En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



126

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Pretty woman

sur
Amazone

fleche
fleche

Pretty Woman

Un film de

Garry Marshall

avec

Richard Gere
Julia Roberts
Ralph Bellamy


- 1990 -
3394
Lectures
Depuis
Le mercredi 2 Fevrier 2012




Nous l’avions vu évoluer dans quelques spots publicitaires et téléfilms, mais nous ne l’avions pas remarquée. Puis, nous la vîmes dans le rôle de Daisy Arujo –« Mystic Pizza » (1988) de Donald Petrie- et dans celui de Maria Collogero –« Un Fusil pour l'honneur » (1989) de Peter Masterson- mais nous ne lui prêtâmes qu’une distraite attention. Il fallut attendre « Potins de femmes » (1989) de Herbert Ross pour que notre curiosité soit attirée par cette Golden Globe du meilleur second rôle féminin.

Et dire qu’il s’en est failli de peu qu’elle ne soit pas la plus charmante des pretty woman du siècle dernier ! Peut-on imaginer ce conte de fées moderne sans Julia Roberts ? La question contient la réponse !
Aurait-on cru une seconde qu’un homme d'affaires blasé, après avoir demandé son chemin à une prostituée, invite celle-ci, moyennant finance, à passer la nuit dans sa suite ? Oui, mais aurait-on trouvé vraisemblable qu’il transforme cette nuit en une semaine puis en une vie si la pretty woman n’avait pas été Julia Roberts ?
En d’autres termes,le spectateur aurait-il adhéré à cette romance invraisemblable ?
Alternant les scènes humoristiques, fruit de l’exploitation délicate d’un choc de culture, celle de la rue et celle du milieu de la finance, avec des scènes relevant de la Saga des Sissie. Garry Marshall filme avec un calme délicat les sourires du duo Gere Roberts qu’il souligne de plans pudiques et de tirades ou situations hilarantes.

Vingt ans plus tard, ce film n’a pas pris une seule ride et constitue toujours un modèle de ce genre. Mais il est vrai que les scénaristes et le réalisateur ont adroitement évité le double piège d’un humour lourdingue, nécessairement daté, et d’un larmoyant aussi agaçant que fugace. Tout au contraire, ils ont su marier humour délicat et amour improbable, pour aboutir à un chef-d'œuvre de la magie du cinéma.

L A


Pretty Woman
 
 
 
Autres Films de

Julia ROBERTS


camera - 0 - Voix, séries télévisées et téléfilms
- 1987 - Firehouse
- 1988 - Baja oklahoma
- 1988 - Mystic pizza
- 1988 - Satisfaction
- 1989 - Blood red
- 1989 - Potins de femmes
- 1990 - L expérience interdite
- 1991 - Hook ou la revanche du capitaine crochet
- 1991 - Le choix d aimer
- 1991 - Les nuits avec mon ennemi
- 1993 - L affaire pélican
- 1994 - Les complices
- 1994 - Prêt-à-porter
- 1995 - Amour et mensonges
- 1996 - Mary reilly
- 1996 - Michael collins
- 1996 - Tout le monde dit i love you
- 1997 - Complots
- 1997 - Le mariage de mon meilleur ami
- 1998 - Ma meilleure ennemie
- 1999 - Coup de foudre à notting hill
- 1999 - Just married (ou presque)
- 2000 - Erin brockovich, seule contre tous
- 2001 - Couple de stars
- 2001 - Le mexicain
- 2001 - Ocean s eleven
- 2002 - Full frontal
- 2002 - Grand champion
- 2003 - Confessions d un homme dangereux
- 2003 - Le sourire de mona lisa
- 2004 - Closer, entre adultes consentants
- 2004 - Ocean s twelve
- 2007 - La guerre selon charlie wilson
- 2008 - Fireflies in the garden
- 2009 - Duplicity
- 2010 - Mange, prie, aime
- 2010 - Valentine s day
- 2011 - Il n est jamais trop tard
- 2012 - Blanche-neige
- 2013 - Un été à osage county
- 2014 - The normal heart
- 2015 - Aux yeux de tous
- 2016 - Money monster
 

Les réclames du RayonPolar

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le mercredi 3 Novembre 2011

0.99 euros au format Kindle
4.47 euros au format broché
sur








En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar