En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



1172

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Stavisky

sur
Amazone

fleche
fleche

Stavisky

Un film de

Alain Resnais

avec

Jean-paul Belmondo
François Périer
Anny Duperey


- 1974 -
125
Lectures
Depuis
Le mercredi 18 Septembre 2019






« Trotsky, Natalia et les amis qui les accompagnaient arrivèrent à Marseille le 24 Juillet 1933. La police, craignant que des manifestations n’aient lieu au point de débarquement ordinaire dans le grand port, avait arrangé un débarquement en vedette à Cassis. Un fonctionnaire de la sûreté les conduisit ensuite, par la route, à Saint-Palais, près de Royan, lieu choisi pour la résidence en France, la région parisienne étant interdite. » (1)
Et pendant ce temps, Serge Alexandre Stavisky (2) mène grand train… mais surestime son pouvoir et celui de son réseau d'amis, ce qui lui vaudra sa perte…

La confiance, telle est l’arme de tout escroc et la confiance Serge Alexandre Stavisky savait la susciter au point de faire rêver ses interlocuteurs.
Serge Alexandre Stavisky était-il tel que le campe Jean-Paul Belmondo ? Certes le métrage est balisé par l’Histoire et ne peut en aucun cas s’en écarter, ce qui ne lui interdit pas la fiction. Et c’est cette part de fiction que déroule le scénario. D’ailleurs, le Serge Alexandre Stavisky du métrage résulte de l’ébauche que dessinent les témoignages de ses proches devant la Commission d’Enquête parlementaire réunie au Palais Bourbon entre les 17 et 19 avril 1934. Autant dire qu’il n’est qu’un reflet déformé de ce qu’il avait peut-être été.
Serge Alexandre Stavisky possédait le pouvoir de faire rêver, le métrage nous en renvoie une image bâtie de souvenir… une image de fait quasi onirique.

En sélection officielle au Festival de Cannes 1974, le film est fort mal accueilli par les professionnels de la critique, ce qui ne lui interdit pas le succès populaire.
« Je ne voulais pas que le film aille à Cannes. On m'a persuadé du contraire. Un massacre ! Resnais n'avait pas tourné depuis cinq ans et c'est la seule fois où il s'est fait traîner dans la merde. (...) Les critiques ne m'ont jamais empêché de dormir, sauf sur Stavisky. Il y a eu un tel déchaînement. Là, j'ai dit: “C'est vraiment des cons !” Dans Stavisky, ils me reprochaient d'être sympathique. Mais vous connaissez un escroc antipathique, vous ? Un escroc antipathique, il n'escroque personne ! ». Jean-Paul Belmondo


1- https://www.matierevolution.fr/spip.php?article5116

2- https://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Stavisky
https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Stavisky



L A

Stavisky
 
 
 
 


Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar