En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



111

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Salt

sur
Amazone

fleche
fleche

Salt

Un film de

Phillip Noyce

avec

Angelina Jolie
Liev Schreiber
Chiwetel Ejiofor


- 2010 -
941
Lectures
Depuis
Le mercredi 21 Decembre 2011




Une veille de week-end, alors que chacun se prépare à passer la soirée en famille, l’agent de la CIA de la division « Russie », Evelyn Salt, est accusée par le transfuge Orlov d’être un agent double, formée par le KGB dont la mission serait d’assassiner le président russe Boris Matveyev, venu à New York pour assister aux obsèques du vice-président américain.
Et voilà l’actrice aux multiples tatouages, aux six enfants, déclarée le plus grand sex-symbol de tous les temps par la télévision britannique Channel 4 en 2007 et la mieux payée, engagée dans une fuite sans fin qui la conduit de Washington à New York, d’une péniche sur le fleuve Potomac au bunker souterrain de la Maison blanche.
Mais l’escapade ne sera pas que géographique, pédestre, motorisée et aérienne, elle entrainera le personnage qu’incarne l’actrice aux lèvres pulpeuses dans une introspection aussi radicale que profonde. D’un jardin des plantes aux geôles de Kim Jong-il en passant par une école moscovite d’agents doubles, elle se remémorera qui elle était, ce qu’elle est devenue et ce qu’elle a perdu jusqu’à sublimée ce qu’elle croyait être pour cesser d’être un agent de la CIA et devenir la salvatrice du monde civilisé.

Malgré les quelques invraisemblances criardes qui parcourent le scénario, « Salt » évite les écueils inhérents aux blockbusters pyrotechniques. Les fusillades et autres explosions n’envahissent pas l’écran de leurs longueurs monotones et laissent ainsi la place au bon déroulement d’une intrigue qui mêle adroitement suspense et rebondissements.
Certes, l’enracinement psychologique des protagonistes s’apparente plus à celui d’une plante aquatique qu’à celui d’une glycine, mais chacun reste crédible compte tenu de la vision fantasmagorique, que se conter l’Amérique, du Grand Soir.
Bien qu’Angelina Jolie Voight paraisse quelque peu lourdaude lors des bagarres à main nue et malhabile dans ses acrobaties post Lara Croft, il n’en demeure pas moins qu’elle n’a pas démérité son cachet de 20 millions de dollars pour ce rôle qui a l’origine aurait été destiné à Tom Cruise. Par contre, nous n’en dirons pas autant du réalisateur qui a eu l’idée saugrenue de bruiter les courses à pied de l’actrice de l’ahan essoufflé d’un fumeur de Havanes.



L A

Salt
 
 
 
 


Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar