En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



L'Ile des Désirs

Filmographie de Russ Meyer

L'Ile Des Désirs - Common Law Cabin

1967
Russ Meyer

Ken Swofford ... Barney Rickert || Alaina Capri ... Sheila Ross || Jackie Moran ... Dewey Hoople || Adele Rein ... Coral Hoople || Andrew Hagara ... Laurence Talbot III || Frank Bolger ... Cracker || Babette Bardot ... Babette || John Furlong ... Dr. Martin Ross 2011 lectures

L'Ile des Désirs
En Images

Synopsis
L'Ile des Désirs - Common Law CabinL'Ile des Désirs - Common Law CabinL'Ile des Désirs - Common Law CabinL'Ile des Désirs - Common Law Cabin
L'Ile des Désirs - Common Law CabinL'Ile des Désirs - Common Law CabinL'Ile des Désirs - Common Law CabinL'Ile des Désirs - Common Law Cabin
Sur une île, au milieu de la rivière Colorado, dans l'Arizona, Dewey Hoople, sa maîtresse Babette, sa fille Coral (envers laquelle il éprouve bien de troublants désirs) et le vieux Craker exploitent un centre de vacances et offrent aux touristes un spectacle du cru.
Au docteur Martin Ross et son épouse Shelia, se joint Rickert, un individu dont les intentions paraissent fort mystérieuses...

Quelques mots sur
L'Ile des Désirs

 
Avec ce film, qui a aussi porté le titre de « Combien de fois faut-il faire l’amour pour être un couple normal ? » Russ Meyer affirme son obsession aquatique. En effet, les femmes plantureuses qu’il adore filmer ne sont jamais loin d’un cours d’eau ou d’un lac, lieu dans lequel elles ne manquent jamais d’attirer leurs proies masculines pour des images glamours, aux relents écolo-bucoliques. Et ici, Russ Meyer n’hésite pas à encercler son lieu de tournage du Colorado. Autant dire que les baignades seront fréquentes lors de ce huis clos à l’air libre où va se déchainer la duplicité.
Mais attardons-nous sur ce qui pourrait ne paraitre qu’un détail : la couleur du tee-shirt de Dewey Hoople, le patron du misérable lieu de vacances qu’ont élu le couple Ross et l’inquiétant Rickert.
Lorsqu’il apparait pour la première fois à l’écran (Images1 et 2), il émerge d'un sommeil que l’on devine alcoolique, couvert de sueur et dans un tee-shirt d’évidence aussi sale que les sentiments qui l’habitent à l’égard de sa fille. Un verre plus loin, il avale un verre d’alcool, se saisit de jumelles pour mater sa fille qui se baigne nue dans un bras de la rivière.
L’habit fait le moine ou plutôt la saleté morale s’inscrit jusque sur les vêtements. Et tout naturellement, de la part de cet homme, nous nous préparons au pire.
Une surprise nous guette au terme du premier quart d’heure : Dewey Hoople a enfilé une chemise propre (Image 4). Certes, il boit toujours sans modération et il couve toujours sa fille d’un regard qui suinte des pulsions de viol, mais sa crasse psychique ne déteint plus sur sa tenue.
Une alouette ne faisant pas le printemps, il n’existe aucune raison pour qu’une chemise bariolée ouvre la route de la béatification.
Une vingtaine de minutes plus tard, exit la chemise, retour du tee-shirt. Mais à la différence du premier celui-ci est de couleur claire, propre et semble insuffler la bonne humeur à cet homme jusque-là soupe au lait (Image 5). A partir de cet instant, nous ne verrons plus Dewey Hoople boire ; certes, l’ambiguïté des sentiments, qu’il éprouve envers sa fille, ne disparaitra pas immédiatement et il faudra encore attendre une violente bagarre avec l’ami de celle-ci pour qu’ils se dissolvent dans une crise de larmes (Image 6)... (1)
Mais il est vrai que du premier au dernier tee-shirt, la violence s’est déchainée sur cette île peu paradisiaque : Rickert a soudoyé le vieux Craker ; séduit la femme du docteur Ross ; envoyé de vie à trépas ce dernier ; violé Babette ; tenté d’en faire de même avec Coral ; criblé de balles Craker, alors que celui-ci regagnait île ; menacé d’en faire de même avec Babette ; pris en otage Coral et son ami…
Dans ces conditions que vient faire la couleur du tee-shirt dans ce micmac ? Peut-être le rythmer ? Peut-être souligner visuellement la lente dérive vers le bien de celui que l’on croyait définitivement perdu ?


1- Babette Bardot (Images 6 et 7), qui interprète le rôle de Babette, la compagne de Dewey Hoople, est une actrice suédoise, qui doit sa notoriété à ses apparitions dans les films de Russ Meyer. A partir de 1968, elle entreprend une tournée aux États-Unis comme danseuse burlesque (comprendre nue). Sorte de Brigitte Lahaie du soft, elle se recycle ensuite à la télévision.
Détails amusants, elle affirme être une parente éloignée de Brigitte Bardot et d’avoir servi de modèle à Picasso…

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs


[Alfred Hitchcock]
[John Carpenter]
[Serguei Eisenstein]
[Quentin Tarantino]
[Jean-luc Godard]
[Claude Chabrol]
[Russ Meyer]
[Francis Ford Coppola]
[Dario Argento]
[Mario Bava]
[Brian de Palma]
[Orson Welles]
[Clint Eastwood]
[John Cassavetes]
[Woody Allen]

[Mad Max]
[ Stargate]
[Joseph Rouletabille]
[ Underworld]
[Arsène Lupin]
[Hannibal Lecter]
[ Angelique]
[La Planète des Singes]
[ Carrie]
[The Hunger Games]
[ Hercule]
[Robert Langdon]
[La Mutante]
[ Emmanuelle]
[Jason Bourne]
[ Terminator]
[Mission Impossible]
[John McClane]
[OSS 117]
[Arme Fatale]
[Resident Evil]
[Lemmy Caution]
[Men in Black]
[Star Wars]
[ Millenium]
[Indiana Jones]
[ Alien]
[James Bond]
[ Fantomas]

[Noomi Rapace]
[Marlène Jobert]
[Julia Roberts]
[Sean Connery]
[Peta Wilson]
[Harrison Ford]
[Bruce Willis]



reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar


En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Les forums du Rayon du polar ne sont pas modérés
...dans la mesure où chaque intervenant respecte les règles élémentaires du savoir vivre...
Alors n'hésitez pas :
poussez une porte...
"Site Fumeur.
Y'a plus que sur le Web qu'on peut maintenant"
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique