En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



Un film comme les autres

Jean-Luc Godard

Un Film Comme Les Autres -

1968
Jean-Luc Godard - revendiqué à posteriori par le Groupe Dziga Vertov -

660 lectures

Un film comme les autres
En Images

Synopsis
Un film comme les autres - Un film comme les autres - Un film comme les autres - Un film comme les autres -
Un film comme les autres - Un film comme les autres - Un film comme les autres - Un film comme les autres -

Quelques mots sur
Un film comme les autres

Pour réagir
à cette chronique
sur le Forum
Pour réagir sur le forum du RayonPolar
« Godard. — Suivant les cas et les pays, on aborde le cinéma de différentes manières. En France, on n'avait jamais réfléchi sur le cinéma. Un jour sont arrives des gens qui ont dit : il faut réfléchir, parce que le cinéma est quelque chose de sérieux. De même, il fallait dire que les œuvres existent. Je pense maintenant que les œuvres n'existent pas — c'est à quoi on arrive au terme d'une réflexion un peu plus profonde sur l'art. Une œuvre n'existe pas même si elle est enfermée dans une boite ou imprimées sur du papier, au même titre qu'un être ou qu'un objet. Il n'en reste pas moins qu'à l'époque c'était la première démarche à accomplir : faire prendre conscience aux gens de l'existence de l'œuvre, quitte à leur dire maintenant, justement, de pousser leur réflexion un plus loin. De même, je dirai qu'il n'y a pas d'auteur.-Mais pour que les gens comprennent dans quel sens on peut dire cela, il faut d'abord leur dire pendant cent ans qu'il y a des auteurs. Car la manière dont ils pensaient qu’il n'y avait pas d'auteur n’était pas la bonne. C'est une question de tactique. » Cahiers du Cinéma n°194, octobre 1967.

La bataille idéologique, que mena l’équipe des « Cahiers du Cinéma » et à laquelle il participa activement, était l’affirmation de la prépondérance du metteur en scène, c'est-à-dire de l’auteur. Un film n’était pas le résultat d’un travail d’équipe, un film devenait un Hitchcock, un Renoir, un Lang, un Ray etc.
Mais à partir de 68, JLG ne remet pas seulement en cause cette approche du cinéma d’un point de vue théorique, il rompt avec elle dans sa pratique, au point qu’il disparait dans un collectif (1) : Groupe Dziga Vertov.

Ce film, « Un Film Comme Les Autres » (2), constitue l’un des aboutissements de cette nouvelle démarche.
Abandonnant pour un temps les collages d’images qui se distancient de la bande-son, débordant de fragments musicaux et de citations, laissant pour un temps les collisions des mots et des scènes, JLG filme et monte dans la linéarité une discussion entre des étudiants, des ouvriers et des artistes (3) autour des seules questions d’actualités en juin 1968 :

- Que faire ? en Octobre
- Bilan et perspectives, du mouvement de mai.

Il les filme sans jamais vraiment montrer leur visage, comme s’il souhaitait en les anonymisant les hisser au rang de généralité. Assis dans les herbes folles, non loin d’une cité que l’on devine de banlieue, les participants disparaissent parfois de l’écran au profit d’images en noir et blanc de Mai. Et lorsque la conversation s’enlise, ce sont des chants révolutionnaires qui se superposent ou des citations de leaders historiques (4) ou encore des rappels des luttes récentes (5).

Comme pour « La Chinoise », il existe deux façons de voir ce film : une façon juste, le voir en 1968 ; une façon fausse, le voir en 2012.
Et cette dernière ne peut qu’engendrer le sourire.
Pourtant lorsque l’un des participants caractérise la situation politique d’insurrectionnelle, il ne fait qu’exprimer ce que beaucoup pensaient en Juin 1968. Et il n’en tire que des conséquences incontournables.
Si la situation est insurrectionnelle alors il convient de déserter le monde étudiant, le monde de l’intelligencia, pour partir s’établir à l’usine (6)… pour être prêt lorsque viendra l’inévitable révolution.

On sait aujourd’hui que cette analyse était fausse, voila pourquoi ce film n’est aujourd’hui visible qu’en tant que document historique.




1- Lors d’une interview par la télévision allemande, JLG demande au cameraman de ne pas faire de gros plan sur lui, mais des plans larges sur le groupe.

2- Ce titre indique bien évidemment tout le contraire de ce qu’il énonce.

3- On entend parfois la voix de JLG

4- Lénine, Mao Tsé-toung, Nikolaï Ivanovitch Boukharine, Guy Debord…

5- La grève de février-mars 1967 à l’usine Rodhiaceta de Besançon, mouvement étudiant à Nantes en 1967, la grève de Saint-Nazaire, etc.

6- « L'établi » de Robert Linhart.

Les Cinéastes

Les Sagas

Les Acteurs


[Alfred Hitchcock]
[John Carpenter]
[Serguei Eisenstein]
[Quentin Tarantino]
[Jean-luc Godard]
[Claude Chabrol]
[Russ Meyer]
[Francis Ford Coppola]
[Dario Argento]
[Mario Bava]
[Orson Welles]
[Brian de Palma]
[John Cassavetes]
[Clint Eastwood]
[Woody Allen]

[Men in Black]
[ Emmanuelle]
[ Underworld]
[Mad Max]
[Joseph Rouletabille]
[Arsène Lupin]
[Hannibal Lecter]
[ Angelique]
[La Planète des Singes]
[ Carrie]
[The Hunger Games]
[ Hercule]
[Robert Langdon]
[Jason Bourne]
[James Bond]
[John McClane]
[Mission Impossible]
[ Fantomas]
[OSS 117]
[Lemmy Caution]
[Star Wars]
[Indiana Jones]
[ Alien]
[ Terminator]
[ Millenium]
[Arme Fatale]
[Resident Evil]

[Bruce Willis]
[Julia Roberts]
[Peta Wilson]
[Sean Connery]
[Harrison Ford]
[Marlène Jobert]
[Noomi Rapace]



reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar


En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



Régie publicitaire internet
Régie publicitaire internet



(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Les forums du Rayon du polar ne sont pas modérés
...dans la mesure où chaque intervenant respecte les règles élémentaires du savoir vivre...
Alors n'hésitez pas :
poussez une porte...
"Site Fumeur.
Y'a plus que sur le Web qu'on peut maintenant"
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique


PageRank Actuel