En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



621

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Method

sur
Amazone

fleche
fleche

Method

Un film de

Duncan Roy

avec

Elizabeth Hurley
Jeremy Sisto
Carmen Du sautoy


- 2004 -
547
Lectures
Depuis
Le samedi 10 Octobre 2015




1896 et 1908, Belle Gunness donna libre cours à ses talents de tueuse en série sur les personnes de :
• Ses cinq enfants biologiques, sa fille adoptive ainsi que ses deux maris.
• Une trentaine d'ouvriers agricoles qui travaillaient dans sa ferme.
• Une dizaine de ses prétendants.
Que devint Belle Gunness, on ne le sut jamais avec certitude. Certains éléments permettent de supposer qu’elle serait morte dans l’incendie de sa ferme, mais d’autres faits laissent à penser qu’elle se serait évaporée dans la nature.

L'actrice Rebecca Fairbanks, qui a déserté les plateaux durant trois ans, s’apprête à camper le personnage de Belle Gunness.
Afin de s’imprégner de son rôle, elle décide de vivre dans la ferme reconstruite de Belle Gunness…
Mais très vite la situation dérape et les cadavres s’accumulent :
• L’épouse de l'acteur principal, qui avait été l'amant de Rebecca, est assassinée.
• Le corps d’un journaliste trop curieux est retrouvé au volant de sa voiture.
• La mère de Rebecca, que celle-ci surprend en train de droguer son repas, se suicide.
Rebecca Fairbanks en proie à des hallucinations serait-elle habitée par Belle Gunness ?

Ce film sorti directement en DVD se proposait probablement, au travers d’analepses récurrentes et d’une mise en abyme, d’articuler le personnage inquiétant Belle Gunness avec celui de l’actrice sous influence en charge de son interprétation. Malheureusement, le spectateur se perd très vite au milieu des intrigues parallèles.
A trop vouloir en faire, le métrage sombre dans le rien. Et le personnage de Belle Gunness se contente d’assassiner des hommes répugnants, pendant que celui de Rebecca flirte avec la folie sans jamais entrainer le spectateur dans les méandres de son délire.
Entre biopic, horrifique et passionnel, le film semble dériver au hasard, rebondissant tantôt sur l’un tantôt sur un autre de ses genres…



L A

Method
 
 
 
 


Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar