En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



Frenzy

[Dario Argento] [Russ Meyer] [Claude Chabrol] [Serguei Eisenstein] [John Carpenter] [Quentin Tarantino] [Jean-luc Godard] [Robert Guediguian] [Mario Bava] [Francis Ford Coppola] [John Cassavetes] [Agnès Jaoui] [Alfred Hitchcock] [Brian de Palma] [Woody Allen] [Clint Eastwood] [Orson Welles]
[ Divergent] [ Dracula] [Département V] [Jurassic Park] [La Momie] [Jules Maigret] [Francis Coplan] [The Maze Runner] [ Stargate] [La Mutante] [Robert Langdon] [Star Trek] [Le Transporteur] [Les Mystères de Paris] [Sherlock Holmes] [ Ocean] [ Batman] [Harry Potter] [Dix Petits Negres] [Caroline Cherie] [ Rocambole] [ Matrix] [Henri de Lagardère / Le Bossu] [X Men] [Xavier Rousseau] [48 heures - Le Flic de Beverly Hills] [ Hercule] [The Hunger Games] [ Carrie] [ Millenium] [Resident Evil] [Arme Fatale] [ Terminator] [John McClane] [Mission Impossible] [ Fantomas] [OSS 117] [Lemmy Caution] [Star Wars] [Indiana Jones] [ Alien] [Jason Bourne] [ Emmanuelle] [La Planète des Singes] [ Angelique] [Hannibal Lecter] [Arsène Lupin] [Joseph Rouletabille] [ Underworld] [Mad Max] [James Bond] [Men in Black]
[Noomi Rapace] [Meg Ryan] [Jacques Higelin] [Julia Roberts] [Bruce Willis] [Marlène Jobert] [Harrison Ford] [Peta Wilson] [Sean Connery] [Sigourney Weaver]


Filmographie d'Alfred Hitchcock

Frenzy - Frenzy

1972

Production: Universal
Producteur: Alfred Hitchcock
Producteur associé: Bill Hill
Directeur de production: Brian Burgess,
Scénario: Anthony Shaffer, d'après le roman d'Arthur La Bern, « Goodbye Piccadilly, Farewell Leicester Square »
Images: Gil Taylor (Technicolor).
Effets spéciaux: Albert Whitlock,
Musique: Ron Goodwin
Décors: Sydney Cain et Robert Laing.
Costumes: Dulcie Mi(lwinter.
Montage: John Jympson.
Son: Peter Handford et Cordon K McCallum.
Assistant réalisateur: Colin Brewer
Assistante de Alfred Hitchcock : Peggy Robertson.
Studio: Pinewood Extérieurs: Londres
Distribution: Universal (juin 1972)
Interprétation: Jon Finch (Richard Blaney), Alex McCowen (finspecTeur Oxford), Barry Foster (Bob Rusk), Barbara Leigh-Hunt (Brenda Blaney), Bernard Cribbins (Forsythe), Anna Massey (Barbare « Babs » Milligan), Vivien Merchant (Mrs. Oxford), Billie Whitelaw (Hetty Porter), Elsie Randolph (Glad, l'employée de l'hôtel), Rita Webb (Mis. Rusk), Clive Swift (johnny Porter), jean Marsh (la secrétaire de Brenda), Madge Ryan (Mrs Davison), George Tovey (Mr Salt), John Boxer (Sir George), Noel Johnson et Gerald Sim (deux clients du bar), ]une Ellis (la barmaid), Bunny May (le barman), Robert Keegan (un malade de l'hôpital), Jimmy Gardner (le portier de l'hôtel), Michael Baies (le sergent Spearmari).
fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Frenzy

sur
Amazone

fleche
fleche






12214 lectures

Synopsis

Pour ce film, adaptation libre du roman d'Arthur La Bern, « Goodbye Piccadilly, Farewell Leicester Square », Hitchcock est de retour à Londres, ville de son enfance et de ses débuts.
Le Londres des quartiers populaires vit dans la crainte d'un Serial Killer. Des femmes sont assassinées par strangulation. Le meurtrier signe ses homicides en laissant autour du cou des victimes une cravate.
Lors de son divorce Richard Blaney a été reconnu coupable de cruauté physique et mentale.
Chacun, des deux ex-conjoints, a « refait » sa vie : son ex-femme, Brenda, tient une agence matrimoniale ; Richard est devenu barman. Mais, pour ce dernier, l'avenir s'assombrit : il vient de perdre son emploi. Alors, au bout du rouleau, il rend visite à son ex-femme, avant de finir sa nuit dans un refuge de l'Armée du Salut.
Dans ce quartier populaire, occupé principalement par un marché, Robert Rusk, grossiste en fruits et légumes, affiche des liens cordiaux avec Richard Blaney. Or il apparaît très vite que ce marchand de primeurs ne s'intéresse pas seulement aux agrumes mais aussi aux femmes.
Le lendemain de la visite de Richard Blaney à son ex-femme, Robert Rusk se rend à l'agence matrimoniale. Au terme d'une discutions orageuse qui se conclut par un viol, il étrangle Brenda et l'abandonne avec une cravate autour du cou.
La mauvaise réputation de Richard Blaney le désigne comme coupable. A partir de là, commence le combat d'un homme pour prouver son innocence. La bataille sera rude, Richard Blaney verra une autre de ces proches étranglée et ce n'est au terme d'une évasion qu’il parviendra à confondre le vrai coupable : Robert Rusk.
Voir toutes les apparitions d’Hitchcock

A chacun selon sa nourriture

Il semble que l'un des personnages principaux de Frenzy soit la nourriture. Le marché de Covent Garden servant de décor naturel au film, les protagonistes évoluent en permanence entre les sacs de légumes et les cagots de fruits. Mais bien plus d'une banale toile de fond, la nourriture, sous ces formes les plus diverses, cadence chacun des faits et des gestes des personnages et dresse leur portrait psychologique.
Richard Blaney perd son travail de barman à cause d'un verre de cognac. Il retrouve son ex-femme autour d'un dîner dans un restaurant. Ces simples faits soulignent l'attrait de Richard Blaney pour l'alcool et renseignent sur sa situation financière. Mais ils ont aussi de graves conséquences puisqu'ils conduisent la police à le suspecter du meurtre de sa femme.
Lorsque ce même Richard Blaney croise Robert Rusk, c'est-à-dire lorsque l'innocent croise le coupable, ce dernier lui offre une grappe de raisins. Dans ce seul geste la situation économique de l'un et de l'autre est décrite : d'un côté un honorable commerçant, de l'autre un simple employé au chômage.
Quant à Robert Rusk il est fréquent de le découvrir en train de se curer les dents, probablement parce qu'il vint de manger, à moins qu'il ne vienne de tuer. D'ailleurs, avant de violer, puis d'étrangler, Brenda il croque une pomme ; comme si sexualité, meurtre et nourriture n'étaient qu'une seule et même chose.
Les excréments sont à la nourriture ce que le cadavre est au crime, alors lorsque Robert Rusk doit se débarrasser de corps de Babs, il le dissimule, tout naturellement, dans un sac de pommes de terre
Pour l'inspecteur Oxford, la nourriture symbolise tout autre chose. Elle figure le mensonge autour duquel c'est construit son couple. Sa femme rêve d'élégance et c'est entiché de cuisine française. Stoïque face aux pieds de cochons, soupe de poisson, poulpe, cailles au raisin… il se berce du souvenir plats d'œuf-bacon qu'il a mangé au bureau.
Frenzy - Frenzy

Distribution

 
 
« Pour la première fois dans Frenzy, Hitchcock renonce aux héroïnes « glamourous » et sophistiquées, dont le meilleur spécimen reste Grace Kelly, pour recourir à des femmes de la vie de tous les jours et qui sont admirablement choisies. [...] Elles apportaient un nouveau réalisme dans l’œuvre d'Hitchcock, elles renforçaient l'aspect fait divers, elles chargeaient de plausibilité et même de crudité ce nouveau conte macabre d'où tout sentiment est exclu. »
F. Truffaut
Frenzy - Frenzy



reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar


En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar




0.99 euros au format Kindle
4.47 euros au format broché
sur




(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique
















Pinterest