En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



Octopussy

[Alfred Hitchcock] [John Carpenter] [Serguei Eisenstein] [Quentin Tarantino] [Jean-luc Godard] [Claude Chabrol] [Russ Meyer] [Francis Ford Coppola] [Dario Argento] [Mario Bava] [Brian de Palma] [Orson Welles] [Clint Eastwood] [John Cassavetes] [Woody Allen]
[Mad Max] [ Stargate] [Joseph Rouletabille] [ Underworld] [Arsène Lupin] [Hannibal Lecter] [ Angelique] [La Planète des Singes] [ Carrie] [The Hunger Games] [ Hercule] [Robert Langdon] [La Mutante] [ Emmanuelle] [Jason Bourne] [ Terminator] [Mission Impossible] [John McClane] [OSS 117] [Arme Fatale] [Resident Evil] [Lemmy Caution] [Men in Black] [Star Wars] [ Millenium] [Indiana Jones] [ Alien] [James Bond] [ Fantomas]
[Noomi Rapace] [Marlène Jobert] [Julia Roberts] [Sean Connery] [Peta Wilson] [Harrison Ford] [Bruce Willis]


Saga James Bond

Octopussy - Octopussy
avec
Roger Moore et Maud Adams
1983

Réalisation : John Glen
Scénario : George MacDonald Fraser, Christopher Wood et Richard Maibaum d'après la nouvelle éponyme de Ian Fleming

Roger Moore : James Bond || Maud Adams : Octopussy || Louis Jourdan : Kamal Khan || Kristina Wayborn : Magda || Kabir Bedi : Gobinda (garde du corps de Kamal Khan) || Steven Berkoff : Général Orlov || Walter Gotell : Général Gogol || Robert Brown : M || Desmond Llewelyn : Q || Lois Maxwell : Miss Moneypenny || Michaela Clavell : Penelope Smallbone (assistante de miss Moneypenny) || Vijay Amritraj : Vijay (agent de liaison en Inde) || David Meyer et Anthony Meyer : les jumeaux Mischka et Grischka (hommes de main de Kamal Khan). || Geoffrey Keen : Fredrick Gray (ministre britannique de la défense)
Octopussy

1132 lectures

Synopsis

Le général Orlov planifie une invasion soviétique sur toute l'Europe.
Mais ces supérieurs s’opposent à ce projet. Alors, il projette de simuler une attaque nucléaire (réelle) afin de déclencher les hostilités.
Dans sa tâche James Bond recevra l’aide d'Octopussy, la numéro un d'un réseau de trafiquantes un temps alliée aux hommes d'un certain Kamal Khan...
Octopussy

les attardés du « Peace and love »

Octopussy
Cette année-là, pour la première et dernière fois, il y eut deux Bonds en concurrence. En effet, 1983 marqua le retour sur les écrans du Bond originel : Sean Connery. Mais il semble que cette lutte fratricide ait été remportée par Roger Moore, le James Bond de la génération des spectateurs nés trop tard pour percevoir ce que l’apparition d’Ursula Andress dans « DR. NO » pouvait signifier.
Fidèle au style qu’il a insufflé à la série des Bond, Roger Moore déploie son charme distant et parsemé de pointes d’humour dans un décor qui passe d’un palais hindou à une piste de cirque et vis versa. Autant de lieux qui donnent l’occasion au réalisateur de mettre en images des scènes de poursuites et de bagarres issues tout droit d’un comic books, aux forts relents d’Indiana Jones. Il suffit de visionner la poursuite en triporteur à moteur dans les rues de pour se convaincre de la forte influence de la BD ou la poursuite à travers la « jungle » pour relever les clins d’œil au docteur Jones.
L’autre source d’inspiration des scénaristes relève quant à elle du fantasme masculin : Octopussy dirige un gang exclusivement féminin et réside, avec ses femmes de mains, dans une île interdite aux hommes… Cette originalité scénaristique, qui plonge ses racines au plus profond de l’imaginaire trouble de la gent masculine, permet au réalisateur de filmer une bagarre générale au cours de laquelle ces femmes, vêtues selon les normes en rigueur dans « Les mille et une nuits », affrontent la bande de mercenaires patibulaires au service de Kamal Khan. Malheureusement, cette scène qui se voulait, probablement, un des climax du film, se dévoile fort poussive quant à sa chorégraphie.

Terminons ces quelques mots sur « Octopussy » par une réflexion politique.
L’intrigue du film peut se résumer à ceci :
Un général soviétique, en marge de sa hiérarchie, veut faire exploser une bombe nucléaire sur une base militaire, en Allemagne de l'Ouest, de l’armée américaine. Etant donné qu’il ne s’agira pas d’une attaque venant de l’Est, chacun pensera à un accident nucléaire.
Ce général mise sur la réaction des pacifistes pour imposer le désarmement aux gouvernements de l’Europe de l’Ouest.
Il ne restera plus à l’armée soviétique qu’à envahir l’ensemble de l’Europe.
Comme l’on peut le constater, « Octopussy » n’est pas une charge anticommuniste, ni même antisoviétique. Il s’agit, plus sournoisement, de discréditer les mouvements pacifistes qui depuis 1979 ont envahi les rues de l’Europe de l’Ouest, allant jusqu’à hurler : « plutôt rouges que morts ! » (1). C’est dire si ces chevelus, adepte attardés du « Peace and love » sont totalement inconscients des dangers qui menacent le monde et des fous qui œuvrent en coulisse.

1- En 1979, l'OTAN décide de déployer des missiles en Europe occidentale pour riposter aux SS-20 soviétiques. Elle entame aussi des négociations pour obtenir le retrait de ces SS20. En cas de non retrait dans les quatre ans, l’OTAN menace d’installer missiles de croisière et des Pershing II.
Après ce sommet de l’OTAN, les organisations pacifistes mobilisent l’opinion publique. Et ce sont des manifestations imposantes au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et en RFA. Ce mouvement connait son apogée le 28 août 1983 aux USA, date du vingtième anniversaire de la marche sur Washington pour les droits civiques des Noirs menée par Martin Luther King
Octopussy

Gadgets, girls et lieux de tournage

Pour réagir
à cette chronique
sur le Forum
Pour réagir sur le forum du RayonPolar
Gadgets Girls Lieux de tournage
• Un avion aux ailes pliables
• Un stylo, réservoir d’acide et écouteur
• Une montre GPS
• Un sous-marin personnel aux allures de crocodile.
Octopussy: Maud Adams
Magda: Kristina Wayborn
Bianca: Tina Hudson
Penelope Smallbone: Michaela Clavell
Rublevitch, la secrétaire du Général Gogol: Eva Reuber-Staier
Midge: Cherry Gillespie
Gwendoline: Suzanne Jerome
• Intérieurs :
Pinewood Studios (Royaume-Uni)
• Extérieurs :
Allemagne : Berlin
États-Unis : Hurricane, Kanab, Moab (Utah)
Inde : Udaipur (Rajasthan)
Royaume-Uni :
? Bases aériennes de la Royal Air Force de Northolt (Grand Londres), Upper Heyford (Oxfordshire) et Oakley (Buckinghamshire).
? Chemin de fer de la vallée de la rivière Nene, près de Peterborough (scène du Karl-Marx-Stadt Railways).
? Londres
Octopussy

reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar




En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar





Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011






(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Les forums du Rayon du polar ne sont pas modérés
...dans la mesure où chaque intervenant respecte les règles élémentaires du savoir vivre...
Alors n'hésitez pas :
poussez une porte...
"Site Fumeur.
Y'a plus que sur le Web qu'on peut maintenant"
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique