[Dario Argento] [Russ Meyer] [Claude Chabrol] [Serguei Eisenstein] [John Carpenter] [Quentin Tarantino] [Jean-luc Godard] [Robert Guediguian] [Mario Bava] [Francis Ford Coppola] [John Cassavetes] [Woody Allen] [Orson Welles] [Clint Eastwood] [Brian de Palma] [Agnès Jaoui] [Alfred Hitchcock]
[ Dracula] [ Divergent] [Jules Maigret] [Département V] [Sherlock Holmes] [Francis Coplan] [The Maze Runner] [ Stargate] [La Mutante] [Robert Langdon] [ Hercule] [Jurassic Park] [Star Trek] [Le Transporteur] [La Momie] [ Batman] [Harry Potter] [Dix Petits Negres] [Caroline Cherie] [ Rocambole] [ Matrix] [X Men] [ Ocean] [Xavier Rousseau] [48 heures - Le Flic de Beverly Hills] [Les Mystères de Paris] [The Hunger Games] [ Carrie] [James Bond] [Resident Evil] [Arme Fatale] [ Terminator] [John McClane] [Mission Impossible] [ Fantomas] [OSS 117] [Lemmy Caution] [Star Wars] [Indiana Jones] [ Alien] [ Millenium] [Jason Bourne] [ Underworld] [Arsène Lupin] [Mad Max] [Hannibal Lecter] [ Angelique] [La Planète des Singes] [Men in Black] [ Emmanuelle] [Joseph Rouletabille]
[Jacques Higelin] [Bruce Willis] [Marlène Jobert] [Noomi Rapace] [Sigourney Weaver] [Sean Connery] [Peta Wilson] [Harrison Ford] [Julia Roberts] [Meg Ryan]


Filmographie d'Alfred Hitchcock

- The Manxman

1929

Production: British International Pictures, 1929.
Producteur: John Maxwell.
Réalisation: Alfred Hitchcock.
Scénario: Eliot Stannard, d'après le roman de Sir Hall Caine.
Directeur de la photographie : Jack Cox.
Assistant-réalisateur: Frank Mills. Studios: Elstree.
Distribution: Wardour & F., 1929; Etats-Unis, Ufa Eastan Division, 1929.
Interprétation: Carl Brisson (Pète), Malcolm Keen (Philip), Anny Ondra (Kate), Randle Ayrton (son père) et Claie Greet. The Marixman est le dernier film muet d'Alfred Hitchcock
fleche Soutenez RayonPolar en achetant

sur
Amazone

fleche
fleche


0

7637 lectures

Synopsis

L’histoire se déroule sur l'île de Man. Pete Quilliam et Philip Christian sont des amis d'enfance. L’un est pêcheur, l’autre un avocat prometteur.
Les deux amis aiment Kate Cregeen, la fille de Caesar Cregeen, le patron de l'Ols Caesar's Inn.
Un soir, Pete, que le père de Kate impressionne, demande à son ami Philip de parler en son nom.
Philip demande donc la main de Kate pour son ami. Mais Caesar Cregeen refuse et traite Pete de « sans l’sous ».
Déçu, Pete se rend sous la fenêtre de Kate, lui annonce son départ, lui promet de revenir riche et de l’épouser.
Un temps on annonce la mort de Pete, mais celui-ci revient sur l’île et épouse Kate. Malheureusement celle-ci se meurt d’amour pour Philip de qui elle attend un enfant.
Après une tentative de suicide Kate quitte l’île en compagnie de Philip et sous l'hostilité de la foule.
Voir toutes les apparitions d’Hitchcock

Du châle

The Manxman est l’adaptation d’un roman de Sir Hall Caine que les studios BIP imposent à Hitchcock et dont celui-ci dire plus tard : « le seul intérêt de The Manxman c’est d’être mon dernier film muet ». Le jugement est aussi lapidaire qu’injuste tant il semble que ce film est un modèle en terme de visuels.
L’intrigue de The Manxman est des plus classiques et paraît s’organiser autour du nombre trois.
Trois comme le nombre de personnages : Kate, Pete et Philip.
Trois comme les moments qui le rythment.
Le premier de ces moments s’étend jusqu’à la scène où hissé sur les épaules de Philip, Pete atteint la fenêtre de Kate, lui annonce son départ et lui fait promettre de l’attendre.
Le deuxième court jusqu’au mariage de Kate et de Philip.
Quant au troisième, il se termine dans la salle du tribunal, lorsque les deux amants (Philip et Kate) avouent leur relation.
Et chacun de ces moments se conclut sur l’image de Kate.
Lors de la scène de la promesse, scène traitée sur un ton badin, Kate porte sur les épaules un châle bicolore dans lequel elle se serre voluptueusement
Mais lorsque le mariage s’annonce, le châle est devenu voile et lui couvre la tête d’une triste pâleur, comme niant son existence, impression qu’accentue la fondue enchaîne qui soutient l’ellipse.
Enfin, lorsque Kate comparait en justice, le voile se métamorphose en mantille noire qui dissimule jusqu’à son corps.

Trois personnages, trois moments, trois étoles aux couleurs différentes…

Puis viennent les deux dernières minutes du film : Kate récupère son enfant et quitte l’île en compagnie de Philip qui a renoncé à sa charge de juge.
Au trio Kate, Pete et Philip succède Kate-Pete-l’enfant et le châle orne les épaules de la foule braillarde.
 - The manxman

De la tératologie

 
 
« Les films muets, sont la forme la plus pure du cinéma. La seule chose qui manquait aux films muets, c'était évidemment le son qui sortait de la bouche des gens et les bruits. Mais cette imperfection ne justifiait pas le grand changement que le son a amené avec lui (…)» A. Hitchcock.

C’est peut-être ce manque qui a fait des films muets la forme pure du cinéma. Parce qu’il n’avait d’autre salut que de se concentrer sur son essence : le visuel.
Comment exprimer les sentiments, dresser le portrait psychologique des personnages… ?
Au travers le gestuel, mais celui-ci sombrait, souvent, dans les pantalonnades. Alors vinrent les gros plans et avec eux, l’élément central : le regard.
The Manxman constitue un exemple de ce que le regard est pour le cinéma.
Lorsque Pete se voit refuser la main de Kate par son père Caesar, le regard que celui- ci pose sur le prétendant de sa fille dit tout le mépris qu’il lui porte.
C’est au cœur des regards, qu’échangent sa fille et Philip, que Caesar devine leur liaison.
Et c’est bien plus sous les regards haineux de la foule que sous ces insultes que les deux amants quittent l’île

« Hitchcock a souvent répété que la plupart des films contemporains ne sont pas du cinéma, mais du théâtre photographié ou de la photographie animée, parce qu'ils ignorent les facteurs de l'émotion cinématographique et les lois de l'espace cinématographique, les lois cruelles du rectangle de l'écran. Le cinéma expressionniste allemand, avec celui de Griffith, est le seul qu'il se soit donné comme référence positive, voire comme modèle. Or, on sait que l'esthétique expressionniste consiste essentiellement en une sorte de tératologie du regard. » Pascal Bonitzer Cahiers du Cinéma
Le cinéma comme étude des malformations du regard.
Le cinéma entre « Un chien andalou » et « Le Bon, la Brute et le Truand », entre un œil martyrisé et ces gros plans fixes sur les yeux.
 - The manxman



Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011

1.88 euros au format Kindle
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar