En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



510

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Peur primale

sur
Amazone

fleche
fleche

Peur Primale

Un film de

Gregory Hoblit

avec

Richard Gere
Laura Linney
Edward Norton


- 1996 -
930
Lectures
Depuis
Le mardi 22 Juillet 2014




« La vérité, c'est celle que je crée chez ces douze hommes et femmes du jury ».

L'Archevêque Rushman vient d’être sauvagement assassiné à coups de couteau… Aussitôt, la police localise un suspect qui fuit les lieux du crime. L’homme est appréhendé et le sang qui macule ses vêtements se révèle être celui du prélat.
Martin Vail, un brillant avocat, en quête de renommée médiatique, propose à Aaron Stampler, le présumé innocent, d’assurer gratuitement sa défense.
Sur le chemin de la vérité, celle qu’il se vante de créer, Martin Vail découvre que l’homme d’Eglise trempait dans des opérations financières borderlines et surtout qu’il avait une étrange façon de purger ces humeurs. Martin Vail découvre aussi qu’Aaron Stampler souffre de dédoublement de personnalité...

Ce genre de film, le thriller juridique qui de par sa nature ne peut que se tenir à distance du blockbuster explosif, repose entièrement sur la richesse du scénario, la personnalité des acteurs et le doigté du réalisateur. L’un doit être à même d’éveiller la curiosité des spectateurs, les autres doivent être capables de parer de crédibilité l’improbable, quant au troisième, il doit agencer le tout et trouver la juste tonalité.
« Peur primale » franchit magistralement les divers obstacles afférant au genre : le scénario (1) se révèle particulièrement astucieux, à tel point que peu sont ceux qui devinent le twist final ; Richard Gere est parfait dans le rôle de l’avocat cynique et assoiffé de célébrité, Laura Linney (2) campe une procureur attachée à la justice convaincante, quant à Edward Norton (3), il habite son personnage à la perfection ; Gregory Hoblit (4) a su rythmer son film de légères accélérations à même de maintenir l’attention et l’intérêt du spectateur pour ce suspense judiciaire finalement invraisemblable d’un bout à l’autre.

En conclusion : « Peur primale » offre aux regardeurs, amateurs du genre, l’exemple parfait d’un film au sans-faute.




1- D'après le roman « Terreur extrême » de William Diehl

2- On la retrouve un an plus tard dans « Les Pleins Pouvoirs » , de Clint Eastwood, où elle interprète le procureur Kate Whitney, fille de Luther (le cambrioleur)

3- Il s’agit de son premier film. Il obtient le Golden Globe du Meilleur second rôle

4- Il est surtout connu pour avoir produit et réalisé certains épisodes des séries « Capitaine Furillo », « La Loi de Los Angeles » et « New York Police Blues ».



L A

Peur Primale
 
 
 
 


Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar