En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



110

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Los angeles 2013

sur
Amazone

fleche
fleche

Los Angeles 2013

Un film de

John Carpenter

avec

Kurt Russell
A.j. Langer
Georges Corraface


- 1996 -
940
Lectures
Depuis
Le mardi 20 Decembre 2011




Après avoir incarné, sous la direction de John Carpenter Elvis Presley dans « Le Roman d'Elvis » (1979), Snake Plissken dans « New York 1997 » (1981) puis R.J. MacReady dans « The Thing » (1982) et enfin Jack Burton dans « Les Aventures de Jack Burton dans les griffes du Mandarin » (1986), Kurt Russell renfile le costume de Snake Plissken pour ce « Los Angeles 2013 ».
« Snake Plissken symbolise surtout la liberté totale sans entrave, sans la moindre contrainte sociale. [...] Tout ce qu'il désire c'est vivre soixante secondes de plus. » Interview de John Carpenter par Didier Allouch in Mad Movies Hors Série Collection Réalisateurs N° 1 "John Carpenter" (2001).
Et nous pourrions ajouter : griller une cigarette ! À l’heure où :
« Les U.S.A. sont une nation où on ne fume pas.
Pas d'alcool, pas de drogue, pas de femmes... sauf si t'es marié.
Pas d'armes, pas de langage grossier, pas de viande rouge.
Une terre de liberté. »

Sur l’île de Los Angeles, un dangereux criminel, aux allures d'Ernesto Guevara, menace de neutraliser toutes les sources d'énergie de la planète grâce à la télécommande que lui a livrée la fille du président et qui contrôle tout un chapelet de satellites militaires émettant des impulsions électromagnétiques.

Volontairement pauvre dans ces effets spéciaux et ces décors, qui sentent bon le carton-pâte, « Los Angeles 2013 » est à la fois un hommage aux films B de science-fiction indépendants des années 50, un clin d’œil à des cinéastes comme Sergio Leone, une ode ironique à l’Amérique du basket-ball, du surf et des grandes peurs, comme celles du castrisme personnifié par la figure de Guevara et un brûlot politique.

« A la fin du 20ème siècle, une vague de violence déferle sur les Etats-Unis. La ville de Los Angeles est ravagée par le crime et l'immoralité. Pour la sécurité des citoyens, une unité spéciale des forces de Police est créée.
Un candidat à la présidence prédit qu'en l'an 2000, un séisme sera le châtiment divin qui détruira L.A. Comme le puissant poing de Dieu, Armaguedon s'abattra sur Los Angeles, Ia cité du péché, la cité de Sodome et Gomorrhe, et les eaux monteront et sépareront la ville de tous les péchés de notre pays.
Un séisme de force 9.6 sur l'échelle de Richter a lieu à 12h59, le 23 août de l'an 2000.
Après la dévastation, la constitution est amendée et le nouveau Président accepte un mandat à vie. La capitale est déplacée de Washington à la ville du Président, Lynchburg en Virginie.
L'île de Los Angeles ne fait plus partie des Etats-Unis et devient le lieu de déportation de tous ceux inaptes à vivre dans la nouvelle Amérique.
La police, telle une armée, est présente le long de la côte, rendant toute évasion de L.A. impossible.
De l'Orange County au sud-est, à la côte de Malibu au nord-ouest, Ie Grand Mur sépare L.A. du continent.
La directive 17 est la 1ère loi du Président comme Commandant en chef.
''Tout Américain qui perd sa citoyenneté, est déporté sur cette île de damnés, et ne revient jamais.'' »

Tout américain sauf Snake Plissken dont la mission est de récupérer la diabolique télécommande et d’éliminer la fille du Président.
Mais il est vrai que n’est plus depuis longtemps ce Nouvel Américain si ardemment vanté par ce pleutre Président adepte de l’axe du mal et de la solution finale.



L A

Los Angeles 2013
 
 
 
 


Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar-Film-Série
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
Certaines illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar