En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



Dangereusement vôtre

[Alfred Hitchcock] [John Carpenter] [Serguei Eisenstein] [Quentin Tarantino] [Jean-luc Godard] [Claude Chabrol] [Russ Meyer] [Francis Ford Coppola] [Dario Argento] [Mario Bava] [Orson Welles] [Brian de Palma] [John Cassavetes] [Clint Eastwood] [Woody Allen]
[Men in Black] [ Emmanuelle] [ Underworld] [Mad Max] [Joseph Rouletabille] [Arsène Lupin] [Hannibal Lecter] [ Angelique] [La Planète des Singes] [ Carrie] [The Hunger Games] [ Hercule] [Robert Langdon] [Jason Bourne] [James Bond] [John McClane] [Mission Impossible] [ Fantomas] [OSS 117] [Lemmy Caution] [Star Wars] [Indiana Jones] [ Alien] [ Terminator] [ Millenium] [Arme Fatale] [Resident Evil]
[Bruce Willis] [Julia Roberts] [Peta Wilson] [Sean Connery] [Harrison Ford] [Marlène Jobert] [Noomi Rapace]


Saga James Bond

Dangereusement Vôtre - A View To A Kill
avec
Roger Moore et Tanya Roberts
1985

Réalisation : John Glen
Scénario : Michael G. Wilson et Richard Maibaum, d'après la nouvelle quasi-éponyme de Ian Fleming

Roger Moore : James Bond || Christopher Walken : Max Zorin || Grace Jones : May Day || Tanya Roberts : Stacey Sutton || Patrick Macnee : Sir Godfrey Tibett || David Yip : Chuck Lee || Patrick Bauchau : Scarpine || Jean Rougerie : Aubergine || Fiona Fullerton : Pola Ivanova || Willoughby Gray : Dr. Carl Mortner || Robert Brown : M || Desmond Llewelyn : Q || Geoffrey Keen : Ministre de la défense || Lois Maxwell : Miss Moneypenny || Walter Gotell : Général Anatol Gogol || Lucien Jérôme : Chauffeur de taxi parisien || Dolph Lundgren : Venz
Dangereusement vôtre

1064 lectures

Synopsis

De retour de Sibérie, avec à la poche la puce électronique qu’il a récupérée sur le cadavre de 003, la curiosité de Bond se porte sur Max Zorin, le fabriquant de cette puce.
Fruits des expériences du docteur Carl Mortner, un dignitaire nazi, responsable d’un camp de concentration, Max Zorin et sa maîtresse May Day projettent de détruire la Silicon Valley… histoire d’obtenir le monopole sur la fabrication des puces électroniques...
Dangereusement vôtre

Un James Bond très longiligne.

Dangereusement vôtre
Quoi de neuf avec ce nouvel opus de la série James Bond made Roger Moore ? (1) Rien, si ce n’est la présence de la très longiligne Grace Jones dans le rôle de la tueuse et amante de Max Zorin.
L’emploi de cette égérie d'Andy Warhol et de Jean-Paul Goude aurait dû pousser les scénaristes et le réalisateur à quitter les sentiers balisés qu’avait jusque-là parcourus l’espion de sa gracieuse majesté (2). Le spectateur pouvait espérer revoir jaillir des flots le fantôme d’Ursula Andress, version androgyne. Malheureusement, il n’en est rien, et les images de l’ancien mannequin ne se départissent pas de la pudeur qui accompagne les aventures galantes du double 0 7 depuis qu’il a pris les traits de Roger Moore (3).
Mais le film ne souffre pas uniquement de cette absence de l’originalité, que nous pouvions espérer, il pèche aussi de par l’absence d’une James Bond Girl qui ne soit pas occultée par l’envahissante présence esthétique de Grace Jones (4). Les producteurs ont certainement souhaité exploiter au mieux celle-ci, mais cela n’a pu se faire qu’en accordant à Tanya Roberts une place réduite dans le scénario, sans pour autant mettre réellement en scène le physique exceptionnel de Grace Jones.
Peut-être aurait-il mieux valu faire de cette actrice la James Bond Girl que de la réduire à l’homme de main de Max Zorin. Ce choix aurait évité par ailleurs ce dénouement au moralisme désolant qui veut que les méchants meurent avec les honneurs lorsqu’entre-temps ils ont changé de camp.
Une dernière remarque pour finir. Alors que sur toutes les affiches de la série des Bond interprétés par Roger Moore, celui-ci est représenté au centre, il est ici dessiné en marge, le dos appuyé à celui de Grace Jones. Position idéale pour comparer les silhouettes et constater que James Bond est aussi élancé que May Day…


1- C'est la dernière fois que Roger Moore incarne James Bond. Il se serait senti atteint par la limite d'âge.

2- On devine lors de la scène d’inondation de la mine qu’ils ont été tentés de faire de May Day une bisexuelle.

3- Seuls les génériques demeurent chargés de polissonneries

4- Ce même phénomène se reproduira avec « Le Monde Ne Suffit Pas »
Dangereusement vôtre

Gadgets, girls et lieux de tournage

Pour réagir
à cette chronique
sur le Forum
Pour réagir sur le forum du RayonPolar
Gadgets Girls Lieux de tournage
• Bague appareil photo
• Détecteur de micros
• Lecteur de chèques shadow
• Une carte magnétique pour ouvrir les fenêtres
Stacey Sutton: Tanya Roberts
Mayday: Grace Jones
Pola Ivanova: Fiona Fullerton
Jenny Flex : Alison Doody
Pan Ho : Papillon Soo Soo
Kimberley Jones : Mary Stavin
Dominique, la dame aux papillons : Carole Ashby
Studios Pinewood : Plateau Albert R. Broccoli's 007
Islande Lac de Jökulsárlón

Suisse
France : Tour Eiffel, Paris
Restaurant Jules Verne, Tour Eiffel
Château de Chantilly
Château de Grosbois, Boissy-Saint-Léger (Val-de-Marne), (Scènes avec des jockeys)

San Francisco, Californie : Fisherman's Wharf
Golden Gate Bridge

Grande-Bretagne : Champ de courses d'Ascot
Amberley Working Museum
Dangereusement vôtre

reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar




En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



Régie publicitaire internet


Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011






(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Les forums du Rayon du polar ne sont pas modérés
...dans la mesure où chaque intervenant respecte les règles élémentaires du savoir vivre...
Alors n'hésitez pas :
poussez une porte...
"Site Fumeur.
Y'a plus que sur le Web qu'on peut maintenant"
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique


PageRank Actuel