En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



568

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Vice

sur
Amazone

fleche
fleche

Vice

Un film de

Brian A. Miller

avec

Bruce Willis
Ambyr Childers
Thomas Jane


- 2015 -
2252
Lectures
Depuis
Le mardi 3 Mars 2015




Dans ce village de vacances, sorte de casino des temps futurs, tout est permis et chacun peut donner libre cours à ses fantasmes ou à ses envies d’homicide ! Envie de violer, torturer et/ou tuer une résidente ? Pas de problèmes, c’est compris dans le forfait ! de toute manière, ce ne sont jamais que des robots, même si elles sont les répliques parfaites des humaines, que l’on remet en état le lendemain.
Mais un jour, ou plutôt une nuit, l’une de ces machines, la très belle et très blonde Kelly, bogue au cours de son reset. Submergée par une vague de souvenirs, elle parvient à fuir les laboratoires de la société « Vice » et se retrouve immédiatement pourchassée par une horde de robocops au service de la susdite compagnie de loisirs

Le film s’ouvre sur un spot publicitaire, filmé à la manière de Claude Lelouch, c'est-à-dire caméra virevoltante autour de deux braqueurs… puis, après quelques instants de tranquillité et deux ou trois flingages collatéraux à l’intrigue, le métrage commence réellement par la fuite acrobatique et bondissante de Kelly. Poursuivie par des pistoleros aussi maladroits au tir qu’une bande de malvoyants par temps de brouillard, la belle retrouve son créateur, celui qui l’a conçue à l’image de la femme qu’il aimait. A ce stade des mésaventures du robot la plus sexy de la galaxie, le spectateur a droit à quelques longues secondes de philosophie où le sujet débattu est, bien évidemment, nature et culture…
Ainsi, sur un rythme effréné, qui laisse peu de place à la psychologie, le métrage s’achemine vers son dénouement en forme de happy end moral.

Et le spectateur quitte la salle de projection sans savoir ce qui motivait l’inspecteur charitable, qui au final sauve la mise à la séduisante Kelly, et surtout sans comprendre ce qu’est venu faire Bruce Willis dans cette galère pseudo futuriste, véritable melting pot d’un certain genre de cinéma d’anticipation.



L A

Vice
 
 
 
 


Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar