dernier domicile connu sur RayonPolar - #film


En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



dernier domicile connu

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
dernier domicile connu
sur
Amazone


fleche
fleche

DERNIER DOMICILE CONNU

Un film de

José giovanni

avec

Lino Ventura
marlène Jobert
Michel Constantin


- 1970 -
6149
Lectures
Depuis
Le mercredi 31 Mai 2006






Synopsis : L’inspecteur Marceau Leonetti, un homme efficace et dur, est muté dans un petit commissariat de quartier. On lui adjoint une jeune assistante, Jeanne Dumas. Tous deux se voient bientôt confier une délicate mission : retrouver Roger Martin, le témoin capital d’une affaire criminelle…

Pertinent tandem Jobert-Ventura. Attachant, aussi. Leonetti, ce vieux cheval qu’on a mis à l’écart et qu’on redoute, puis Jeanne, naïve, novice, non moins efficace à mesure qu’elle découvre les rouages de la mécanique policière.
Martin, quant à lui, a disparu de la circulation depuis des années. Aucune brigade n’est parvenue à le débusquer. D’anciennes adresses en témoignages, de registres en déceptions, l’étonnant duo a six jours pour retrouver la trace de l’individu. Mais les circonstances donnent rapidement une nouvelle tournure à la traque ; c’est une fillette de huit ans que Leonetti et Jeanne recherchent : la fille de Martin. De plus, il semblerait que la police ne soit pas seule à vouloir mettre la main sur le témoin précieux, précisément afin qu’il ne témoigne pas.
La course contre la montre se poursuit. L’enquète policière et ses détours cruels sont dilués grâce à la sensibilité de Jeanne qui prend très à cœur la mission et s’attache à la fillette avant même de l’avoir aperçue. Du coup, la consistance de l’affaire criminelle demeure au second plan, voilée par son aspect humain. Giovanni, qui signe aussi l’adaptation et les dialogues, ne cesse d’étirer l’histoire et de la faire rebondir entre la carapace du vieux flic et les yeux émus de son assistante.
Une belle histoire, touchante, rattrapée par la réalité, terrassée par l’angle obscur de la même nature humaine que celle qui, tout au long du film, s’efforce d’adoucir les mœurs. A défaut d’apparaître corrompue, la machine autoritaire brille ici par son insensibilité. Giovanni nous prend par les sentiments comme pour nous tendre un piège et nous livre un polar délicat et grinçant.



cyril herry

Sœurs D'armes



reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar


En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar





Vous avez dit farine
Hors Série
Paru au siècle dernier - 1999
8 Euros

(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique














Pinterest