En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



180

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Working girl

sur
Amazone

fleche
fleche

Working Girl

Un film de

Mike Nichols

avec

Melanie Griffith
Sigourney Weaver
Harrison Ford


- 1988 -
4957
Lectures
Depuis
Le mercredi 29 Mars 2012




Une jeune secrétaire, Tess McGill, ambitieuse, mais naïve, soumet une idée à sa nouvelle patronne, Katharine Parker. Celle-ci lui promet de l’étudier et de la soumettre.
Mais lorsque Katharine Parker, partie en week-end au ski, se fracture la jambe, et qu’elle charge Tess d’arroser ses plantes, cette dernière découvre que sa patronne s’est approprié son idée. Alors profitant de l’éloignement de sa patronne Tess usurpe ses fonctions de cadre dirigeant.

Servi par un casting prestigieux, Melanie Griffith (1), Sigourney Weaver (2), Harrison Ford, le réalisateur met en images, sur un ton de comédie aux accents romantiques, un sujet qu’il a parfaitement cerné et dont il ne brouille pas le propos par d’intempestives divagations.
Et le sujet est : la division sociale du travail, à l’heure des Golden Boys.

Tess McGill est secrétaire et aucun des attributs que lui octroie cette fonction ne lui fait défaut : jupe courte, jambes gainées d’élasthanne aux imprimés accrocheurs, brushing surdimensionné. S’agit-il d’une sorte d’uniforme de la parfaite secrétaire ? Certes, mais pas seulement. Lorsque de retour à son domicile, elle retrouve son fiancé, celui-ci lui offre le parfait uniforme de la pute domestique. Car ce qui se dissimule sous ses tenues variées renvoie en toute circonstance à l’objet.
Tess McGill est un objet affecté à la distribution du café, du papier toilette, à l’arrosage des plantes… aux envies sexuelles.
Et comme tout individu réduit à la condition d’objet, elle est extrêmement naïve, extrêmement crédule et ne demande qu’à croire ceux qui lui promettent de la métamorphoser.
Pour échapper à cette condition, c'est-à-dire pour pouvoir emprunter la route de l’émancipation, il convient au préalable de se défaire de sa naïveté sociale. Tess McGill y parvient, alors qu’elle s’active au cœur même de la soumission, lorsqu’elle s’aperçoit que sa patronne lui a dérobé son idée. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, elle découvre quelques heures plus tard son fiancé en galante compagnie.
Forte de ces deux ruptures idéologiques, Tess McGill peut partir à la conquête de la finance. Ce qui visuellement se traduit par le jet du froc aux orties : Tess McGill se coupe les cheveux, abandonne ses tenues aguicheuses et se débarrasse de son accent criard

Autour de ce scénario, qui s’organise finalement autour du combat féministe (3), Mike Nichols parvient à construire un suspense de type hitchcockien vertébré par un MacGuffin (4) qui n’accapare pas l’attention et laisse tout loisir à l’histoire d’amour de prendre son envol.


1- Inoubliable Holly dans “Body Double » -Brian de Palma 1985

2- Inoubliable lieutenant Ellen L. Ripley dans la saga Alien

3- Si l’ennemie de Tess McGill est une femme, cela ne change rien à l’affaire puisqu’elle a, sous une féminité conquérante un comportement social masculin

4- L’achat ou la vente d’une station radio.



L A

Working Girl
 
 
 
 


reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar


En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar





Itinéraire d'un flic
- Episode 1 -
Pendaison
2.99 Euros

(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique














Pinterest