En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar



54

fleche Soutenez RayonPolar en achetant
Les aventuriers

sur
Amazone

fleche
fleche

Les Aventuriers

Un film de

Robert Enrico

avec

Lino Ventura
Alain Delon
Joanna Shimkus


- 1973 -
1966
Lectures
Depuis
Le mercredi 31 Mai 2006




Synopsis : Manu vient de perdre sa licence de pilote à la suite d’un pari stupide. Roland a vu son prototype automobile exploser sous ses yeux et Laetitia a connu un échec cinglant lors de sa première exposition de sculptures cubistes. En quête d’un rêve, les trois s’en vont à la recherche d’un trésor englouti au large des côtes du Congo. C’est là que le destin rejoint le trio lié par l’amitié et l’amour.

Réalisé d’après le roman de José Giovanni, Les aventuriers est effectivement un film d’aventure qui s’attache, dans un premier temps, à tracer trois portraits, puis à les rapprocher pour enfin les souder.
Une introduction en forme de belle histoire (peu crédible par instants) puisque les échecs conjugués donneront finalement lieu à une étroite complicité qui nous emmène à la seconde partie, sur une mer turquoise et un sacré joli bateau (Mais où trouvent-ils l’argent du voyage, de la location du bâteau et d’un ravitaillement aussi abondant ? Mystère… mais Giovanni n’a-t-il pas coutume d’enluminer les histoires noires à coups d’utopies ?).
Cinq cent millions de francs bloqués dans une malette bloquée dans un avion bloqué dans le corail par cent mètres de fond. Trop beau pour être vrai ? Ils sont venus là pour le vérifier. L’apparition de Serge Reggiani à ce moment du film vient à la fois répondre à la question et à la fois gâcher la belle histoire. A partir de là, les choses se compliquent et les situations ne cessent de rebondir, de façon plus ou moins prévisible, quoi qu’il en soit inéluctable et dramatique : à peu de choses près, l’argent ferait le bonheur.
La troisième partie du scénario, également signé Giovanni (qui aime les chasses au trésor), mais aussi Enrico et Pelegri, nous ramène à Paris, puis nous promène en Bretagne et enfin sur un étrange rocher situé plus bas sur l’Atlantique, à dix minutes de la côte : le Fort Boyard. Au début des années 70, la forteresse (une ancienne prison) avait cette allure de ruine labyrinthique, mystérieuse et inquiétante qu’elle a peut-être bien perdu depuis… Un lieu propice au déroulement de la séquence ultime des Aventuriers qui laisse en tête de belles images, de bons jeux d’acteurs, quelques failles qui chagrinent néanmoins, et le sentiment persistant d’avoir suivi une belle aventure qui ne finit pas bien.
A revoir tous les dix ans ?



CYRIL HERRY

 
 
 
 


Pour être informé des Mises à Jour, Abonnez-vous à l'Hebdo du RayonPolar
Indiquez votre Mail

Les réclames du RayonPolar
getfluence.com


Pour votre publicité, contactez le site

Pub sur RayonPolar

Sur les 32200 pages du Site
chiffres Google Le jeudi 3 Novembre 2011







En accédant à ce site marchand par l'intermédiaire de ce lien vous soutenez financièrement le RayonPolar






Site dédié au Polar (roman policier)
Si vous entrez directement sur cette page,
Retrouvez ses nouvelles en ligne, ses critiques de polars, de films, de séries TV
Sa liste de revues et sa galerie de couvertures de polars anciens.
Visitez le Rayon Polar
Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques.
- Benjamin Disraeli (1804-1881), homme politique britannique

















Pinterest
(C) Les textes n'engagent que leurs signataires
RayonPolar
La majorité des illustrations de ce site sont des reprises des couvertures de la collection Néo et sont signées de
Jean-Claude Claeys.

Reproduit ici avec son aimable autorisation
Pour visiter son Site
Pour acheter des originaux
Cliquez sur l'image
RayonPolar