En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



441

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Meurtre à hollywood

sur
Amazone

fleche
fleche

Meurtre à Hollywood

Un film de

Blake Edwards

avec

Bruce Willis
James Garner
Malcolm Mcdowell


- 1988 -
3458
Lectures
Depuis
Le mercredi 2 Octobre 2013




Le cinéma connait une importante mutation, de muet il devient parlant. Mais cela a peu d’importance quant à l’intrigue de ce film… si ce n’est qu’en riposte à cette transformation, Alfie Alperin, directeur d’un studio sur le déclin, veut produire un grand Western sur Wyatt Earp (un célèbre marshal cow-boy). Tom Mix, un acteur attaché par contrat au studio, n’a pas d’autre choix que d’interpréter le rôle et d’accepter comme conseiller Wyatt Earp en personne.
Mais un soir, alors que Wyatt Earp a été chargé par une ancienne amie Christina, devenue l’épouse d’Alfie Alperin, de veiller sur son fils, l’acteur et le marshal tombent sur le cadavre d’une prostituée.
Le fils de Christina serait-il le meurtrier ?

Analectes de western, de polar, de comédie, ce patchwork, des genres qui ont fait la gloire de Hollywood, est servi par un casting prestigieux. Pour autant, il n’atteint pas la cible qu’il était en mesure de viser.
La faiblesse constitutive du scénario réside dans le fait qu’il refuse de s’inscrire dans la scissure séparant fiction et réalité. Partant de là, il sous-exploite le potentiel comique du duo que constituent le marshall et son double à l’écran et par voie de conséquence il rate toutes les manifestations de l’antagonisme entre être et paraitre.

Pourtant, tous les éléments étaient présents et ne demandaient qu’à être adroitement utilisés.
Celle que l’on croyait la maitresse de la victime était en réalité sa fille.
Celui que l’on croyait être le fils du directeur de studio était en réalité le fils d’un premier mariage de sa femme.
Celui que l’on croyait être un ancien acteur comique était en réalité un meurtrier récidiviste
Celle que l’on croyait être une faible femme était en réalité une froide tueuse
Et ainsi de suite…

Le sujet aurait pu accoucher d’un chef-d'œuvre de mise en abyme… Dommage que William Blake Mac Edwards ait choisi de se cantonner dans une comédie légère et banale.



L A

Meurtre à Hollywood
 
 
 
 


Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar