la viaccia sur RayonPolar - #film


En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



la viaccia

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
la viaccia
sur
Amazone


fleche
fleche

LA VIACCIA

Un film de

Mauro bolognini

avec

Jean-paul Belmondo
Claudia Cardinale
Pietro Germi


- 1961 -
393
Lectures
Depuis
Le mercredi 4 Septembre 2019






Amerigo quitte la ferme La Viaccia, qu’exploite son père Stefano, pour Florence où il va travailler chez son oncle Ferdinando, véritable propriétaire de La Viaccia et marchand de vin.
Un jour, alors qui fait une livraison, il croise Bianca, une belle prostituée qui vend ses charmes dans une maison close, et dont il tombe éperdument amoureux. À compter de ce jour, sa seule préoccupation sera de passer le plus de temps possible auprès d'elle. Mais une prostituée coute cher et pour financer ses escapades amoureuses, il n’hésite pas à dérober de l’argent à son oncle. Malheureusement, Ferdinando le surprend la main dans le sac et il le renvoie immédiatement, profitant de l’aubaine pour augmenter le loyer de La Viaccia.
Amerigo n’a que faire des reproches et des coups et, à la nuit venue, il va retrouver Bianca en ville… jusqu’à quitter de nouveau la ferme et devenir « videur» de la maison où travaille sa dulcinée.
Lorsque Ferdinando se meurt, toute la famille, appâtée par l’héritage, se presse autour de son lit de mort. Mais Beppa, la plus très jeune maîtresse de Ferdinando, veille et fait main basse sur la fortune, plongeant chacun dans le dénuement et l’amertume.
Quelque temps plus tard, alors que Amerigo a définitivement rompu avec ses parents, une rixe éclate dans les salons de la maison close et il est blessé d'un coup de couteau au ventre. Hospitalisé, mais pas entièrement remis de sa blessure, Amerigo quitte l'hôpital afin de retrouver Bianca
Mais celle-ci refuse de le voir. Désespéré, Amerigo reprend le chemin de La Viaccia où il meurt, au petit matin, à quelques mètres de la ferme.

Usant d’une photographie en noir et blanc soignée, Mauro Bolognini (1) filme et oppose les décors picturaux d’une maison close aux étendues de la campagne toscane et aux ruelles et places de Florence. A chaque lieu sa morale et ses mœurs, avec pour pivot central l’argent : celui qui pousse Amerigo à quitter La Viaccia ; celui qui lui ouvre le lit de Bianca et le chasse de chez son oncle ; celui que convoite toute la famille aux allures de tribu ; celui sur lequel Beppa fait main basse.
Et c’est avec délice que le regardeur découvre un Belmondo taciturne et comme étranger au monde et une Claudia Cardinale (Bianca) rayonnante de beauté fatale.


1- https://fr.wikipedia.org/wiki/Mauro_Bolognini



l a

Sœurs D'armes



reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar


En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar





L'année en pente raide
0.99 Euros

(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique














Pinterest