En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



1120

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Peur sur la ville

sur
Amazone

fleche
fleche

Peur Sur La Ville

Un film de

Henri Verneuil

avec

Jean-paul Belmondo
Charles Denner
Adalberto maria Merli


- 1975 -
271
Lectures
Depuis
Le dimanche 18 Aout 2019






Nora Elmer, récemment veuve, est harcelée par téléphone : une voix lui reproche d’avoir un amant, la menace et lui annonce qu’il vient. Et lorsqu’un inconnu sonne par erreur à sa porte, elle a un malaise cardiaque et bascule par la fenêtre du dix-septième étage de son immeuble.
Le commissaire Letellier, en charge de l’enquête, se désintéresse de l’affaire. Letellier n’a qu’une idée en tête : retrouver Marcucci, un dangereux braqueur qui lui a échappé deux ans plus tôt.
Mais l’affaire le rattrape : un homme, se faisant appeler Minos (1), le contacte, revendique le meurtre de Nora et annonce que sa croisade contre le vice ne fait que commencer.
Et les cadavres de femmes s’accumulent…

Comédie policière, louchant en direction de sa grande sœur made in USA, « Peur sur la ville » amasse les décors urbains que peuplent les hauts immeubles filmés en contre-plongée et les survols nocturnes de la ville. Et c’est un Bemondo cascadeur qu’observe un Charles Denner sombre, un Charles Denner campant un adjoint en recul.
Si ce métrage connut un accueil critique pour le moins réservé, il rencontra le public et totalisa près de quatre millions d'entrées. Pour autant, il ne constitue pas le « meilleur » Belmondo seconde période. Car à trop cascader le film s’essouffle.
Belmondo accroché à un balcon : environ 2 minutes
Belmondo sur les toits : environ 5 minutes
Belmondo sur le toit du métro : environ 5 minutes
Belmondo accroché à un hélicoptère : environ 2 minutes.
Au bilan, et toute chose restant égale par ailleurs, les cascades -hors poursuites automobiles - frôlent le quart d’heure. Certes, le film dure 120 minutes, mais cela suffit pour casser le rythme et nimber cette « Peur sur la ville » d’une regrettable lourdeur.


1- Référence à l'Enfer, le premier tome de la Divine Comédie, de Dante. Référence, certes, mais à quoi sert-elle ?



L A

Peur Sur La Ville
 
 
 
 


reclame

Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar


En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar





Itinéraire d’un flic
Saison 1 - Episode 3 -
Kidnapping
2.99 Euros

(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar
Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique














Pinterest