spilce sur RayonPolar - #film


En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



spilce

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
spilce
sur
Amazone


fleche
fleche

SPILCE

Un film de

Vincenzo natali

avec

Adrien Brody
Sarah Polley
Delphine Chanéac


- 2010 -
1478
Lectures
Depuis
Le jeudi 13 Fevrier 2014




Génétique et transgénique ; virus et bactéries… autant de mots en vogue qui transbahutent leur dose de peur millénariste, en plaçant confusément l’humain au centre de la création, en lui permettant de menacer le trône de l’être suprême, celui dont les voies restent tellement impénétrables que le quidam se demande encore pourquoi il a créé un être à son image aussi imparfait.

Clive Nicoli (Adrien Brody) et Elsa Kast (Sarah Polley), sont un couple de chercheurs brillants qui ont réussi le tour de force de combiner l’ADN de différentes espèces animales. Le résultat de leurs travaux est une paire de charmant vers blanchâtre qui semble se vouer une passion aussi amoureuse que pacifique et poétique. Décidés, à ne pas s’arrêter en si bon chemin, et contre l’avis de leurs patrons, Clive et Elsa décident d’introduire de l’ADN humaine dans leur future création… Chacun l’aura compris bien avant que ne surgissent sur l’écran les lettres du mot FIN, l’expérience, à l’image de celle qu’avait entreprise Victor Frankenstein à Ingolstadt, se conclura dans le sang et les larmes.
Et comment pourrait-il en être autrement lorsque l’on joue avec des briques que seuls les Dieux sont en droit de manipuler, car eux seuls connaissent la façon de les assembler ? Entre le scorpion vertébré aquatique à branchies, dépourvu de nageoires et d’écailles, le vertébré tétrapode aux ailes rétractables et l’hominoïdé femelle à la génitoplastie masculinisante spontanée, leur créature (époustouflante Delphine Chanéac) ne se contente pas de pousser quelques geignements aux sonorités de gong mal huilé, elle développe une appétence sexuelle qui revêt tous les attributs du sexe qui l’habite : femelle, elle joue de son sourire enjôleur pour se faire prendre ; géniteur, il recourt à la force pour prendre.
Et c’est ainsi que Clive sera séduit ; et c’est ainsi qu’Elsa sera violée.

Au final, « Splice » se révèle tout autre que le sujet qu’il aborde et à mille et mille lieux d’un cinéma trans-filmique ou transgenre, il sert au spectateur une bonne soupière de morale éculée et de sentiments élimés sous un emballage de perversions transgressives, mais mortellement châtiées.



l a

Sœurs D'armes



reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar


En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar





Par Saint Luc
dans Noires de Pau
1996, sous la direction de Lucie Abadia, le concours de nouvelles NOIRES de PAU voit le jour. Pour cette première édition, Jean-Bernard Pouy préface le recueil de nouvelles, recueil aujourd’hui introuvable (sauf chez quelques bouquinistes).

(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique












Pinterest