident d’intercepter une cargaison venant du Canada. La séquence se déroule au beau milieu d’une prairie, à la frontière, et c’est à cheval que les Incorruptibles donnent l’assaut au convoi. A la manière des Indiens attaquant une caravane de diligences
Les Incorruptibles



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar